Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Lomé"

Correspondant coopération décentralisée
Antoine BOUDOU
Courriel : antoine.boudou[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Gilles GANIVET
Courriel : gilles.ganivet[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet de développement local d’EZIME par la coopération décentralisée, la gouvernance locale et l’économie agricole
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Agriculture et développement rural
Sous-sous-thématique d'intervention
Agriculture et agroalimentaire

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2012
Contexte
La proposition de Bessines, en réponse à l’appel à projets du MAEE pour 2010-2012, s’inscrit donc dans la suite logique des actions engagées depuis une quinzaine d’années dans le cadre de ce jumelage; Elle bénéficiera de la confiance et de la connaissance mutuelles, du travail conjoint déjà éprouvé et enfin elle cherchera à consolider une démarche sous-jacente à tous les échanges qui ont eu lieu depuis les prémices de ce jumelage : développer une autonomie et favoriser la gouvernance locale.

Les actions mises en place depuis la création de ce jumelage coopération ont, de fait, répondu aux deux grandes orientations suivantes :
o l'éducation et le renforcement de l'autonomie de l'AJEB (association de jumelage Ezimé Bessines), démarche somme toute assez globale, visant le long terme et au sein de laquelle nombre d’autres réalisations s’incluent ;
o l’amélioration de la vie quotidienne - du « bien être » de la population (l'hygiène et la santé, la mise en place de l'éclairage photovoltaïque du dispensaire et de la bibliothèque)- permet de pouvoir réfléchir et préparer l’avenir ;
Ces deux orientations ont cherché principalement à améliorer le quotidien des habitants d’Ezimé. Ce faisant, elles ont permis de montrer les ressources dont ils disposaient pour initier eux-mêmes des démarches. C’est notamment ainsi que l'AJEB a favorisé la mise en place de groupements de producteurs (confère l’autoévaluation de 2006) qui ont créé un bureau fédéral des groupements de producteurs.

La proposition dans le cadre d’une politique plus globale au Togo : la création de collectivités locales
La proposition de Bessines, dans le cadre de cet appel à projets, relève de fait d’une dynamique plus générale portée notamment au travers de plusieurs programmes lancés par les Nations Unies ou la Banque mondiale et auxquels la France participe. Ces programmes visent à encourager la promotion des collectivités locales, de la démocratie participative et de la bonne gouvernance des institutions urbaines et rurales.

Ezimé n’a d’ailleurs pas attendu pour s’engager dans cette dynamique : l'AJEB a ainsi entrepris depuis 2 ans une démarche de formation à la gestion, et le Chef du Village d'EZIME a souhaité, en 2009, le renouvellement du Comité Villageois de Développement (CVD) afin de le redynamiser. Ce dernier et l'AJEB se concertent et agissent ensemble pour le développement du Village d'un commun accord.

L'objectif du projet actuel est de promouvoir la formation et l'accompagnement des agriculteurs et de favoriser le maintien des jeunes dans le village.
Historique
Ezimé est un village de la Préfecture d'Amou, région des Plateaux, d’environ 4 000 habitants. Il est situé sur la route nationale Kpalimé – Atakpamé, à 4km d'Amlamé, préfecture d'Amou et 25 kilomètres d'Atakpamé, préfecture de Région et de l'Ogou.

Bessines est une commune située dans les Deux-Sèvres (79). Le jumelage coopération entre Ezimé et Bessines vit depuis 1994. Il se traduit, depuis ses origines, par des actions réfléchies conjointement entre les partenaires du jumelage, des échanges réguliers (séjour de visite et de travail de délégations de Bessines, présentation des actions ou des évènements par les habitants d’Ezimé dans le journal du jumelage Tam-tam, etc.) en recherchant systématiquement à renforcer les mécanismes de responsabilité mutuelle.
Objectif du partenariat
Depuis plusieurs années, L’association de jumelage coopération Ezimé Bessines souhaite se donner les moyens d’être autonome ; des projets sont réalisés en ce sens. Aussi, ce programme répond également aux orientations définies lors de la dernière autoévaluation (réalisée en 2006), à savoir :
- Prendre en compte les évolutions de l’organisation du territoire Togolais, en d’autres termes préparer la "communalisation" du village d’Ezimé pour accompagner la création d’une collectivité locale, base de la démocratie
- Développer l’agriculture notamment vivrière par la formation destinée aux groupements de producteurs, la motorisation et l’entretien des champs proches de la rivière et de son lit.
- Enfin, favoriser l’autonomie la plus grande et la plus large possible pour que dans un délai raisonnable Ezimé puisse se développer sans attendre l’accompagnement financier existant actuellement.
Si aujourd’hui Bessines est dans une démarche d’accompagnement vers l’autonomie, demain Bessines devra aller vers l’accompagnement dans l’autonomie. La mise en œuvre présentée dans ce dossier impliquera un repositionnement à la fois de Bessines et d'ASCOBE dans la relation de communes jumelées.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2010
développer la formation et consolider l’agriculture vivrière
Fortes de leurs expériences communes et incitées à cela par de premiers résultats positifs, Bessines et Ezimé proposent de consolider éducation et renforcement de l’autonomie de la seconde à travers deux grands axes dans les trois ans à venir :
1. la formation à la gestion (formation initiale pour prévoir et formation approfondie pour prévoir et organiser pour toute une collectivité)
2. le développement de l’agriculture vivrière
Ces deux axes sont liés, la formation à la gestion étant directement mise en pratique par les groupements d’agriculteurs (dans la gestion quotidienne comme dans les démarches de prévisions). Ces deux axes se sont d’autant plus rapidement imposés qu’ils permettent de constituer un vivier de personnes compétentes et d’outils tout autant exploitables localement que diffusables auprès des communautés voisines. Enfin, le développement d’une telle capacité locale (une agriculture de proximité) vise, in fine, à permettre (inciter) des jeunes à rester vivre sur place

- Formation à la gestion et aux documents comptables
Objectif de l’action : Il faut penser au long terme en matière de pédagogie et d’éducation ; il s’agit ici d’une formation d’accompagnement des bénéficiaires tant sur le plan pratique que théorique. La formation initiale étant déjà réalisée, il convient désormais de la consolider et d’en assurer la poursuite, la mise en œuvre pratique et de constituer de la documentation. In fine, les bénéficiaires devront maîtriser et appliquer le concept de « bonne » gestion.
Description sommaire : La formation à la gestion est commencée depuis l’année 2008. Les membres des bureaux des 3 structures y ont participé. En 2009, ils ont établi leur budget 2009 et réalisé le prévisionnel 2010. Cette formation doit être poursuivie, approfondie de telle façon à prendre en compte les notions de budget nécessaire à la gestion des Collectivités Locales.
C’est une approche de gestion de la collectivité rurale à créer -prévue par la loi de décentralisation du Togo- que les élus municipaux et/ou ex élus de Bessines accompagneront dans la mise en place.
Cette formation est assurée par le Secrétaire de Mairie d’Amlamé.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Association de jumelage coopération Ezimé Bessines (Ajeb)
Maître(s) d'ouvrage
Association jumelage coopération Bessines Ezimé (ASCOBE
Bénéficiaire(s)
Les bénéficiaires directs du projet sont les membres des bureaux des différents comités pour la partie gestion, et l’ensemble de la population agricole pour le développement de l’agriculture vivrière.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Ezimé Togo commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Ezimé Menyawwossa Koffi Flavien flaviotg@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Bessines commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Region Poitou Charentes
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Ezimé


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 9310 0 2009
Bessines 9000 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2666 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2666 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2668 2011
Region Poitou Charentes, Ezimé 16590 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013