Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "AMBASSADE DE FRANCE A TUNIS"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre-Yves SONALET
Courriel : pierre-yves.sonalet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Valéry FRELAND
Courriel : valery.freland[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
le patrimoine au service du développement local des territoires
Année de première signature de la convention
2009
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2009
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2015
Contexte
La ville de Romans (Drôme) et la ville de Vienne(Isère) développent des relations de coopération décentralisée avec la ville de El jem en Tunisie respectivement depuis 1993 et 1999.
Romans, ville de 33 000 habitants située dans la Drôme est riche d'une tradition dans le domaine du cuir , sur laquelle elle a basé les premiers pas de son action internationale. Aujourd'hui, elle cherhe surtout au travers de l'action internationale une occasion de repenser le territoire, en utilisant l'international comme facteur de dynamisation et d'appui aux divers politiques locales menées, qu'elles soient d'ordre sociale, urbaine, ou économique.
La ville de Vienne, de 30 000 habitants, est une ville romaine , au patrimoine antique romain prestigieux et mis en valeur de façon remarquable. Situé sur les bords du Rhône , à 30 kilomètres de Lyon, la cité viennoise a su tirer de sa position géographique tous les bénéfices au service de sa prospérité.
La Ville d’El Jem (17 000 habitants) possède un patrimoine naturel et culturel important, abritant notamment de nombreux vestiges datant de l’Antiquité. Son monument le plus célèbre, l’amphithéâtre (inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979) accueille chaque année environ 400 000 visiteurs. Le tourisme de masse provoque aujourd’hui sur le territoire d’El Jem de nombreux déséquilibres au niveau social, culturel, urbain et économique.

Les acteurs locaux du développement d’El Jem, accompagnés par leurs territoires partenaires français se sont rassemblés afin de réfléchir à la mise en place d’actions qui permettent de valoriser le patrimoine culturel et naturel du territoire d’El Jem dans une perspective de développement partagé sur le plan local. Ces actions contribuent également à enrichir les politiques locales menées en France , concernant la valorisation du patrimoine, mais aussi la relation avec les associations et l'animation sociale des quartiers.

Cette démarche de valorisation et d’implication des populations locales rencontre l’initiative nationale de développement et de promotion du tourisme culturel, plus respectueux de l’environnement et des ressources naturelles qui avaient été malmenés par l’avènement d’un tourisme de masse. La priorité semble être aujourd’hui d’accompagner l’émergence d’un tourisme culturel de qualité et durable, en encourageant le développement des pratiques touristiques des Tunisiens au même titre que celles des touristes internationaux.

Par ailleurs, la Ville de Romans a validé une démarche d’évaluation externe de son action internationale menée par le CIEDEL, avec appui du F3E pendant l'année 2008. les conclusions de l'évaluation soulignaient le besoin d'une réappropriation de l'action internationale par les politiques, et du besoin de mise en place d'un dispositif de travail mieux partagé. Elle montrait aussi la nécessité impérieuse de relier l'action internationale aux problématiques de son territoire propre, et être de ce fait , beaucoup plus au centre des préoccupations locales.


Les villes de Vienne et de Romans ont par ailleurs signé en 2004 la « Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable», qui permet de préciser les orientations des politiques internationales menées par les deux villes.
Historique
Les actions menées dans le cadre du projet 2007-2009 ont montré la pertinence de travailler dans cette dynamique de mutualisation et de recherche d’intérêt mutuel dans le développement des territoires. Elles font suite à de nombreux programmes d'actions entre les 3 villes, entre El Jem et Romans depuis 1995 et avec Vienne à partir de 1999, qui ont contribué à construire une relation étroite et profonde entre ces collectivités.

