Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme annuel de coopération décentralisée Bignona (Sénégal) / Savoie (France)
Année de première signature de la convention
1988
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1988
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2009
Contexte
Le précédent programme de coopération 2007-2008 a mis en avant :
- la capacité des acteurs de la coopération de conduire un programme de développement riche en activités et initiatives sur les différents champs de la décentralisation au Sénégal
- la pertinence du plan de renforcement institutionnel des services municipaux de la ville de Bignona
- l’implication accrue des habitants des deux territoires grâce à des échanges de citoyenneté Nord / Sud favorisant le dialogue interculturel
Ces résultats encourageants favorisent la dynamique locale au sein de la ville de Bignona. De plus, la stabilisation du contexte casamançais laisse présager d’une meilleure ouverture extérieure du territoire régional malgré de réelles inquiétudes liées à la situation nationale et internationale de crise économique.

Ainsi, dès le second semestre 2008, les habitants des sept quartiers de Bignona ont eu à cœur d’élaborer un programme de développement trisannuel. Afin de responsabiliser l’ensemble des acteurs vis-à-vis de la réussite du prochain programme, le diagnostic participatif est allé bien au-delà du simple recueil de propositions en associant les quartiers tout au long de la démarche de sélection, de planification et de budgétisation des actions. Trois temps de concertation communale ont permis de veiller à la cohérence globale du programme 2009 et d’y ajouter les enjeux institutionnels de la municipalité et les propositions de la Savoie. Enfin, c’est au cours de réunions thématiques que les arbitrages budgétaires ont pu se décider aboutissant ainsi à une répartition claire des prises en charge financières entre les populations, la mairie, le partenaire de coopération avec l’appui du MAEE, les Savoyards et les autres bailleurs extérieurs.

L’enjeu majeur de ce programme 2009 est qu’il puisse être pleinement approprié par la nouvelle équipe municipale suite aux élections locales sénégalaises prévues pour le 23 mars 2009.
Historique
La coopération Savoie / Bignona fêtera ses 20 ans de partenariat en juin 2009. C’est lors d’une étude du CIEPAC sur la structure économique et sociale de la commune que les élus municipaux de Bignona sollicitent la mise en place d’un partenariat franco-sénégalais. Le Département savoyard répond favorablement à cette demande, scellée par une charte signée en 1988 qui fixe les trois grandes orientations des dynamiques de coopération qui se déroule depuis lors :

Une organisation des populations à la base (1988 – 1993)

En vue d’organiser les populations en comité de gestion de quartier (CCQ), une activité d’animation locale est réalisée dans chacun des sept secteurs de la ville. Fort du succès de ces initiatives populaires, une structure communale fédérant l’ensemble des quartiers est créée : le PADEB (Programme d’Aménagement et de Développement Economique de Bignona). Travaillant aux côtés de la Municipalité, le PADEB appuie les initiatives des populations à la base permettant ainsi la construction de latrines, l’extension du réseau d’adduction d’eau, la collecte d’ordures. La société civile se structure en créant une bibliothèque communale qui deviendra par la suite un centre d’éducation, de documentation et d’action culturelle (CEDAC) et une maison de l’innovation chargée de la promotion des initiatives économiques.

Des programmes de développement participatif (1994 – 2004)

Le premier programme de développement élaboré et cofinancé à hauteur de 10% par les quartiers eux-mêmes permet l’aménagement de places publiques, la réhabilitation d’écoles, le reboisement de certaines zones, l’obtention de crédits pour les entrepreneurs et la valorisation d’initiatives communautaires de santé. Cette expérience pilote confirme l’importance de l’initiative à la base à condition d’un renforcement des capacités des populations par la formation. Divers programmes pluriannuels se succèdent autour des thématiques prioritaires telles que la culture, l’éducation, la santé, l’aménagement communal, l’économie et l’environnement avec, entre autre, pour résultats :
• La construction de nouveaux équipements marchands (gare routière et marché)
• La réhabilitation d’infrastructures sanitaires et scolaires
• L’accompagnement des acteurs économiques (étude sur les richesses locales, formation à la transformation des fruits, valorisation de la filière mangue …)
Ces programmes sont l’occasion d’impliquer de plus en plus d’acteurs et des échanges directs entre acteurs de la coopération nord-sud voient le jour : échanges d’expériences pédagogiques entre enseignants, créations artistiques croisées entre troupes théâtrales, chantiers solidaires d’insertion de jeunes en difficulté et co-réalisation d’émissions entre radios communautaires.

