Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Aide au développement à Béguédo (BURKINA FASO)
Année de première signature de la convention
2006
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Attractivité des territoires
Sous-sous-thématique d'intervention
Pôles de compétitivité, clusters, filières

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2006
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Contexte géographique :
Le projet concerne la Commune de Béguédo (Province du Boulgou). C’est l’une des plus petites communes du Burkina - 50 km2 - mais densément peuplée.
Un climat caractérisé par l’alternance d’une saison sèche et f’une saison humide .
Un atout, la situation au bord du fleuve Hakambé. Mais un handicap, le manque de terres cultivables.

Contexte socio-économique :
Le département se compose de quatre villages : Diarra, Béguédo-Peulh, Fingla et surtout Béguédo-Centre. La population recensée en 2007 était de 19 000 habitants dont 14 000 pour Béguédo-Centre. Elle est essentiellement rurale et commerçante. Tous les trois jours, se tient à Béguédo un grand marché. Depuis quelques années, Béguédo-Centre est en voie d’urbanisation.

Cette population, en dépit de progrès récents en particulier dans le domaine de la scolarisation (le taux est passé, en 20 ans de 18 % à 40 %) se caractérise encore par la pauvreté du plus grand nombre et un manque de ressources humaines.
Situation qui justifie que nous prolongions le PDL, tout en le diversifiant.

Nouveau contexte dans lequel nous fonctionnons depuis 2OO6
Le 19 juillet 2009, après dissolution du Conseil Municipal, de nouvelles élections auront lieu. Le Maire, Bara Moussa a été confirmé dans ses fonctions par une large majorité.
Nous ne connaissons pas encore le Programme de Développement Communal, mais nous avons fait connaître au Maire de Béguédo les grandes lignes de notre prévisionnel 2010.
C’est pourquoi l’année 2010 se présente comme une année de transition au cours de laquelle nous nous attacherons à préciser les règles de fonctionnement entre les trois acteurs, dans la concertation et dans le respect du décret n° 2009 645 PES/PM/MATD/MEF. de septembre 2009, portant sur modalités de création, attributions, organisation et fonctionnement des Comités de Jumelage au Burkina-Faso.
Historique
De 1990 à 1996, nous prenons conscience que les actions ponctuelles initiées par Gap ne sont pas efficaces.

C’est pourquoi en 1997, le Conseil Général, à notre demande, nous délègue la mission de mettre en œuvre un Programme de Développement Local. Une Convention est signée à cet effet.
Nous nous appuyons sur le BACED (Bureau d’Appui Conseil en Développement) qui délègue sur place un agent de développement à plein temps.
Des structures sont mises en place : Comités de quartier, Comité Directeur (ou Comité Départemental de Jumelage et de Développement) Le fonds de développement local ,alimenté par Gap, est géré par le Comité de Béguédo, tout en restant sous le contrôle du Comité de Gap. Chaque année, un comité de pilotage, réunit tous les acteurs, de Gap et de Béguédo. Sa mission est de tirer les leçons de l’analyse des bilans présentés devant l’Assemblée Générale.

-En 2003, dans la perspective d’un retrait progressif du BACED, nous décidons de procéder à une évaluation. Confiée à l’EDPA, elle aura lieu en janvier 2004 et aboutira, un an plus tard à la mise en place d’un mode de fonctionnement plus léger, laissant davantage d’autonomie au CDJD.

En février 2006, nous faisons appel à un Agent externe, Lazare Uwayézu, qui avait conduit l’enquête sur le terrain. Sa mission est d’assurer le suivi et de former un animateur local, qui à terme le remplacera. De 2005 à 2008 ; il est présent sur le terrain 7 jours par mois et depuis 2009, 7 jours tous les deux mois, dans la perspective de son retrait progressif.
Cette période, a été marquée par la communalisation intégrale au Burkina-Faso. Suite aux élections municipales de 2006, une commune rurale est mise en place à Béguédo. Mais en raison de tensions persistantes entre le Maire et le chef coutumier, lui-même Conseiller Municipal, nous avons dû continuer à fonctionner comme avant et non pas, comme le voudraient les règles de la Coopération Décentralisée.
Objectif du partenariat
-Ses objectifs généraux restent ceux du Programme de Développement Local
Inscrits dans nos statuts de 1998, repris et complétés dans le point III de la Convention de 2006.
-Améliorer les conditions de vie de l’ensemble de la population, et plus particulièrement des plus défavorisés, en favorisant des actions dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la santé, de l’économie et de l’environnement.
-Favoriser les échanges humains et culturels entre les populations des deux départements afin d’approfondir les valeurs communes et spécifiques à chacune d’elles dans un souci de connaissance mutuelle, donc de compréhension réciproque et de respect.
-Accompagner les populations de Béguédo dans une démarche vers l’autonomie. Afin que les villageois soient capables de gérer leur propre développement et qu’ils deviennent des citoyens actifs dans le cadre de la décentralisation qui se met en place au Burkina-Faso depuis 1995.
-Porter une attention particulière aux jeunes de Béguédo c’est-à-dire leur donner un emploi et aussi des loisirs dans leurs villages et favoriser l’intégration des femmes.

-Soutenir et accompagner dans la mesure du possible, le processus de mise en œuvre de la décentralisation sur le territoire de la nouvelle commune de Béguédo.
Description détaillée du partenariat
Parce qu’il s’agit de la continuation du Programme de développement local, le projet 2010 se compose d’in grand nombre d’actions, concernant des domaines très divers. Certaines actions ont été commencées plus tôt, d’autres sont nouvelles.
- Voyage d’échange
Objectif de l’action : Le Jumelage a toujours pratiqué ces échanges, mais de manière irrégulière, tous les deux ou trois ans. Dans le contexte nouveau de la communalisation, il est indispensable de faire se rencontrer les responsables des deux collectivités locales partenaires.
Description sommaire : Des rencontres seront prévues avec le Conseil Général, Collectivité Nord, mais aussi avec des communes rurales de taille comparable à celle de Béguédo, en particulier les communes de Veynes ou de Laragne, où nous avons organisé diverses manifestations.
Lors de la mission du Jumelage, en février 2010, il sera demandé au Maire préciser ses attentes. Ce sera la première forme que prendra l’appui institutionnel.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune de Béguédo
Maître(s) d'ouvrage
Conseil général des Hautes-Alpes
Bénéficiaire(s)
La population de Béguédo

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Béguédo Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Béguédo BARA Moussa

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental des Hautes-Alpes commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Ville de Gap


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Conseil départemental des Hautes-Alpes 18000 0 2006
Ville de Gap 2600 2006
Autre 32400 0 2006




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013