Ces relations ont permis de concrétiser de nombreux projets. Parmi toutes ces actions, on peut citer :
- la co-élaboration et co-réalisation d'un festival de musique lié au patrimoine, le festival Découvertes Tunisie 21 (de 1999 à 2008) ,
- la reconstitution d'une ancienne villa romaine, la Maison Africa,aujourd'hui partie intégrante du Musée de la Mosaïque d'El jem,
- la mise en place d'un Festival de l’Olivier, en décembre/janvier de chaque année, aspect grand public d'une réflexion approfondie autour de la production d'huile d’olive, et de son éventuelle labelisation (type AOC ou IGP),
- la mise en place progressive d'un Centre du Patrimoine en cours de réalisation,
- l'organisation de formations diverses (professionnelles, techniques, associatives),
- la réalisation régulière de chantiers tripartites sur le patrimoine, impliquant des spécialistes des villes, ainsi que des jeunes dans un projet partagé,
- l'organisation de journées de réflexion sur le patrimoine, au niveau national, « les rencontres d’Eljem (1-2004- et 2-2009-),
- l'installation d'une « maison de la coopération », lieu d'hébergement et de promotion de l'action internationale ,
- une réflexion sur les modes d’hébergement alternatifs et locaux et durables et alternatifs,
- etc.....
Objectif du partenariat
La finalité générale du projet est de :
contribuer à la valorisation et appropriation du patrimoine par les acteurs locaux (gouvernance et rôle des collectivités des autorités locales dans la gestion et l’aménagement du territoire) pour les habitants et les visiteurs nationaux et/ou internationaux en tant que facteur de développement local et durable (retombées économiques liées au développement du tourisme culturel, cohésion sociale et appropriation du patrimoine comme élément structurant de l’identité locale)
Accompagner l’émergence et l’autonomie des acteurs locaux et affirmer leur rôle démocratique dans l’aménagement du territoire
permettre aux acteurs locaux (dont les autorités locales en priorité) de devenir maître de leur développement (sans se soumettre aux volontés des tour operator) par l’assistance à maîtrise d’ouvrage
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2010

Résumé
L'objectif principal du projet est de renforcer la valorisation du patrimoine des territoires à destination des habitants et dans une démarche de développement local durable. Cette démarche est renforcée par une mutualisation des trois villes dans le cadre de ce projet triennal 2010-2012.
Afin de mener à bien ce programme, les collectivités locales françaises et leurs partenaires techniques, acteurs ressources de leurs territoires, accompagnent leurs homologues tunisiennes en fonction de leurs compétences et de leurs savoir-faire, reconnus dans les domaines du patrimoine, de l’action sociale et culturelle, du développement local et de leur expérience dans le domaine de la citoyenneté active.

Le programme triennal se décline en 3 actions:

- Action 1: Appui au patrimoine et à l’aménagement culturel local du territoire:

Cette action permettra d'appuyer les structures locales de valorisation du patrimoine, et notamment le Centre d’Animation du Patrimoine d’Eljem, équipement pilote en Tunisie. Un volet d'appui à la maîtrise d’ouvrage locale dans le domaine de la gestion de l’espace public est prévu , ainsi qu'un soutien à l’émergence de compétences locales dans l’animation du patrimoine et d’une filière de formation universitaire dans ce domaine en Tunisie.

- Action 2: Structuration et appui aux acteurs locaux / mobilisation autour du patrimoine

La formation des élus et du coordinateur de projets de El jem en particulier est nécessaire pour renforcer les acteurs locaux, permettant d'assurer un appui institutionnel concret. Les acteurs associatifs bénéficieront également de formations pour leurs cadres, et pour lesquels seront favorisés les échanges de pratiques entre pairs . Enfin, la mobilité internationale des jeunes des 3 territoires partenaires sera promue, par notamment l'organisation de chantiers de patrimoine

Action 3: Accompagner le tourisme solidaire à Eljem comme outil de valorisation d’un territoire et d’une identité locale

L'idée est de valoriser le territoire par le développement d'un tourisme culturel au bénéfice des habitants. Il est prévu d'appuyer la structuration de la maison de la coopération, comme structure pilote d'hébergement et d'habitat durable, ainsi que la mise en place d’un réseau d’accueil chez l’habitant à Eljem. Enfin, un soutien est prévu pour ces initiatives touristiques locales, en terme de promotion et d’élargissement de l’offre touristique à Eljem

- Appui au patrimoine et à l’aménagement culturel local du territoire
Objectif de l’action : Contribuer au développement du tourisme culturel durable en région :
L’Etat tunisien a choisi d’accompagner l’émergence d’un tourisme culturel durable et de proximité, susceptible de générer des retombées économiques pour les territoires.
La ville d’El Jem, ancienne Thysdrus antique, possède des richesses patrimoniales qui représentent un potentiel important pour inscrire la ville dans cette dynamique nationale.

