Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Pas d'écoles sans latrines dans la régiona de Matam
Année de première signature de la convention
2007
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2007
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La Région de Matam couvre une superficie de 29 616 km², soit 1/7e du territoire national, pour une population estimée à 500 000 habitants. Sa création en tant que collectivité locale remonte à la loi du 15 février 2002. Son territoire est divisé en trois départements administratifs : Ranérou-Ferloo, Kanel et Matam, et en 21 collectivités locales de premier niveau (7 communes et 14 communautés rurales). Située dans la partie nord-est du Sénégal, la Région de Matam patît de son éloignement des principaux centres d’activités nationaux (Dakar, et plus proche, Saint-Louis), du fait de voies et modes de communication insuffisants : l’activité économique y tourne principalement autour de l’agriculture et de l’élevage, offrant peu de perpsectives à la jeunesse locale. Les statistiques démographiques montrent particulièrement que la région de Matam est une terre d’émigration, et notamment pour les jeunes hommes, soit en direction des zones côtières, soit en direction de l’étranger.

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) adoptés par les pays membres des Nations Unies en 2000 ont fait de la lutte contre la pauvreté, dans toutes ses dimensions, une priorité de la communauté internationale. Des objectifs à moyen terme ont été fixés : d’ici à 2015, la pauvreté doit être significativement réduite. Plusieurs cibles ont été identifiées pour caractériser la pauvreté et mesurer les efforts : en particulier, l’accès pour tous à l’éducation primaire et la réduction de moitié du nombre de personnes n’ayant pas accès à un mode d’assainissement amélioré figurent parmi les objectifs retenus. Plusieurs études ont d’ailleurs démontré le lien existant entre scolarisation, notamment des jeunes filles, et présence de latrines améliorées dans les écoles. Le suivi de la réalisation des OMD opéré par la Division des statistiques des Nations Unies montre que, si certaines régions du monde devraient tenir les échéances, d’autres, et en particulier les pays d’Afrique sub-saharienne, seront loin de parvenir à une réduction significative de la pauvreté et de ses conséquences.

Selon le service régional de la statistique et de la démographie de Matam, 193 écoles sur 307 sont pourvues de latrines, laissant un tiers des établissements privés de moyen amélioré d’asssainissement.
Historique
Le Département des Yvelines et la Région de Matam ont signé une convention de coopération en 2007. Au terme d’une première période de trois ans, plus de 400 000€ ont été mobilisés dans le cadre de cette coopération en faveur des équipements sociaux de base (écoles, centres de santé…), de l’accès à l’eau potable et de la prévention des inondations.

En 2010, le Département et la Région ont renouvelé leur cadre de coopération et décidé de concentrer leurs efforts autour d’un thème « l’eau, source de vie et de développement ». Des projets en matière d’adduction d’eau, d’assainissement, d’irrigation, de prévention des inondations… seront initiés jusqu’en 2014 et plusieurs projets ont déjà débuté. En 2010, 70 000€ sont consacrés au démarrage des premières actions.

Les deux collectivités ont été rejointes dans leurs intention par la Fédération des associations pour le développement de la Région de Matam (FADERMA), créée en 2009 et dont le siège est situé à Mantes-la-Jolie (78). Cette fédération compte aujourd’hui 30 associations membres représentant des ressortissants de villages de la région de Matam résidant dans les Yvelines.

C’est en vertu de ce rapprochement que la convention-cadre de coopération entre les Yvelines et Matam a été signée en 2010 par les deux collectivités et la FADERMA.
Objectif du partenariat
La finalité du projet est d’achever, d’ici 2014, la couverture intégrale des écoles primaires de la Région de Matam en moyens d’assainissement adaptés, par l’intermédiaire d’un programme de construction suivi d’un programme d’accompagnement à la gestion des équipements construits.
Description détaillée du partenariat
Le projet vise à construire des latrines dans toutes les écoles primaires de la Région de Matam qui en sont dépourvues. A cette fin, et après mise en place du Comité de pilotage, en enquête détaillée sera conduite dans les établissements primaires identifiées pour déterminer le modèle de latrines à utiliser. Une fois le programme triennal établi, un maître d’œuvre sera recruté par les partenaires dont la mission consistera à mettre en œuvre les travaux de construction et de former les utilisateurs à l’entretien des équipements construits.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Conseil régional de Matam
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Matam
Bénéficiaire(s)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil régional de Matam Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental des Yvelines commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 44455 0 2007
Conseil départemental des Yvelines 370000 0 2007
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 145545 2007




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013