Un renforcement des capacités municipales et des échanges de citoyenneté Nord/Sud (2005 - 2008)

Suite à une évaluation externe du GRET en 2005, la coopération Savoie – Bignona décide d’un repositionnement central de la Mairie de Bignona dans la conduite directe des actions. L’appui institutionnel et le renforcement des capacités des services municipaux deviennent l’axe prioritaire des programmes de développement participatif. Une mission d’élus bignonois part étudier le fonctionnement des services municipaux de St Louis du Sénégal, un dispositif de subvention municipale se crée, les chantiers communaux sont sous la maîtrise d’ouvrage de la Mairie. Communiquer, concerter, impliquer les populations au plus près des actions institutionnelles est le gage de réussite des politiques de décentralisation qui à travers la coopération avec la Savoie vise à conforter la démocratie locale participative. L’implication des habitants se développe aussi du côté savoyard avec l’engagement de divers groupes sur des échanges de citoyenneté Nord Sud dans les différents champs d’action du partenariat international

2009 : Poursuite du renforcement institutionnel et de la démarche de Bonne Gouvernance

Pour l’année 2009, c’est d’ailleurs le vocable « politique » qui a été préféré à celui d’action thématique en ce sens que, pour chaque domaine d’activité, une volonté de cohérence et de synergie d’acteurs est souhaitée. De façon opérationnelle, le volet renforcement des capacités municipales améliorera le fonctionnement interne des services et favorisera la communication municipale. Une démarche de structuration et d’accompagnement de la Bonne Gouvernance locale sera travaillé auprès des populations avec l’appui de l’ONG PACTE – Ziguinchor. L’innovation majeure du programme 2009 est également d’engager un politique équitable de fiscalité locale visant à faire porter l’effort de développement par l’ensemble de la population.
Objectif du partenariat
La finalité du programme de coopération 2009 est de permettre un développement durable et cohérent de la commune de Bignona en impliquant les acteurs au développement de deux territoires partenaires. Par le renforcement institutionnel, la bonne gouvernance du développement local et le dialogue interculturel, l’ambition de notre coopération est promouvoir de manière innovante, un renforcement de la citoyenneté et de l’état de droit au niveau local.

Objectifs spécifiques en terme de renforcement institutionnel :
- accompagner la municipalité dans la prise en main de ses compétences décentralisées
- améliorer les recettes municipales par la relance d’une fiscalité locale qui répartie équitablement l’effort de développement entre les habitants
- permettre le renforcement des services techniques de la mairie
- favoriser l’investissement et l’appui à maîtrise d’ouvrage au niveau de chacune des politiques sectorielles de la ville.
Objectifs spécifiques en terme de développement durable local :
- encourager la gouvernance participative en responsabilisant les acteurs locaux à la conduite des initiatives
- mettre en avant la concertation dans chaque démarche sectorielle de développement
- renforcer l’autonomie des acteurs et l’appropriation des outils d’aide à la décision
Objectifs spécifiques en terme de citoyenneté Nord / Sud :
- accompagner les initiatives innovantes de rencontres et d’échanges grâce au dialogue interculturel
- enclencher une dynamique de communication, d’échange d’information et de réflexion autour du partenariat Savoie / Bignona
- capitaliser l’expérience d’accueil franco-sénégalais à travers la réalisation d’outils pédagogiques et la structuration de fiches pratiques
Description détaillée du partenariat
Depuis 20 ans, le Conseil Général de la Savoie et la ville de Bignona sont engagés ensemble dans un partenariat de coopération décentralisée. L’enjeu du programme de coopération 2009 est de permettre un développement durable et cohérent de la commune de Bignona grâce au renforcement institutionnel de la Mairie et à l’implication des acteurs au développement de deux territoires partenaires.

