Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Marseille-Dakar Développement
Année de première signature de la convention
1991
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
28/12/2015
Contexte
Depuis la relance de leur coopération en 2010, Marseille et Dakar ont travaillé sur le renforcement des capacités de maitrise d'ouvrage notamment dans le domaine de la gestion financière, de la planification et de la programmation des équipements auprès de la Direction Administrative et Financière de Dakar.
En partenariat avec l'AFD plusieurs cadres de Dakar sont venus en formation à Marseille, l'un d'entre eux a fait un stage de longue durée dans nos service.
Pendant cette période également plusieurs actions d'échanges d'experts et de formation ont été conduites en appui de différents services de la Ville de Dakar pour les aider à améliorer leur capacités à partir de leur projets : Direction de la Culture, Direction des Services Techniques,Service de l'Education, FODEM.
Par ailleurs les changements politiques intervenu au Sénégal devraient permettre de débloquer les rapports institutionnels entre la ville de Dakar et les services de l'Etat sénégalais.
Pour faire face aux défis de son développement la municipalité de Dakar a réorganisé ses services et crée de nouvelles directions à fin de renforcer ses capacités d'action sur le développement socio-économique de son territoire et correspondant aux orientations de son Plan de Développement Stratégique :Direction du Développement Urbain, Service du Tourisme, Direction de la Planification...
De nombreux échanges entre élus et techniciens de Dakar et Marseille ont permis d'identifier des thèmes d'actions prioritaires conjuguant l'expertise de Marseille et les attentes de Dakar
C'est dans ce contexte que les trois actions du projet s'inscrivent.
Historique
Ce projet fait suite aux actions conduites dans le cadre des deux appels à projet annuel de 2010 et 2011 eux nombreux échanges entre les deux villes.
Pour l'action avec le FODEM, les premières interventions en 2011 avait montré la volonté et les possibilités de faire mais la situation institutionnelle rendaient la mise en oeuvre d'un partenariat avec les services et agences d'Etat spécialisées dans la création d'activités impossible au plan local.
Pour l'action concernant les plages la période écoulée a permis l'élaboration du projet paralellement au transfert par la Ville de Dakar de la responsabilité de la gestion à sa nouvelle Direction du Développement Urbain.
L'action sur la filière Tourisme Durable est la mise en oeuvre des préconisations de l'étude que la Ville de Marseille à fait réaliser en 2012 par ICD-Afrique pour accompagner la création par la Ville de Dakar de sa direction du Tourisme :" Etude préalable pour le développement d'une filière de tourisme durable urbain à Dakar"
Objectif du partenariat
- Positionner la Ville Dakar comme l'animateur central et légitime du développement socio-économique de son territoire.
- L'accompagner dans l'exercice de ses compétences institutionnelles par le renforcement de ses capacités de maitrise d'ouvrage.
Description détaillée du partenariat
Notre projet Marseille Dakar Développement 2013-2015 va permettre la mise en oeuvre par trois Directions différentes de la Ville de Dakar d'actions structurées s'intégrant dans la mise en oeuvre du Plan Stratégique de Développement de Dakar qui porte la Ville de Dakar à intervenir dans de nouveaux domaines dépassant le simple stade de la gestion des services traditionnels pour mettre en place de véritables politiques de développements sur certaines filières d'activités.
- La première action dans le domaine du développement économique,concerne la mise en place avec le FODEM de Dakar d'une couveuse d'entreprises et d'un fond de micro-finance, puis l'accompagnement de 40 porteurs de projets d'activités.
- La seconde concerne l'élaboration d'un schéma directeur pour l'aménagement, la sécurisation, la gestion et l'animation des 26 plages de Dakar et l'expérimentation sur une plage pilote.
- La troisième action a pour objectif d’impulser la filière touristique au sein de la capitale sénégalaise, dans le respect des principes du développement durable et de la culture locale. L’objectif principal est de promouvoir et valoriser le patrimoine culturel, matériel, immatériel et environnemental de la capitale Sénégalaise et de générer une activité économique durable dans le domaine du tourisme.
- FODEM
Objectif de l’action : Renforcer l'efficacité de la Mairie de Dakar dans son action d'appui à la création d'activités
Créer une couveuse d'entreprises et un fond de micro-finance autonome
Accompagner la création de 40 nouvelles entreprises en particulier dans le domaine du tourisme et de l'artisanat
Description sommaire : DESCRIPTION DES AXES DU FUTUR PROJET


