Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
PROGRAMME DE RESTAURATION HYDRAULIQUE DU THIANGOL MANGOL
Année de première signature de la convention
2003
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2003
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Dans le contexte d'évolution institutionnelle du Sénégal en matière de décentralisation, il s’agit pour la communauté de communes du Val de Drôme, en relation avec les différents acteurs et partenaires, d’accompagner les collectivités locales sénégalaises partenaires.
Cet accompagnement s’exerce à travers la mise en œuvre du programme de restauration hydraulique du bassin versant du Thiangol Mangol ; ce programme s’inscrit à la fois dans le cadre de la coopération portée par la Région Rhône Alpes avec la Région de Matam et dans celui de la coopération pluri partenariale (dont la région Rhône Alpes, la région de Matam et la communauté de communes du Val de Drôme), pour une approche territoriale des changements climatiques sur la zone sylvo pastorale du Ferlo au Sénégal. Dans ce projet mutualisé, une convention de coopération est signée entre les 2 régions, d’une part et entre la CCVD et les collectivités locales sénégalaises d’autre part. Ces conventions de coopération précisent les thèmes et les actions à réaliser, les rôles de chacune des collectivités et les modalités financières de mise en œuvre.
La maîtrise d'œuvre du programme a été conventionnée par la CCVD à l'association DAO (Développement de l'Afrique de l'Ouest) qui s'appuie des compétences positionnées au Sénégal et en France. Les protocoles opérationnels sont établis entre les collectivités locales et le maître d'œuvre et sont présentés aux instances décisionnelles : le Conseil Rural et le Conseil Municipal sur proposition de la Commission Thiangol. La région Rhône Alpes a missionné sur le terrain un coordinateur qui assure le lien entre toutes les parties impliquées, et les services et élus régionaux se rendent régulièrement sur place.
Historique
En 2001, à la demande des collectivités locales sénégalaises, la Communauté de communes du Val de Drôme (CCVD) s'est engagée dans ce programme de restauration hydraulique du bassin versant du Thiangol Mangol. Le Thiangol Mangol est constitué d'un ensemble de cours d'eau éphémères en saison des pluies et permet la culture de décrue indispensable à l'alimentation. Autour du Thiangol s'organise la vie et la production de 9 villages, pour une population de 10 000 habitants. Le fonctionnement hydraulique s'est fortement dégradé compromettant la production agricole, les activités pastorales et même la survie de certains villages. Ce programme a fait l'objet d'études préalables qui ont défini un partenariat et une programmation nécessaires sur une quinzaine d'années. Il se met en œuvre avec le soutien financier outre l’implication de la CCVD, de la Région Rhône Alpes, de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse et du Ministère des Affaires Etrangères.
Ce programme rentre à présent dans la période de transfert aux collectivités sénégalaises et d’essaimage sur d’autres bassins.
Objectif du partenariat
La finalité du projet est de développer la capacité de maîtrise d'ouvrage des collectivités partenaires et les compétences techniques locales. Il s'agit de travailler à la réhabilitation du Thiangol Mangol mais aussi à la rationalisation de l'utilisation des ressources naturelles de la vallée (eau, végétation, faune) ceci dans un but de sécurité alimentaire, tout en développant l'activité économique locale.
Les objectifs de ce programme triennal de "sortie" sont : la poursuite des actions engagées, le renforcement de l'organisation institutionnelle en vu d'une autonomisation technique et financière et d'un transfert de compétence afin d'envisager "l'essaimage" du programme sur d'autres territoires.
Description détaillée du partenariat
Le projet porte sur la finalisation de la restauration hydraulique du bassin versant du Thiangol Mangol et l'enjeu de ce programme de sortie est la réalisation et l'autonomisation d'un GIG composé des trois collectivités sénégalaises. Ce programme comporte différents volets : poursuites des actions engagées pour la restauration hydraulique du bassin versant, renforcement de l'organisation institutionnelle et de la gouvernance en vue d'une autonomisation technique, poursuite des actions de sécurité alimentaire, communication et mise en valeur de l'action, frais de fonctionnement généraux et de missions.
- Renforcer les capacités des acteurs locaux
Objectif de l’action : Ce volet constitue le fondement de la pérennisation du programme. En effet, il vise à renforcer les acteurs locaux et mettre en place les conditions locales nécessaires à une maîtrise par les acteurs locaux des interventions de lutte contre l'érosion hydraulique dans la communauté rurale. Ce qui se traduit par la poursuite des actions de formations pour renforcer et développer les compétences locales :
- un appui à l'organisation et à la structuration des acteurs (comités villageois, commission Thiangol, ...)pour qu'à terme le programme puisse être portée par des structures locales viables
- un appui à la maîtrise d'ouvrage des collectivités avec la création d'un GIC (Groupement d'Intérêt Communautaire).
La maison des énergies alternatives du Thiangol est un élément structurant de ces activités de formations.
Description sommaire : - Formations techniques et journées d'échanges au profit des comités villageois en matière de technique de lutte anti-érosive (construction et pose de gabions, cordons pierreux, reboisement)
- Appui à la commission Thiangol (animation et technique), aux comités villageois et aux équipes techniques
- Ingenierie de l'ARD (Agence Régionale de développement) pour la constitution du GIC
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
ASSOCIATION DAO
Maître(s) d'ouvrage
Communauté de communes du Val de Drôme
Bénéficiaire(s)
Communauté rurale de Ndendory, Commune de Sinthiou Bamambé-Banadji, Région de Matam.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
COMMUNAUTE RURALE DE NDENDORY Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
COMMUNAUTE RURALE DE NDENDORY DORO LY BASSIROU

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté de communes du Val de Drôme commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
CONSEIL REGIONAL RHONE ALPES
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
COMMUNAUTE RURALE DE NDENDORY, COMMUNE DE SINTHIOU BAMAMBE BANADJI, CONSEIL REGIONAL DE MATAM


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 92790 0 2003
Communauté de communes du Val de Drôme 144500 0 2003
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 153000 2003
CONSEIL REGIONAL RHONE ALPES, COMMUNAUTE RURALE DE 514500 2003




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013