Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Prise en charge des enfants des rues
Année de première signature de la convention
2002
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Aide d'urgence, humanitaire et à la reconstruction
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2002
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Beaucoup d’enfants sénégalais, entre 6 et 18 ans, quittent le monde rural pour s’arracher à la misère et/ou à la maltraitance et tenter ailleurs de satisfaire leurs propres besoins - quelquefois simplement alimentaires - ou même ceux de leur famille. D’autres, nés à Dakar, y vivent dans un contexte familial totalement déstructuré qu’ils préfèrent fuir. Tous ces garçons - exceptionnellement des filles ; elles sont la plupart du temps placées dans des familles comme servantes ou, devenues plus âgées, tombent dans la prostitution plus ou moins organisée - se retrouvent dans la rue et, livrés à eux mêmes, tentent de s’organiser en groupe ; le regroupement apparaît comme un mode de protection indispensable, à condition d’atteindre un seuil minima (à partir de 11, 12 membres) ; les trop petits groupes, surtout de jeunes enfants, ne protègent pas des multiples dangers, parmi lesquels le viol, par des adultes, ou d’autres enfants plus âgés ; ainsi, un enfant qui arrive dans la rue sans protection peut échapper aux abus sexuels pendant les 3, 4 premiers jours mais guère plus. Sachant les conséquences de telles violences sur la formation de la personnalité, il est d’autant plus important d’intervenir rapidement.
Face à cela, l’équipe du Village Pilote a mis en place : une écoute mobile, un « refuge », et parallèlement, l’équipe des animateurs coordonne la prise en charge des enfants en accord avec les autorités locales et mène un travail de sensibilisation et de réinsertion pour amener les populations à les considérer autrement que comme des délinquants.

Outre un développement de certaines activités sur l’ensemble des enfants en danger de Dakar, l’année 2007 verra l’extension du local d’hébergement de Pikine Ikotaf mais surtout la construction d’un village d’accueil, avec des ateliers de formation et des espaces sportifs sur Déni Biram Ndao à coté du lac Rose où un terrain de trois hectares a été acquis. Les espaces sportifs et culturels accueilleront les jeunes des quartiers et villages alentours, ce qui facilitera l’intégration du centre dans son milieu en évitant la marginalisation des jeunes pris en charge. 2008 verra le lancement d’une campagne de parrainage du projet qui, assortie d’activités rémunératrices du centre (en particulier agricoles), permettra de limiter les subventions de fonctionnement.
Historique
Objectif du partenariat
Protéger et réinsérer les enfants vivant dans les rues de Dakar ; prévenir les logiques d’exclusion.
Description détaillée du partenariat
- Prise en charge des enfants des rues de 5 à 16 ans sur le refuge de Pikine Ikotaf (extension des équipes mobiles ; acquisition et extension d’un local d’hébergement ; organisation d’activités éducatives, sportives et culturelles ; création d’un pôle d’insertion professionnelle ; développement d’un réseau d’artisans et d’entreprises)

- Prise en charge des enfants des rues de 16 à 18 ans et des jeunes majeurs de 18 à 21 ans sur Deni Biram Ndao (construction d’un village d’accueil ; construction d’ateliers de formation)

- Création d’un pôle de réinsertion des enfants au sein de leurs familles (recherche des familles ; organisation d’une médiation familiale ; élaboration de projets de retour ; mise en place d’une cellule de suivi)

- Mise en place d’un observatoire sur les enfants des rues au Sénégal (élaboration d’une base de données collectées par les équipes mobiles ; cartographie migratoire des enfants des rues ; qualification des territoires des enfants des rues ; analyse et compréhension des facteurs de rupture)

- Communication-plaidoyer en vue d’endiguer le phénomène enfants des rues (communication des données de l’observatoire vers les acteurs concernés ; création de supports audiovisuels sur la problématique enfants des rues ; organisation de manifestations afin de sensibiliser les populations locales).
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
Bénéficiaire(s)
Enfants et jeunes des rues de Dakar

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil régional de Dakar Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional d'Ile-de-France commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2002
Conseil régional d'Ile-de-France 196711 0 2002
SCAC (392254) ; autres (156012) 548266 2002




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013