L'accompagnement avant création avec une phase test d'activité : la mise en place d'une
couveuse d'entreprise

La création d'un véritable «  fonds «  de micro-finance ouvert à d'autres partenaires (banques,
entreprises, bailleurs internationaux..) et suivant un modèle économique qui assure à terme
son autonomie

La mise du suivi post création pour augmenter la pérennité des entreprises créées avec la
mise en place du parrainage.
Etape 1 : Travaux préparatoires à la préfiguration du projet


Réalisation de diagnostics de terrain socio-économiques approfondis sur la population
ciblée doit conduire à identifier clairement les besoins des bénéficiaires, à appréhender la
typologie des activités portées par les futurs couvés

Sensibilisation de l'ensemble des acteurs institutionnels (Etat, collectivités locales , chambre d ecommerce, agences spécialisées...)
constitue une étape clé à lancer dés le début du projet, puisqu'au-delà de la Ville de Dakar
partenaire, le fonctionnement du futur projet reposera nécessairement sur la mobilisation de
lignes de financement complémentaires. Cette phase de sensibilisation qui sera conduite par
le demandeur et les partenaires sénégalais reposera sur une vague d'entretiens avec les
institutionnels financeurs. L'objectif clairement affiché à l'issue de ce travail préparatoire est la
constitution d'un comité de pilotage du projet au sein duquel seront invités l'ensemble des
acteurs étatiques et collectivités ainsi que les associations non gouvernementales clés.

Définition du calendrier des différentes étapes de la mise en oeuvre du projet.
Cette phase est d'une importance capitale, elle permet la mise en adéquation du projet et de ces
objectifs avec les attentes des partenaires sénégalais et l'articulation avec l'offre d'appui à la
création d'entreprises dans ce domaine . Il enressortira des axes prioritaires du
projet pour son meilleur déroulement.

Etape 2 : Formation des acteurs partenaires aux différentes facettes de l'accompagnement
économique et social proposé par les couveuses d'activité avec prise en compte des
spécificités liées un ou plusieurs groupes cibles.

Cette formation sera destinée aux partenaires qui constituent la cellule d'accompagnement. Les
modules de formation seront préparés par les structures professionnelles de l'accompagnement que
sont la couveuse Interface sur la base des enseignements retirés du diagnostic-action : typologie d'activité, volumétrie
des deux groupes cibles, identification de besoins spécifiques d'accompagnement à anticiper,
identification des réseaux d'appui partenaires et des réseaux prescripteurs.


Etape 3 : la définition et la création d'un véritable «  fonds «  de micro finance

Etape cruciale et le coeur du projet, la création d'un «  fonds «  pour financer les projets de création
d'entreprise préfigurera de la pérennité du projet. Il s'agit d'associer d'autres partenaires financiers
(banques, entreprises, collectivités, bailleurs internationaux, etc...) à la création de ce fonds et à sa
gestion. Les modalités juridiques de la création et de la gestion de ce fonds seront
définis avec les partenaires sénégalais. Un objectif sera incontournable l'autonomie de ce fonds. La
mise en place de fonds s'inspirera du modèle créé par le Centre de Promotion de l'Emploi par la
Micro-entreprise (CPEM) et de son système de parrainage.

Etape 4 : phase pilote d'expérimentation du projet sur un groupe témoin composé du public
cible.

Il s'agit d'expérimenter l'accompagnement ante création et le fonctionnement du fonds afin de gommer certaines imperfections mais aussi d'ajuster le projet dans sa mise en oeuvre.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Dakar
Maître(s) d'ouvrage
Marseille
Bénéficiaire(s)
Directs : élus et techniciens de la Ville de Dakar, responsables d'associations locales, artisans,et les 40 porteurs de projets notamment jeunes et femmes.Au total une centaine de personnes seront directement impliqués dans nos actions à Dakar.Indirects : ensemble de la population utilisatrice des plages, ensemble des acteurs de la filière touristique :guides, chauffeur de taxi, hôteliers, artisans , musées...

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Dakar Sénégal Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Dakar Dieng Marie marie.dieng@villededakar.org

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Marseille Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Dakar


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 16500 2012
Marseille 240000 0 0 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 145000 2012
, Dakar, AIMF 253500 2012




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013