Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme de coopération entre les communes de Mondonville (France) et Moussodougou (Burkina Faso)
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2011
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Située dans la région des cascades, à l’extrême sud-ouest du Burkina Faso, la commune rurale de Moussodougou est située à 58 km au nord de BANFORA, chef-lieu de Province de la COMOE, sur la nationale N°11 (Banfora-Orodara- Frontière du Mali). La commune comprend quatre villages à savoir DIAMON, KOLOKOLO, MONDON et MOUSSODOUGOU qui est le chef-lieu de la commune. Elle s’étend sur 296 km².

Les populations de la commune de Moussodougou accèdent à l'eau potable essentiellement par des forages équipés en pompes manuelles qui ont été installés peu à peu au fur et à mesure des années et des programmes d'équipement financés par l'Etat ou par des organismes internationaux.

Le taux d'accès à l'eau potable sur la commune de Moussodougou a été estimé en 2010, par la Direction Régionale du Ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques, à 53%.

Le village de Moussoudougou est le seul à bénéficier d'une Adduction d'Eau Potable Sommaire (AEPS) composée de 5 bornes fontaines, dont deux ne fonctionnent pas pour des raisons de mauvaise implantation (proche d'une pompe à main) et de rentabilité.
Les autres points d'eau, sur les quatre villages, sont gérés par des Comités de gestion.

L'état des installations est très disparate et dépend beaucoup de l'existence et de la qualité d'engagement des dits Comités de gestion autour de ces points d'eau. En réalité la notion d'entretien régulier n'est pas quelque chose d'ancré dans les pratiques. D'où le constat d'installations dysfonctionnant ou en panne sans qu'il n'y ait vraiment de grosses réparations à faire.

Les principales difficultés en matière d'accès à l'eau potable sur la commune résident :

• dans un taux élevé de forages négatifs dans la zone (bande blanche), sans qu'il n'y ait eu de recherche particulière sur le motif géophysique du problème,
• dans l'absence de point d'eau dans les lieux institutionnels accueillant du public et notamment dans les écoles,
• dans le manque de desserte en eau des nombreux hameaux de culture.

La commune ne dispose pas encore de Plan Communal de Développement de l'Approvisionnement en Eau Potable et Assainissement (PCD AEPA) mais son élaboration est envisagée pour 2012 dans le cadre d'une prise en charge soit d'un financement du Ministère (prévu mais pour le moment bloqué dans sa mise en œuvre), soit d'OXFAM Canada.

Dans le cadre de cette première année de projet, l'axe Eau sera porteur de l'action entre les deux communes. Il sera renforcé par des actions de développement culturel et économique.
Historique
Il y a trente ans, par l’intermédiaire d’un parent d’élève Monsieur Robert ESPARBES, des enfants de Mondonville, commune du Sud-Ouest de la France, étaient entrés en contact avec des enfants de Mondon village de la Région des Cascades au Burkina-Faso. Une correspondance s'en était suivie entre les élèves des deux écoles. Puis, les liens se sont distendus avec le temps…

Après l’avènement de la décentralisation au Burkina Faso et la création des communes en 2006, les habitants de Mondon ont cherché à retrouver ces liens d'amitié par l’intermédiaire de Dominique Sourabié, premier Maire de Moussodougou.

En 2008, celui-ci prenait contact avec Monsieur Edmond Desclaux Maire de Mondonville en vue d'établir des liens entre les deux communes aux fins d’une coopération. S’en sont suivis divers échanges :
Juin 2008 : réception de Dominique Sourabié à Mondonville, en visite en France dans le cadre des Cités Unies de France.
Noël 2008 : la Commune de Mondonville envoie des fournitures scolaires pour les 450 élèves de Mondon.
Fin 2009, la Bibliothèque de Mondonville, fait un premier envoi de livres de lecture.

Dans le même temps, une relation se créait également entre Moussodougou et la commune de Ramillies en Belgique et un accord était signé en 2009 entre les deux Maires sur le thème de la gouvernance locale et l'assainissement.

Et en décembre 2010, Mondonville accueillait à nouveau Dominique Sourabié, accompagné de Denis Degrauwe, Maire de la Commune de Ramillies.

Le 31 décembre 2010, la commune de Moussodougou vote en conseil municipal la décision de coopération décentralisée avec la commune de Mondonville.

De son côté, la Commune de Mondonville vote le 7 février 2011 un accord de principe de coopération décentralisée et l'envoi d’une mission de deux élus pour mieux cerner les besoins locaux.

