Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme Concerté Conseil Général de la Gironde Province du Houët 2012
Année de première signature de la convention
1993
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2012
Contexte
En 2010, le Département a fait réaliser, avec l’appui du F3E, une évaluation de son programme de coopération décentralisée avec la province du Houët. Le processus évaluatif, conduit par le bureau d’étude français Inter-Action Développement durable a abouti à la formulation de plusieurs recommandations.

Parmi celles-ci, l’une d’entre elles concernait la préparation, en 2010, considérée comme année transitoire, de la mise en place d’un programme triennal de coopération décentralisée entre la Gironde et les 3 communes du Houët pour la période 2011-2013.
La démarche de coopération décentralisée envisagée par la Gironde et ses partenaires du Houët prétend, en conséquence :
• S’inscrire dans une logique d’appui institutionnel aux 3 collectivités territoriales burkinabé d’une part, et d’appui au développement économique, social et culturel dans une perspective de développement durable d’autre part ;
• Être l’occasion de promouvoir et renforcer la connaissance mutuelle des partenaires ;
Permettre d’accompagner les 3 collectivités territoriales burkinabé afin qu’elles puissent assumer pleinement leur rôle de maître d’ouvrage,
Les actions développées dans ce projet d’appui institutionnel et de formation des acteurs locaux Gironde-Houët font partie intégrante d’un Plan d’Action Concerté Gironde Houët qui est établit pour la période 2011 / 2013. Par souci de clarté et de cohérence avec la priorité géographique et thématique retenue nous avons choisi de présenter uniquement dans cette réponse à l’appel à projet 2012 du MAEE les actions contribuant directement à la formation ou l’appui institutionnel.
Historique
La coopération entre le Département de la Gironde en France et la Province du Houët au Burkina Faso est une coopération vieille de plus de 15 ans. Un premier Protocole d’Accord a été signé en janvier 1993. Cet accord a été renouvelé en 1997, puis en 2000 et en 2005.
Fondée au départ autour de l’option d’aide aux pays sous-développés et d’actions humanitaires, cette coopération a largement évolué vers la solidarité, devenue le moteur clé de l’évolution des conditions d’existence des hommes et femmes de notre planète.
Jusqu’en 2003, l’action internationale du Département a été placée sous la responsabilité du Service des Relations Internationales. Celui-ci est devenu la Mission de Coopération Décentralisée (MCD). Dés 2004, l’action du Département a été profondément revue avec l’abandon de l’envoi de conteneurs et l’arrêt des constructions d’infrastructures, la coopération décentralisée n’ayant pas mission à faire de l’humanitaire, ni à se substituer à l’action de l’Etat burkinabé dans la réalisation des infrastructures de base.
Lors du renouvellement de l’accord de coopération de 2005, les deux parties se sont proposées de « développer des échanges entre élus et cadres locaux afin de favoriser la sensibilisation, la formation à l’analyse et la gestion administrative ».
L’administration du territoire burkinabé a été réformée en 2006 avec la création de deux nouvelles entités : les communes rurales et les régions. La coopération entre le Département de la Gironde, collectivité territoriale, et l’échelon administratif que représentait la Province du Houët devait, dés lors, évoluer.
Fin 2010, de nouveaux accords de coopération décentralisée ont été proposés aux 3 communes avec lesquelles le département de la Gironde a décidé de mettre en place sa coopération pour la période 2011 / 2013. Il s’agit de la ville de Bobo-Dioulasso, qui, avec 600 000 habitants, est la 2° ville du pays, et les communes rurales de Koundougou, où le Département a construit et équipé un Centre de santé, et de Karankasso-Sambla où le Département a entrepris une action dans les domaines de l’eau, de la santé, de l'éducation et autour de microprojets "générateurs de revenus", localisée dans le village de Souroukoudingan.
Objectif du partenariat
(1) Contribuer au renforcement des capacités des élus et des cadres des collectivités locales concernées, afin d’améliorer les capacités de maîtrise d’ouvrage des communes, ainsi que les capacités des acteurs locaux de la coopération, tant girondins que burkinabé;
(2) Favoriser l’amélioration de l’accès aux services de base pour la population des communes burkinabé, en particulier la santé, l’éducation, l’eau potable et l’alimentation, comme contribution aux Objectifs du Millénaire pour le Développement ;
(3) Renforcer les échanges entre le territoire de la Gironde et les territoires des communes partenaires, mais également entre collectivités du Sud, afin de parvenir à une meilleure connaissance, une meilleure compréhension mutuelle et à un partage des bonnes pratiques ;
(4) Améliorer la sensibilisation et l’éducation au développement et à la solidarité internationale, pour les girondins
(5) Impliquer un nombre croissant d'agents du Département et des institutions départementales, dans le processus de coopération et de solidarité internationale
(6) Améliorer le dispositif de pilotage et de gestion de la coopération décentralisée conduite par le Département, en utilisant le Programme Concerté Gironde Houët (PCGH) comme programme pilote.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Ce projet d'appui institutionnel et de renforcement des capacités des acteurs locaux burkinabé et girondins est mis en place grâce aux partenariats existant entre des associations girondines et burkinabé et aux contacts entre les collectivités partenaires. Il consistera en l'accueil ou l'envoi de fonctionnaires dans des domaines déterminés (informatique, sports, santé) ou en la réalisation de missions d'appui et de formation par les acteurs girondins avec un co-financement du Conseil Général de la Gironde.
- Formation aux métiers de l’animation
Objectif de l’action : Durant les 2 prochaines années, VALT 33 complétera la formation Certificat d'Aptitude à la Fonction d'Animateur par des missions de formation et d’appui au Burkina Faso et par des stages organisés en Aquitaine pour les formateurs de formateurs burkinabé. L’action permettra la création d’un diplôme de formateur d’animateurs.
L’action engagée par la coopération Gironde Houët au Burkina Faso devrait aboutir à la création d’un Centre de Formation aux Métiers de l’Animation (CFMA)d’envergure nationale, avec comme objectif associé de permettre la formation "d'animateurs de développement local" et d'animateurs sportifs , avec le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi.

Description sommaire : Cette action est la poursuite du projet mené par VALT 33 auprès du Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse du Houët (CAMJH) de Bobo-Dioulasso depuis 2007. Elle consiste à former des animateurs, des formateurs d’animateurs ainsi que des formateur de formateurs.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie de Bobo-Dioulasso, Mairie de Koundougou, Village de Souroukou Dingan (Mairie de Karangasso-Sambla)
Maître(s) d'ouvrage
Conseil général de Gironde
Bénéficiaire(s)
Les fonctionnaires et populations des 3 communes partenaires du projets, les fonctionnaires, acteurs associatifs et populations girondines participants.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie de Bobo-Dioulasso Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie de Bobo-Dioulasso Badolo Georges georgesbadolo@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de Gironde commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Mairie de Bobo-Dioulasso, Mairie de Koundougou, Village de Souroukou Dingan (Mairie de Karangasso-Sambla)


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 15000 2012
Conseil départemental de Gironde 55000 0 0 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 20000 2012
, Mairie de Bobo-Dioulasso, Mairie de Koundougou, 8000 2012




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013