Pour ce faire, la commune de Bignona a structuré sa démarche participative de développement local sous la forme de 10 politiques thématiques :
- le renforcement institutionnel (1), la Bonne gouvernance (2) et la relance d’une fiscalité locale (3) constituent le socle de réussite et de durabilité du projet communal
- la dynamique économique (4), l’aménagement urbain et environnemental (5) et la politique de jeunesse (6) sont les éléments déterminants pour répondre aux besoins prioritaires des populations locales
- La culture, le sport (7) et la lecture (8) représentent les valeurs essentielles d’une vie locale dynamique
- Les volets éducation (9) et santé (10) sont depuis toujours au cœur des préoccupations de développement local de Bignona, ce qui permet aujourd’hui d’envisager une autonomisation progressive de ces deux axes.

Le partenaire savoyard, par l’intermédiaire de l’association Pays de Savoie solidaires, apporte un soutien financier et méthodologique dans la coordination du programme de développement. De plus, l’animation de la citoyenneté nord/sud est le gage de qualité du dialogue interculturel et des échanges entre les habitants des deux territoires.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Pays de Savoie solidaires / PADEB
Maître(s) d'ouvrage
Conseil Général de Savoie / Mairie de Bignona
Bénéficiaire(s)
Les habitants savoyards et bignonois des deux territoires et leurs collectivités locales

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie de Bignona Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie de Bignona SONKO Malainy minisonko@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de la Savoie commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
En Savoie Ecoles élémentaires de Savoie IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) de Chambéry Collège de Frontenex Mairie d’Albertville Mairie de Grignon Association Savoie Vivante Vivre en Val d’Arly Etablissement scolaire agricole de la Motte Servolex Espace Jeunes de Saint-Jean-de-Maurienne Biaumonde Culture & Développement ACAPIGA (Ass. Cantonale de Partenariat de Grésy-sur-Aix) Agence Economique de la Savoie Institut national des énergies solidaires ECIDEC Institut d’Urbanisme de Grenoble Institut de formation aux soins infirmiers Association de coopération Chambéry – Ouahigouya RESACoop En France Ministère des Affaires Etrangères Groupe Casamance de Cités Unies France F3E TECH DEV
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
A Bignona Municipalités et Commissions municipales (urbanisme, jeunesse, partenariats) Associations de Bignona IDEN (Inspection Départementale de l’Education Nationale) Ecoles élémentaires de Bignona Collèges et lycées de Bignona Associations de Parents d’Elèves des écoles élémentaires CEDAC (Centre de Développement et Action Culturelle, en charge de l’animation du volet Culture – Jeunesse et Sport) RAC (Réseau d’Appui Communautaire, engagé dans la sensibilisation des populations à la prévention du paludisme et des MST / SIDA) Dispensaire de Badioncotto (Poste de santé) et Hôpital de district de Bignona GIE (Groupement d’intérêt Economique) Allah Batou, groupe de femmes travaillant à la transformation des mangues (séchage, fabrication de sirop…) Syndicat des commerçants (en charge de la gestion du marché municipal) Syndicat des transporteurs (en charge de la gestion de la gare routière) Action Sud Ziguinchor ACAM (Association d'artistes et de musiciens de Bignona) Radio rurale Fm Awagna Inspection Départementale des Sports Inspection Départementale de la Jeunesse Conseil communal de la jeunesse Perception municipale Association Batikone (développement local du quartier de Badianecotto) Ingénieur Conseil Joël Gandois Au Sénégal : ONG Enda Rup SCAC (Service de Coopération et d'Action Culturelle de l'Ambassade Ministère du Livre et de la Culture CAEL (Cellule d'Appui technique aux Elus Locaux) Agence Régionale de Développement de Ziguinchor Bibliothèque Lecture et Développement AEMO PACTE - Ziguinchor


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 1988
Conseil départemental de la Savoie 66000 0 1988
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 66000 1988
partenaires français et sénégalais 261000 1988




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013