Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Un partenariat pour une qualité de vie quotidienne et un développement agricole améliorés
Année de première signature de la convention
1992
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention
Agriculture et agroalimentaire

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1992
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
22/08/2016
Contexte
Durant ces dernières années, le processus de décentralisation s’est affirmé au Sénégal. Soutenue par les responsables politiques et les forces sociales, la décentralisation est porteuse d’une recomposition des différents niveaux de pouvoirs et de spécification de leurs compétences respectives.

Les dynamiques de décentralisation reposent sur la conviction, de plus en plus partagée, qu’il ne peut y avoir de développement sans l’adhésion des populations et sans références à leurs assises culturelles. La participation est désormais reconnue comme indispensable pour engager et soutenir le processus de développement.

Le développement local a de multiples définitions mais on peut le considérer comme étant avant tout une dynamique économique et sociale, voire culturelle, plus ou moins concertée, impulsée par des acteurs individuels et collectifs sur un territoire donné. Ce territoire n’est pas isolé mais articulé à des espaces plus vastes.
Pour que décentralisation et développement local s’appuient l’un et l’autre, il convient, non de les assimiler, mais de concevoir leur articulation autour de projets de territoire qui associent les différents opérateurs. Le projet de territoire est un outil pour fédérer les dynamiques locales ; il est aussi un outil pour programmer les investissements sociaux et économiques nécessaires.
Historique
Née en janvier 1990, après une première mission en Roumanie, l’association Coopération et Solidarité Internationales a été chargée de mettre en place et de suivre les échanges de coopération décentralisée de la Communauté de Communes de Montrevel en Bresse (District de Montrevel en Bresse à l’époque) avec la Roumanie et le Sénégal.
Les échanges avec le Sénégal ont débuté avec la Fédération des Pays de Rhône Alpes, en 1991.
Cette Fédération, qui regroupe des intercommunalités de Rhône Alpes se proposait de jumeler les intercommunalités volontaires, District ou SIVOM, avec une communauté rurale sénégalaise du département de Bakel.
Le Sénégal en était aux premiers balbutiements de la décentralisation. Il venait d’élire ses premiers présidents de communautés rurales… et il s’agissait de les aider à financer des projets de développement.
La dotation allouée à Kothiary (15 250 € par an à partir de 1991) est affectée par des élus locaux, en fonction de programmes définis annuellement.
Au fil des ans, ces crédits ont permis de financer : des clôtures autour des périmètres potagers, la construction de plusieurs classes dans divers villages et les clôtures de certaines écoles, la construction d’un marché couvert et de boutiques, la création de groupements de jeunes éleveurs, l’aide à des groupements féminins, l’installation de bornes fontaines, l’éclairage solaire de postes santés, le surcreusement et l’aménagement de puits, l’achat de moulins à mil, la construction d'un centre culturel…
Depuis 2001, la Communauté de Communes s’est détachée de la Fédération des Pays de Rhône Alpes. Elle mène directement ces échanges avec Kothiary.
Objectif du partenariat
Contribuer au développement du territoire partenaire, tant au niveau éducatif et social qu'au niveau économique.
Description détaillée du partenariat
Le projet mené pour le territoire de la communauté rurale de Kothiary s'inscrit dans la continuité d'un partenariat solide (17 ans d'existence) qui vise à insuffler un dynamisme tant sur le plan éducatif, que sur le plan de l'amélioration des conditions de vie quotidiennes des populations partenaires
- Hydraulique : surcreusement de puits
Objectif de l’action : améliorer la qualité de l'eau en augmentant la quantité d'eau potable
Description sommaire : abaisser le fond du puits
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
KOTHIARY
Maître(s) d'ouvrage
Communauté de communes de Montrevel en Bresse
Bénéficiaire(s)
Habitants de Dialloubé ;Producteurs des villages de la Communauté Rurale de Kothiary ;Groupements féminins de Sinthiou Bocar, Naoudé, Doroyel, Noumouyel et Kagnoubé ;Eleveurs de la zone de Koar;Maraîchères de la Communauté Rurale de Kothiary ;Population adulte non alphabétisée de la Communauté Rurale de Kothiary ;Membres de l'association d'agriculteurs Bamtara Guré.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Communauté Rurale de Kothiary Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Communauté Rurale de Kothiary SAKHO Baganda

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté de communes de Montrevel en Bresse commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 23187 0 1992
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2016
Communauté de communes de Montrevel en Bresse 15156 0 1992




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013