Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Bilan/diagnostic de l'assainissement/eau/santé à Mopti (Mali) en vue de l'élaboration d'un Plan Stratégique d'Assainissement
Année de première signature de la convention
1995
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1995
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Mopti, capitale de la cinquième région administrative du Mali avec une population de plus de 100 000 habitants, est enclavée au sein du delta intérieur du Niger situé à environ 640 km au Nord Ouest de Bamako.
Situé au confluent du Niger et du Bani, Mopti est considéré comme le plus grand port fluvial de l’Afrique de l’Ouest.
Elle doit cette prospérité (principalement dans les années 60-70) aux productions régionales importantes de la pêche et de l’élevage et à son rôle de carrefour traditionnel entre le Nord et le Sud (voie fluviale et l’axe Bamako Gao).
La commune de Mopti est composée de 11 quartiers et comprend deux zones distinctes : une zone centrale d’activités abritant les services, les équipements et le centre des activités économiques ; une zone d’habitations constituée de quartiers « aisés » (Komoguel, Gangal et les trois secteurs Sevaré) et de quartiers populaires (Toguel, Mossinkoré, Bougoufé, Taikirir et Médina Coura) qui sont, pour la plupart, dépourvus d’équipements avec une densité de population importante.
La croissance trop rapide de la ville, confrontée de surcroît aux contraintes de développement urbain imposées par le site même pose de nombreux problèmes en matière d’infrastructures et de gestion des quelques équipements existants.
On peut noter un manque chronique d’équipements en quantité et en qualité dans les domaines : de la santé, de l’éducation, de la voirie (faiblesse et mauvais état du réseau routier et du matériel), du traitement et de l’évacuation des ordures ménagères, des eaux usées et des eaux de pluie, de l’accès de la population à l’eau potable (pollution de la nappe phréatique rendant l’eau de puits impropre à la consommation et absence d’un réseau de borne fontaine, des activités commerciales, du tourisme.
A Mopti, la situation est caractérisée par : un manque important d’infrastructures d’eau potable et d’assainissement principalement par manque de moyens ; les habitudes d’utilisation des eaux de surface comme source d’eau potable aggravent aussi beaucoup la situation ; une présence importante d’eaux stagnantes pendant la saison des pluies avec des difficultés de drainage à cause de la crue du Niger et des ses affluents ; des risques importants de pollution dus à l’association des eaux usées avec les excrétas humains et animaux ; une prévalence forte de maladies hydriques dont notamment le choléra, les maladies diarrhéiques, le ver de guinée mais également un taux élevé de paludisme (78 décès au moins en 2005 : source DRS).

L’outil juridique : la loi française n° 2005-95 du 9 février 2005 dite loi Oudin Santini ouvre la faculté aux collectivités territoriales et à leurs groupements de consacrer une partie de leurs ressources spécifiques « eau et assainissement » à des actions de coopération internationale. Ce dispositif facilite l’ouverture des collectivités à l’international et fait de l’eau et l’assainissement une thématique prioritaire d’engagement.

Le processus de décentralisation Malien : la loi malienne du 11 février 1993 détermine les conditions de la libre administration des collectivités territoriales qui peut être considérée comme le texte cadre de la décentralisation.
Toutefois, le processus de décentralisation qui est à la fois : politique, administratif, financier et économique n’est pas totalement abouti. Les difficultés auxquelles sont confrontées les collectivités locales maliennes dans la gestion des services sont réelles. On peut, en effet, constater un manque chronique d’équipements en quantité et en qualité sur la commune dans l’ensemble des secteurs de développement.
Cette situation se trouve aggravée par le manque de moyens des différents services concernés qui ne sont pas à la hauteur des enjeux auxquels sont confrontées les communes.
Une nette amélioration de cette situation est en cours avec l’avènement de la décentralisation.
Historique
La commune de Mopti développe des relations privilégiées depuis plusieurs années avec la ville de Maurepas, le Syndicat Mixte des déchets Valdem, situé sur la commune de Vendôme et la ville de Mortagne-au-Perche.
Ces partenariats s’attachent à la gouvernance institutionnelle, au renforcement des capacités de gestion de la ville de Mopti sur des thématiques complémentaires (assainissement, déchets, éducation au développement).
La demande de rapprochement sur ce projet a émané de la ville de Mopti. En effet, l’assainissement de la ville relève d’un vrai défi qu’elle souhaite mettre en œuvre aux côtés de ses collaborateurs internationaux.