Accompagner la maîtrise d’ouvrage locale sur les questions de gestion de l’espace public
Le patrimoine bâti est soumis à des règles très strictes qui tentent de concilier sa préservation et le développement de l’espace urbain dans lequel vivent les populations. La Ville de Vienne, également riche en patrimoine antique et médiéval, est confrontée au même titre qu’Eljem à la gestion des espaces publics qui doivent tenir compte de ces contraintes et apporter satisfaction aux populations.
Des échanges de pratiques, d’expertise et d’expérience en la matière sont donc particulièrement pertinents, dans la mesure où ils font une large place au transfert de compétences pour que les techniciens formés puissent adapter des expériences ou des outils à un contexte qu’ils connaissent et maîtrisent.

Valoriser le patrimoine auprès des populations d’Eljem pour garantir une appropriation locale des richesses patrimoniales
Le patrimoine est omniprésent à Eljem, et est parfois mal appréhendé par les populations locales qui ne sont pas toujours associées à sa valorisation et la comprennent mal. Les règles juridiques et les normes décrétées pour préserver le patrimoine entrent en conflit avec les pratiques des populations, qui s’en éloignent, estimant qu’il est réservé à une élite de touristes étrangers.
En associant la population aux projets de valorisation, en faisant des habitants de la ville les destinataires principaux des actions, une appropriation et une compréhension des enjeux patrimoniaux sont possibles. Mieux appréhendés, les enjeux liés au patrimoine pourront alors être défendus par les populations qui s’intégreront dans les processus de valorisation et de préservation du patrimoine, au cœur du développement d’un tourisme culturel et durable.

Faire reconnaître l’expertise d’Eljem comme espace d’expérimentation pilote en matière d’animation du patrimoine en Tunisie en
Transférant des compétences en matière d’animation et de valorisation du patrimoine (formation des acteurs)
Participant à des réseaux nationaux et internationaux sur la mise en valeur du patrimoine
Contribuant à la réflexion pour la mise en place d’une filière de formation aux métiers de l’animation du patrimoine
L’expérience menée à Eljem en matière de valorisation du patrimoine est unique en Tunisie. De nombreux partenaires nationaux et internationaux s’intéressent aux actions menées et aux méthodes utilisées pour déployer les projets.
Un processus d’évaluation sur longue période est en cours d’élaboration pour permettre de mesurer les impacts de ce projet et en faire ressortir les bonnes pratiques qui pourraient être transposables à d’autres territoires. Eljem et son Centre du Patrimoine pourraient devenir chef de file sur les questions d’animation du patrimoine qui sont essentielles dans une dynamique de développement du tourisme culturel.
Description sommaire : Cette action se décline en 3 axes :
Appui aux structures locales de valorisation du patrimoine, et notamment au Centre d’Animation du Patrimoine d’Eljem
Appui à la maîtrise d’ouvrage locale dans le domaine de la gestion de l’espace public
Appui à l’émergence de compétences locales dans l’animation du patrimoine et d’une filière de formation universitaire dans ce domaine en Tunisie
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Association de Développement Local
Maître(s) d'ouvrage
Vienne
Bénéficiaire(s)
Acteurs locaux : agents des collectivités et élus, cadres et responsables associatifs, opérateurs touristiques locaux, agents du patrimoine locaux; Jeunes issus des différents territoires (France, Tunisie et également issus des territoires partenaires des villes françaises) dans le cadre de chantier et d’échanges;Populations d’Eljem, Romans et Vienne;Touristes nationaux et internationaux de passage à Eljem

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
El Jem Tunisie Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
El Jem AKROUT Ali akroutali@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Vienne Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Ville de Romans
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
El Jem


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Vienne 226292 0 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 20000 2009
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 20000 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 20000 2011
Ville de Romans, El Jem 150062 2009




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013