Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Construction de canalisations d'eau dans la Vallée de Wadi ad Fara
Année de première signature de la convention
2012
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2015
Contexte
L’autorité palestinienne de l’eau (PWA) avec laquelle le comité de bassin et l’Agence de l’eau Adour-Garonne ont conclu en 2008 une convention de partenariat, renouvelée en 2012, sollicite ses partenaires français pour trouver une solution aux problèmes sanitaires sur le camp de réfugiés palestiniens d’Al Fara situé en amont du fleuve Al Fara dans le Gouvernorat de Tubas et des Vallées du Nord, qui compte déjà plus de 6 000 personnes.
Historique
La Région Midi-Pyrénées, qui a conclu en mai 2012 un accord de partenariat avec le Gouvernorat de Tubas et des Vallées du Nord, est sollicitée par le Gouverneur et le Maire de Tubas ainsi que par l’autorité palestinienne de l’eau pour la construction en urgence d’une canalisation permettant de collecter les eaux usées à leur sortie du camp d’Al Fara.
Ce projet est en cohérence avec les démarches menées par la Région en faveur de l’accès à l’eau rappelées lors du 6ième Forum Mondial de l’Eau à l’occasion duquel la Région Midi-Pyrénées a signé la Charte sur les Mécanismes Décentralisés de Solidarité pour l’eau et l’assainissement.
Objectif du partenariat
La construction d’une canalisation pouvant acheminer les eaux usées du camp jusqu’au site où sera construite la future station d’épuration permettra d’éviter les risques sanitaires liés à l’écoulement d’un égout à ciel ouvert en zone habitée. Les agriculteurs de la vallée auront la possibilité d’irriguer leurs cultures maraîchères sans risque sanitaire pour la population à partir du Wadi.
Environ 10 000 personnes bénéficieront de cette installation, dont l’achèvement est prévu fin du premier semestre 2013, que ce soit les habitants du camp de réfugiés d’Al Fara, ceux du village de Wad Al Fara ou les agriculteurs demeurant en aval.
Description détaillée du partenariat
Le camp est équipé d’un réseau d’eaux usées qui se déverse directement dans le fleuve, sans traitement.
L’eau du fleuve Al Fara, à l’origine de bonne qualité, permettait d’assurer l’alimentation en eau de la population locale et de développer une importante culture maraîchère. Aujourd’hui, cette eau est très fortement polluée par les rejets d’eaux usées du camp. Elle continue toutefois à être utilisée comme par le passé par les habitants et les agriculteurs du fait de l’absence de ressource alternative et de la pénurie d‘eau dans ce secteur comme dans toute la Cisjordanie.
Cette situation entraîne un grave problème sanitaire du fait de la pollution des cultures et du contact des riverains, en particulier les enfants, avec les eaux souillées du wadi.
Outre cet aspect de santé publique, cette situation génère des tensions entre la population locale et les habitants du camp de réfugiés.
La construction d’une canalisation pouvant acheminer les eaux usées du camp jusqu’au site où sera construite la future station d’épuration permettra d’éviter les risques sanitaires liés à l’écoulement d’un égout à ciel ouvert en zone habitée. Les agriculteurs de la vallée auront la possibilité d’irriguer leurs cultures maraîchères sans risque sanitaire pour la population à partir du Wadi.
Le coût de la canalisation a été estimé par les ingénieurs de PWA à 230 000 euros. Il tient compte des difficultés topographiques et du passage du collecteur dans des zones habitées.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
AUTORITE PALESTINIENNE DE L'EAU
Maître(s) d'ouvrage
Bénéficiaire(s)
Population de la Vallée de Wadi ad Fara

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
GOUVERNORAT DE TUBAS Territoires palestiniens Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
GOUVERNORAT DE TUBAS TOUBASSI Marwan sahar_jawad911@yahoo.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de l'Occitanie Icone d'une loupe

Collectivité territoriale avant réforme
Conseil régional Midi-Pyrénées



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2012
Conseil régional de l'Occitanie 100000 0 2012
AEAG COMITE DU 6ème FORUM MONDIAL DE L'EAU 130000 2012
Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 0 2012




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 2013