La commune de Maurepas est une ville de plus de 19 000 habitants située dans le département des Yvelines et dans la région Ile de France. Elle n’est pas rattachée à une intercommunalité.
Les relations entre Maurepas et Mopti remontent à 1986 avec son soutien à l’association Action Mopti pour ses activités en faveur de l’amélioration des conditions de vie de la population locale.


En 1992, la ville de Maurepas a entamé une démarche de soutien à la Municipalité de Mopti pour l’aider dans ses projets de développement et lui apporter un appui à l’autonomie municipale dans le cadre des lois de décentralisation et de démocratisation locale au Mali. Cette démarche s’est concrétisée par la signature d’une « Convention de Coopération Municipale », adoptée par le Conseil Municipal de Mopti et celui de Maurepas en mai 1995. Dès lors, les services techniques de la ville de Maurepas et de la ville de Mopti collaborent étroitement.
Au cours de leurs contacts, les élus et les techniciens des deux villes ont été amenés à réfléchir sur les solutions possibles pour améliorer l’assainissement de la ville, notamment au travers de différents projets : formation de techniciens à Maurepas ; transfert de camion-benne du parc municipal de Maurepas à Mopti depuis 2000 qui ont permis la mécanisation du ramassage et du transport des ordures hors de la ville.
La coopération entre les deux villes ne se limite toutefois pas au volet technique. En 2006, à la suite d’une mission médicale effectuée à Mopti, la coopération s’est élargie au domaine de la santé. Un projet triennal de renforcement des soins de santé maternelle et infantile a été mis en place : le projet « Mère-Enfant » qui représente un budget total de 370 000 euros.
La commune de Maurepas intervient depuis plus de vingt ans sur le territoire, notamment sur la question de l’assainissement, la ville de Maurepas représente un partenaire clé, notamment au niveau technique. De par son expérience, Maurepas constitue un chef de file sur le territoire mopticien.
La mairie de Maurepas s’engage à apporter un concours financier sur le projet ; la recherche de partenaires financiers nationaux et régionaux pour la réalisation du projet ; un soutien technique au Maître d’Ouvrage ; une information régulière de l’avancée du projet auprès des services et des élus concernés.


La ville de Vendôme fait partie du Syndicat mixte de collecte, de traitement et de valorisation des déchets ménagers du vendômois. Le syndicat Val Dem regroupe aujourd’hui 54 communes du Vendômois. Val Dem est, par ailleurs, engagé sur un programme d’appui institutionnel à l’amélioration du système de gestion des déchets à Mopti depuis 2008. La question de l’assainissement est intimement liée aux actions menées par le syndicat. Par ailleurs, Vendôme appartient à la région Centre qui définit la région de Mopti comme une zone de coopération prioritaire.
La commune de Vendôme est une ville de 18 000 habitants. Elle est située dans le département du Loir-et-Cher et dans la région Centre. Elle appartient à la communauté du Pays de Vendôme, communauté de communes regroupant 11 communes du Loir-et-Cher.
La mairie de Vendôme s’engage à apporter un concours financier sur le projet ; la recherche de partenaires financiers nationaux et régionaux pour la réalisation du projet ; un soutien technique au Maître d’Ouvrage ; une information régulière de l’avancée du projet auprès des services et des élus concernés.


La ville de Mortagne-au-Perche entretient depuis plus de 35 ans des relations de confiance et d’amitié avec la commune de Mopti. La collectivité française a pris l’initiative, en 1975, de créer un comité de jumelage pour faciliter ses relations avec la ville de Mopti. L’objet de ce jumelage s’étend dans quatre domaines :
- l’hygiène : collecte des ordures ménagères/construction de bennes à ordures,
- la formation de personnel administratif : aide à la structuration de l’état civil,
- la santé : actions en réponse à des demandes précises émanant des établissements hospitaliers de la ville,
-l’éducation : aide aux charges de fonctionnement.
La ville de Mortagne-au-Perche est une commune d’environ 4000 habitants. Elle se situe au sud du département de l’Orne, dans la région Basse-Normandie. Elle appartient à la Communauté de communes du Bassin de Mortagne-au-Perche qui regroupe 27 communes. La mairie de Mortagne-au-Perche s’engage à apporter un concours financier sur le projet ; un soutien technique ; une information régulière de l’avancée du projet auprès des services et des élus concernés.

