Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Damas"

Correspondant coopération décentralisée
Jean-Louis LAVEILLE
Courriel : Jean-louis.LAVEILLE[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent GILLARD
Courriel : laurent.gillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Création d’un service d’inventaire général
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La Syrie jouit d’un patrimoine majeur, notamment archéologique. Parmi ses 3600 sites archéologiques et 79 khans, quatre sites syriens sont classés au titre de patrimoine mondial de l’humanité : les anciennes villes de Damas, (1979), de Bosra (1980) et d’Alep (1986) et le site de Palmyre (1980). Une procédure de classement concernant les villages oubliés du Nord de la Syrie (sur les Gouvernorats d’Alep et d’Idlib) est en cours. Si les métiers liés à l’archéologie et au patrimoine se développent en Syrie (en ce qui concerne la coopération franco-syrienne : existence notamment d’un Master en restauration du patrimoine à l’université de Damas en collaboration avec l’école Chaillot, présence de l’IFPO, l’Institut Français du Proche Orient, au sein duquel les archéologues sont très actifs), il n’existe pas de technique d’inventaire. Hors, il s’agit d’un outil fondamental pour connaître le patrimoine - archéologique ou autre -d’une part, et d’un instrument d’aide à la décision précieux notamment dans l’arbitrage protection/développement, dilemme d’une grande actualité en Syrie, d’autre part.

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, deuxième région touristique de France, possède un très important patrimoine architectural dont la qualité et la renommée ont largement contribué au développement de son économie. L’antériorité du système français de protection du patrimoine, la compétence désormais régionale de l’inventaire du patrimoine (loi Libertés et responsabilités locales du 13 août 2004), les nombreuses structures de développement touristique, l’importance de l’activité évènementielle (affaires et culture) et la présence de nombreux acteurs spécialistes de ces questions (Ecole d’Avignon, LERM, Compagnons du Devoir, PRIDES Patrimoine, …) permettent à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur de revendiquer une réelle expertise dans ce domaine, tant en termes d’inventaire, de techniques de restauration que de valorisation économique de ce patrimoine.

Il apparait qu’une demande récurrente des territoires de coopération de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur concerne la valorisation de leur patrimoine à des fins économiques. La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur souhaite donc répondre à cette demande et en faire un des axes principaux de sa politique de coopération avec ses territoires partenaires mais également avec l’ensemble des pays du pourtour méditerranéen.

La mise en place d’un service d’inventaire intéresse le gouvernorat d’Alep, tant d’un point de vue scientifique, que pour développer, à partir des connaissances ainsi accumulées, une politique touristique culturelle durable. Le secteur touristique est en effet un pilier de l’économie syrienne. Il représente 14,5% du PIB et emploie 15,2% de la population active. Alep est la deuxième destination touristique syrienne après Damas.
Historique
Des échanges entre la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et les autorités syriennes ont lieu depuis 2004. Lors de la mission institutionnelle et technique de juillet 2009, la Région Provence-Alpes Côte d’Azur et ses partenaires syriens ont retenu le thème : « valorisation du patrimoine et développement d’un tourisme durable » comme un axe prioritaire de coopération. C’est sur cette base qu’un accord de coopération est en cours de préparation.

Objectif du partenariat
Il s’agit à terme de permettre au Gouvernorat d’Alep de construire une stratégie de valorisation du patrimoine et de développement d’un tourisme durable.
Le préalable nécessaire à la construction de cette stratégie régionale est le recensement et l’étude scientifique du patrimoine.
L’objectif de ce projet est d’apporter une assistance à maîtrise d’ouvrage au Gouvernorat d’Alep dans la définition d’un outil d’aide à la décision – le Service de l’inventaire – pour la construction d’une politique régionale en matière de valorisation du patrimoine.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2010
Création d’un service d’inventaire général du patrimoine dans le cadre des accords de coopération décentralisée entre la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et le Gouvernorat d’Alep (Syrie)
- Structuration du Service de l’Inventaire
Objectif de l’action : Définition et mise en œuvre du projet de service
Description sommaire : Il s’agit de d’appuyer le Gouvernorat d’Alep dans la définition des missions et objectifs d’un service de l’inventaire général du patrimoine, ainsi que les besoins en termes de ressources humaines, de matériel et de fonctionnement.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Gouvernorat d’Alep
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur
Bénéficiaire(s)
Le Gouvernorat d’Alep est le bénéficiaire direct du projet. Indirectement, la valorisation du patrimoine a des retombées économiques sur l’ensemble du territoire, et des conséquences directes pour les aménageurs publics et privés (planification territoriale), architectes spécialiste du patrimoine, secteur du tourisme, populations résidentes ou non.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Gouvernorat d’Alep Syrie Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Gouvernorat d’Alep Mansoura Ali Ahmed

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur Icone d'une loupe



Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 123461 0 2010
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur 178183 0 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28333 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28333 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28334 2012




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013