Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
créalisation de périmètres de maraichage
Année de première signature de la convention
2005
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention
Agriculture et agroalimentaire

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2005
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Dans les villages ruraux, la principale activité économique est l’agriculture qui est tributaire des aléas climatiques. Depuis plus de dix ans, la pluviométrie baisse d’une année à une autre.
Par conséquent, les productions des champs sont très insuffisantes par rapport aux besoins de consommation des familles. En dehors de l’agriculture pluviale, aucune autre activité de substance n’est menée dans ces villages. C’est pourquoi, plus de 80% des familles connaissent un cycle annuel de famine qui touche fortement les femmes enceintes et les enfants.
Historique
En 2008,dans le cadre de la coopération décentralisée une action d'alphabétisation des femmes a été menée dans 2 villages. Il en est ressorti, en autre, une demande de pouvoir produire des légumes en contre saison pour améliorer l'alimentation familiale et développe du petit commerce. La décision a été prise d'expérimenter du maraichage dans ces 2 villagesen 2009. L'action est en cours, les périmètres sont créés et produisent des légumes.
Objectif du partenariat
Ce projet vise la promotion économique et sociale des femmes des villages ruraux par le renforcement de leur organisation et l’implantation de périmètres maraîchers.
Créer dans les villages, après la formation alphabétisation, des périmètres de maraichage pour produire des légumes qui serviront à l’alimentation des familles et au petit commerce.
Description détaillée du partenariat
La réalisation de périmètres maraichers permet aux femmes de produire des légumes toute l’année, donc à contre saison, alors que traditionnellement, elles ne pouvaient pratiquer le maraichage que durant période d’hivernage (3 à 4 mois). Cette période est consacrée à la culture des champs, le maraichage pouvait être délaissé.
Le maraichage est, en effet, tributaire de l’eau qui existe à profondeur de 10 / 15 mètres sur ce territoire.
La réalisation de chaque périmètre de maraichage commence donc par le creusement de 4 puits par hectare pour éviter des trop longs allers retours aux parcelles.
Les périmètres sont clôturés pour les mettre à l’abri du bétail qui divague en toute liberté.
Ces projets sont réalisés à l’initiative des villageois. Le rôle des partenaires de Gouesnou étant d’apporter une aide financière et organisationnelle par le biais de l’ONG GAE SAHEL experte dans le domaine.
Les villageois prennent en main ce projet : les villages concernés mettent les terrains à disposition. Les femmes sont organisées en groupement villageois de maraichage(GVM) afin de gérer au mieux ces périmètres maraichers et de pérenniser ces réalisations.
Ces activités s’adressent, en priorité, aux femmes alphabétisées, mieux à même d’assurer cette gestion et de mettre à contribution les savoirs acquis.
L’encadrement et le suivi par un ingénieur agronome est essentiel à la réussite du projet et à sa pérennisation :
• Il est responsable de la bonne marche du chantier de construction des périmètres
• Il initie les femmes aux techniques de maraichage biologique : compostage, rotations des cultures, amendements du terrain, traitement biologique…
• Il organise les femmes en GVM et organise les réunions de travail
• Il suit la production toute l’année. Son contrat sera d’un minimum de 5 ans pour que de nouvelles habitudes s’installent.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
GAE SAHEL Bamako
Maître(s) d'ouvrage
Mairie DE GOUESNOU
Bénéficiaire(s)
les femmes des villages ruraux

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
BOSSOFALA Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
BOSSOFALA TOURE Karamoko

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Gouesnou commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 31920 0 2005
Gouesnou 12000 0 2005
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 39000 2005
conseil général 29 et BMO CUBrest 31000 2005




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013