Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Eclairage d'un stade en vue de favoriser les échanges sportifs et éviter l'oisiveté des jeunes
Année de première signature de la convention
1998
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
En raison de l’augmentation croissante du nombre de réfugiés dans le camp qui lui n’étend pas ses frontières, la population a tendance à construire sur les espaces laissés vacants leurs habitations et ce y compris à empiéter sur les espaces dédiés à la circulation. En effet au départ de la création du camp, les réfugiés vivaient dans des tentes fournies par l’UNRWA; par la suite cette organisation internationale a fait construire des abris en béton dans lesquels les réfugiés vécurent jusqu’à la fin des années 1980. Depuis, ceux-ci construisent eux-mêmes leurs propres maisons en béton. Cette situation engendre des problèmes d’ordre social et sanitaire. Les enfants ne trouvent plus d’espaces de jeu, et se retrouvent à occuper la rue principale qui est déjà saturée par le passage des piétons et des véhicules.
Historique
Le camp d’Al Fawwar est situé au sud de la Cisjordanie à 10 km de la ville d’Hébron. Il fut érigé sur une petite surface privée, louée aux propriétaires terriens du village voisin de Dura. Le camp est un ruban de 1,4 km de long et 200 m seulement dans sa plus grande largeur.
Il constitue depuis 1948 une communauté de réfugiés d’environ 7500 personnes vivant sur 273 000 m2, sous l’autorité des Nations Unies (UNRWA).la densité démographique est d’environ 39m2 par personne.
Les principaux services mis en place dans le camp sont insuffisants et ne permettent pas de répondre aux besoins minima de la population.
L’UNRWA est en réalité la seule agence capable de prendre en charge la supervision des services publics. Toutefois, l’UNRWA gère de moins en moins de services à cause de la baisse croissante de son budget. Les services dont elle a la gestion sont principalement limités aux soins de première nécessité, à la scolarisation des plus jeunes, à certaines urgences sociales ponctuelles. Elle n’intervient pas dans les secteurs de l’éducation secondaire, l’approvisionnement en eau ou en électricité, ou encore dans la construction de nouvelles infrastructures.
Cet état de fait a conduit les réfugiés à s’organiser en comités locaux afin de répondre au manque de services publics élémentaires. L’un de ces comités « The Public Services Committee for Fawwar »(PSCF) ambitionne de développer le camp et d’améliorer les conditions de vie des réfugiés.
Objectif du partenariat
Le projet vise à créer une activité sportive dans le camp, à encourager l’expression de jeunes talents, à favoriser des temps d’échanges, de convivialité avec la population et à engendrer une dynamique sociale et économique.
Ses principaux objectifs sont les suivants :
• Montrer que les jeunes au travers de leurs compétences peuvent agir au service du camp en s’impliquant dans le chantier et en y recevant une formation.
• Encourager les jeunes du camp et des quartiers voisins à pratiquer des activités sportives nocturnes.
• Organiser des rencontres sportives en début de soirée quand en été il fait trop chaud la journée.
• Utiliser les bénéfices gagnés lors des rencontres sportives pour développer des services publics de base en direction des enfants et des adolescents.
• Offrir à la population un lieu d’échanges et de rencontres afin de créer du lien social.
• Impliquer la population locale sur un travail collectif pour la communauté lors de la construction
• Permettre la formation sur des métiers présents sur le chantier.
Description détaillée du partenariat
Le projet consiste à mettre en place un système d’éclairage sur le terrain qui sert de stade au camp qui est aussi l’unique terrain disponible comme espace non bâti. Il s’agira ainsi de permettre aux équipes sportives de s’entraîner, à la population du camp d’avoir des temps de rencontres.
- Creuser des tranchées et connecter les câbles du réseau en sous-sol
Objectif de l’action : Avoir accès au réseau et s’y connecter
Description sommaire :
• Creuser des tranchées
• Connexion au réseau
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
UNWRA
Maître(s) d'ouvrage
Camp d'Al Fawwar
Bénéficiaire(s)
• La population locale d’Al Fawwar dans son ensemble• Les jeunes ne rentrant pas dans le système d’éducation présent sur place• Les entrepreneurs, ouvriers locaux

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Al Fawwar Territoires palestiniens Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Al Fawwar Al Hamouz Zyad ziyadfpsc@yahoo.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Champigny sur Marne Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Camp d'Al Fawwar


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 82500 2008
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2008
Champigny sur Marne 0 0 2008




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013