En février 2011 une délégation de deux élus de Mondonville, Huguette FERIAL et André VALETTE, se rend à Moussodougou à la rencontre de leurs partenaires.

Suite à cette mission un accord-cadre de coopération décentralisée est signé le 19 avril 2011.

Suite aux réflexions menées par les deux municipalités, l'opérateur de coopération ACAD a été sollicité pour un appui à l’identification, au montage et au suivi d’un futur programme de coopération entre les communes. L'ACAD a réalisé une mission d’identification de projet et a rendu son rapport d'étude en octobre 2011.

Objectif du partenariat
Le présent projet proposé pour l'année 2012 s'inscrit dans un processus qui vise à renforcer la relation entre les deux communes et à installer la relation dans une coopération concrète et pérenne.

Il s’agit d’une première phase, qui consiste à mettre en place un cadre de travail commun permettant de construire et de mettre en œuvre un futur programme triennal et de développer d’ores et déjà en 2012 des actions cohérentes avec celui-ci.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Cette relation ancienne entre les deux communes a été scellée par un accord de coopération signé le 19 avril 2011. Placée sur des bases de réciprocité, il vise à renforcer une connaissance culturelle approfondie pour les habitants de chaque ville, une meilleure compréhension du contexte de chacun, à faciliter les échanges à travers une implication citoyenne et à améliorer le contexte de vie et de développement des habitants de Moussodougou.

Il s’agit de renforcer en 2012 une relation de coopération pérenne à travers la mise ne œuvre de premières actions concrètes et de construire un programme cohérent pour la période 2013-2015.

Les projets envisagés entre les deux communes concernent plusieurs domaines prioritaires, en particulier : l’Eau et assainissement, le Développement culturel, l’Appui au développement économique, l’Appui à la gouvernance municipale.


Le présent projet proposé pour l'année 2012 s'inscrit donc dans un processus.

Il s’agit d’une première phase, qui consiste à permettre :

 la mise place d'un cadre de travail entre les deux communes à travers les actions opérationnelles choisies :
- Réalisation d’une adduction d’eau potable et amélioration de l’état de points d’eau
- Programme sur les questions d’assainissement et sensibilisation des populations à travers des actions culturelles et un chantier jeunesse
- Création d'un espace public polyvalent

 le montage d'un programme triennal de coopération 2013-2015 portant sur l’ensemble du territoire de la commune de Moussodougou.


- Appui à la gouvernance pour la maîtrise d’ouvrage de la commune de Moussodougou
Objectif de l’action : L’objectif de l’action consiste à permettre à la municipalité de Moussodougou:

• D’une part, de maitriser les mécanismes de la coopération décentralisée, et d’en connaitre les différents interlocuteurs (Mairie, Communauté Urbaine, Région, Etat, Agence de l'Eau)

• D’autre part, de mieux maîtriser sa responsabilité de maître d’ouvrage, notamment dans le domaine de l’alimentation en eau et de l’assainissement.

• De permettre à la commune de Moussodougou le suivi de son Plan de Développement Communal et la programmation avec ses partenaires d'un projet de coopération triennal

Description sommaire : L’action se déroulera à différents niveaux :

• Des échanges avec les élus et services de Moussodougou et les élus et services de Mondonville, sous forme de missions croisées

• Des échanges entre citoyens des deux communes à travers des activités croisées (lecture, réalisation de film, échanges de jeunes...)
*
• La création d'un comité" de pilotage de la coopération décentralisée

Pour appuyer leur démarche les deux communes feront appel à un opérateur de coopération compétent sur les thèmes retenus et la zone d'action : l'Association de Coopération entre Acteurs du Développement (ACAD), qui a réalisé l'étude de faisabilité en 2011.

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Moussodougou, ACAD
Maître(s) d'ouvrage
Mondonville
Bénéficiaire(s)
• Populations de Moussodougou et de Mondonville • Femmes • Publics jeunes • Associations locales • Élus de Moussodougou

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Moussodougou Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Moussodougou SOURABIE Dominique mairie.moussodougou@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Mondonville commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Communauté Urbaine du Grand Toulouse, Conseil Régional Midi-Pyrénées
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Moussodougou


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 101900 0 2011
Mondonville 16000 80000 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12800 2011
Communauté Urbaine du Grand Toulouse, Conseil Régi 34800 2011




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013