D’autre part, un projet relatif à « l’assainissement d’une partie du quartier de Toguel à Mopti» a fait l’objet d’un protocole d’accord en 2010 entre les villes françaises : Maurepas, Vendôme, Mortagne-au-Perche et la ville de Mopti. Ce projet, en cours de réalisation, représente un budget de 358 600 euros. Il contribuera à améliorer l’hygiène et la santé dans ce quartier de la ville de Mopti.
Objectif du partenariat
Préambule

Le développement de la ville de Mopti s’est fait par poldérisation des zones inondables à partir d’un remblaiement constitué principalement de déchets ménagers. Les habitants continuent à construire leurs habitations de cette manière, qui correspond à une technique ancestrale mais qui empêche les eaux de s’écouler.

Même si les Mopticiens estiment que leur ville est sale, ils continuent à plaider pour un recyclage traditionnel des ordures ménagères : transformation en sol sur laquelle la ville peut s’étendre même si ces habitudes empêchent l’écoulement des eaux rendant la vie quotidienne dans l’espace urbain difficile et les obligent faire face à une situation critique d’insalubrité.


Les initiatives publiques sont donc souvent perçues par la population comme incohérentes et prises sans concertation avec les populations.

Ce projet a donc pour objectifs de :

- définir et évaluer les actions qui seront nécessaires à la réalisation d’une politique d’assainissement et d’eau de la ville, en identifiant les impacts des travaux issus de ces actions sur l’environnement physique de la ville de Mopti et en veillant à prendre en compte les contradictions des populations. Les aspects sociaux de cette politique seront pris en compte. Un plan de communication/sensibilisation sera établi.

- hiérarchiser et prioriser ces actions,

- s’inscrire en harmonie avec les obligations législatives contenues notamment dans le code de l’eau.
Description détaillée du partenariat
Le présent projet a pour finalité d’aider la commune de Mopti à élaborer un Plan Stratégique d’Assainissement/eau/santé (PSA) afin de définir, pour l’ensemble de la ville de Mopti, les solutions techniques les mieux adaptées au traitement des eaux de pluie, à la gestion des eaux usées d’origine domestique et à l’acheminement de l’eau potable. Cela permettra à la municipalité de disposer d’un outil cohérent de programmation et d’action dans ces domaines. Ce projet sera mené avec l’aide d’un bureau d’études expérimenté.
- Bilan des ressources de l'existant
Objectif de l’action : Effectuer un diagnostic sur l’adduction en eau potable et l’assainissement
Description sommaire : Cette action consiste à mener une étude sur le terrain et d’établir un bilan eau/assainissement/santé pour concevoir les documents nécessaires à l’élaboration d’un Plan Stratégique d’Assainissement à Mopti.
Cette action nécessitera la recherche d’un stagiaire pour une période de 6 mois.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Commune Urbaine de Mopti
Maître(s) d'ouvrage
Maurepas
Bénéficiaire(s)
La commune urbaine de Mopti disposera d’un bilan assainissement/eau/santé qui lui permettra d’élaborer un Plan Stratégique d’Assainissement en cohérence avec les réalités du terrain. Le projet vise également l’amélioration du cadre de vie des populations de la ville de Mopti en termes de propreté et de salubrité publique, d’une manière durable

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune Urbaine de Mopti Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune Urbaine de Mopti TRAORE Yaya Kariba ykariba2004@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Maurepas commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Ville de Vendôme, Ville de Mortagne au Perche
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune Urbaine de Mopti


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 11100 0 1995
Maurepas 3300 0 1995
Ville de Vendôme, Ville de Mortagne au Perche, Com 26800 1995




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013