Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Lomé"

Correspondant coopération décentralisée
Antoine BOUDOU
Courriel : antoine.boudou[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Gilles GANIVET
Courriel : gilles.ganivet[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Développement économique et social à Kpalimé
Année de première signature de la convention
1991
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1991
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
KPALIME, 80000 habitants, est l’une des plus grandes agglomérations du TOGO, située à 120 km au Nord-Ouest de la capitale LOME. Cette préfecture du KLOTO ressemble à un très gros village rural dont les richesses essentielles sont les cultures vivrières, le cacao, le café et surtout les fruits. Important lieu d'échanges (l'un des plus gros marchés du Togo).

L'eau ne manque pas à Kpalimé ( milieu tropical humide), Pourtant, moins de 25% de la population seulement est raccordée à un réseau d'eau potable. Distribution par gravitation (forages / barrage / usine de traitement / château d'eau).
Faute de moyens ou de volonté politique, la Togolaise des Eaux n'a pas encore envisagé une extension d'eau sur l'ensemble du territoire. La plupart des foyers se dotent de puits dans leurs maisons, qui coûtent plus de 250000 CFA. Les travaux le plus souvent tombent sur des roches magmatiques à une dizaine de mètres, et le puits s'assèche au bout de quelques jours. Pour l'utilisation domestique, les femmes sont donc amenées à chercher de l'eau à la rivière Hè, très polluée
Historique
Le MAEE et le SGAR Poitou-Charentes ont été destinataires du compte-rendu technique et financier du 3ème chantier d’extension du réseau d’eau potable de la ville de Kpalimé , ainsi que du rapport final du programme triennal 2 009-2010-2011
(2 dossiers envoyés au SGAR en décembre 2011).

La réussite de cette action de coopération au niveau de l’impact sur la santé des populations concernées, a conduit les deux jumelages de Kpalimé et Bressuire à renouveler en 2012 (année de la rencontre mondiale sur les enjeux de l’eau en mars en France ) les travaux d’extension dans de nouveaux quartiers dont la population est globalement plus pauvre.

Si trois quartiers ont été proposés par Kpalime, compte tenu de l’engagement financier de la ville de Bressuire, nous avons retenu deux quartiers pour cette année 2012 : Namétukodzi et Kpéta .

Objectif du partenariat
La finalité générale reste une constante : améliorer les conditions et le cadre de vie des habitants de Kpalimé (au plan sanitaire et environnemental, social et familial),
En 2012, l'effort se portera spécifiquement sur 2 quartiers.de la ville avec l'adduction de l'eau potable.

Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Le projet d'extension du éseau en eau potable dans 2 quartiers de la ville de Kpalime, Numetukodzi et Kpeta, se réfère à un programme global « développement urbain, sanitaire, économique et social » porté depuis 20 ans par la coopération décentralisée bressuire-Kpalime.

- Extension du réseau d'eau potable dans la ville de Kpalimé
Objectif de l’action : - amélioration de l'hygiène alimentaire et corporel
- réduction du taux de parasitoses liés à la consommation des eaux de rivières polluées
- diminution des maladies hydriques, surtout chez les enfants
- prise de conscience des enjeux de l'eau potable pour la santé
- renforcement des capacités d’organisation et d’autonomie des bénéficiaires du projet.
Description sommaire : Le projet comporte 2 700 mètres de canalisations , 35 concessions familiales à raccorder, 4 bornes-fontaines à installer et 4 écoles à alimenter en eau potable .

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Kpalime
Maître(s) d'ouvrage
Bressuire, mairie de Kpalime
Bénéficiaire(s)
Les habitants des quartiers de Namétukodzi et Kpéta, la municipalité

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Kpalime Togo commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Kpalime DEGBOEVI Fritz adjkb1991@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Bressuire commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Kpalime


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 19100 0 1991
Bressuire 4230 3000 1991
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 4000 1991
, Kpalime 9906 1991




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013