Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Accompagnement pour la mise en place d'un service de collecte, de traitement et de recyclage des déchets à Baba-Garage
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Déchets

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La Communauté de communes des Véziaux d’Aure s’est engagée depuis plusieurs années dans un Agenda 21 local.
Cette démarche reflète la politique de développement durable menée par l’intercommunalité. Elle se traduit dans un programme d’actions dont l’un des objectifs fixés est de « favoriser les échanges avec d’autres pays ». Parallèlement, une démarche d’écoresponsabilité a été engagée. Elle comprend notamment l’organisation d’actions relatives au tri des déchets.

Au Sénégal, la gestion des ordures ménagères et assimilées revient de droit aux collectivités locales depuis la loi du 22/03/1996 portant transfert de compétences. La loi 2001-01 du 15/01/01 reprise dans le code de l’environnement est, elle, le texte essentiel en matière de gestion des déchets solides.
A Baba-Garage, la problématique des déchets se caractérise par :
- L’absence de décharge
- L’absence de logistique (collecte, bacs…)
- Des pratiques d’incinération anarchique
- Une prise conscience du Conseil rural
- Une volonté d’agir et de trouver des solutions
- Un manque de moyens financiers pour trouver et mettre en œuvre des solutions

Lors du dernier renouvellement électoral, le nouveau Conseil rural de Baba-Garage a clairement affiché sa volonté de faire de cette question à la fois environnementale et sanitaire une priorité pour son mandat.
Historique
L’association « Jappal ma japp » dont le siège se situe sur l’une des communes de l’intercommunalité porte depuis de nombreuses années de projets de développement au Sénégal dans la Communauté rurale de Baba-Garage.
Alerté par les élus de Baba-Garage sur la problématique des déchets, le Président de l’association a proposé à la Communauté de communes de réfléchir à une coopération.
Cette proposition a été suivie, en juin 2010, par une demande officielle du Conseil rural de Baba-Garage pour un « Soutien technique et logistique dans la gestion des ordures ».
Convaincu à l’issu de la projection d’un film de présentation, le Conseil communautaire a répondu favorablement à cette sollicitation et a délibéré en juillet 2010 pour s’engager dans ce projet de coopération décentralisée.
En novembre 2010, un déplacement de la Communauté de communes des Véziaux d’Aure a été organisé à Baba-Garage. Cette visite de terrain a permis de mieux cerner le contexte et la problématique. A cette occasion, plusieurs réunions de travail ont eu lieu pour l’élaboration du projet. C’est également à ce moment-là que la convention de partenariat, engageant officiellement le projet de coopération décentralisée, a été signée. Suite au travail sur place, un comité de pilotage a été institué.
En 2011, la première phase du projet a été engagée (études de gisement, d’expériences similaires, sensibilisation des habitants etc.) puis en octobre, le Président de la Communauté rurale de Baba-Garage est venue en France pour faire connaissance avec son partenaire et étudier l’organisation et le fonctionnement des syndicats de collecte et de traitement des ordures ménagères qui œuvrent sur le territoire des Véziaux d’Aure.
En 2012, l’essentiel des travaux s’est concentré sur la recherche de partenaires pour la filière de recyclage des déchets plastiques, qui débouchera dans quelques mois sur la signature d’une convention entre la Communauté rurale et la SARL PROPLAST.
Objectif du partenariat
In fine, l’objectif de ce projet est :

- D’améliorer la qualité de vie de la population locale
Bien que malheureusement devenu un élément habituel du paysage sénégalais, la présence et la proximité avec les déchets est un élément négatif qui détériore la qualité de vie des habitants.

- D’améliorer la qualité sanitaire sur le territoire de la Communauté rurale
Cette situation actuelle génère d’importants problèmes non seulement sur le plan environnemental mais aussi d’un point de vue sanitaire car les déchets (sacs plastiques etc.) répandus dans la nature constituent à la saison des pluies de vastes zones de reproduction pour les moustiques et la propagation du Paludisme et contribuent à la mortalité des animaux qui les ingèrent.

- De faire évoluer les pratiques et les habitudes des habitants
Ce n’est qu’en s’attachant à changer le comportement de l’ensemble des habitants que la situation au regard des déchets peut s’améliorer. La sensibilisation sera est un élément déterminant pour le fonctionnement des services mis en place et le respect de la réglementation.
Le but de l’action engagée est donc de trouver des solutions techniques viables et durables pour la collecte, le stockage et le traitement des ordures sur le territoire de la Communauté rurale de Baba-Garage.
Description détaillée du partenariat
La Communauté rurale de Baba-Garage (Sénégal) a demandé une aide technique, financière et logistique à la Communauté de communes des Véziaux d’Aure (France) pour trouver des solutions concrètes à la problématique de la gestion des déchets sur son territoire.
Le projet s’articule en deux temps : une première phase consacrée principalement aux études préalables, au démarrage de la sensibilisation et au choix techniques puis une seconde phase dédiée à la concrétisation du projet, au suivi des travaux et à l’organisation des services.
Le présent dossier concerne la deuxième phase du projet.
Cette deuxième phase consiste à l’accompagnement pour la concrétisation du projet, c’est-à-dire :
- La mise en place d’un service de collecte des ordures ménagères
- L’accompagnement à la maîtrise d’œuvre pour les travaux d’aménagement
- La concrétisation des partenariats et la mise en place d’une filière de tri, de collecte et de traitement et de revente des déchets plastiques
- La Communication et la sensibilisation autour du projet

- Appui méthodologique & recherche de financements
Objectif de l’action : L’appui méthodologique est l’objet même du projet de coopération décentralisée.
L’objectif est que la CCVA accompagne la CRBBG tout au long du projet en mettant son expérience, son ingénierie de projet, sa technicité et ses connaissances à disposition des acteurs locaux et du projet.
Pour cette deuxième phase, il s’agira également de mobiliser des financements publics et privés à la fois pour l’accompagnement institutionnel du projet et pour la réalisation des travaux.

Description sommaire : La Communauté de communes apportera son appui à la Communauté rurale tout au long du projet sous différentes formes :
- Participation au comité de pilotage du projet
- Recherches de partenaires techniques (recyclage etc.)
- Propositions méthodologiques et réglementaires
- Rencontre avec des partenaires techniques
- Recherches de financeurs
- Etc.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Communauté rurale de Baba-Garage
Maître(s) d'ouvrage
Communauté de communes des Véziaux d'Aure
Bénéficiaire(s)
On peut distinguer deux niveaux de bénéficiaires : - Le premier niveau est celui de la collectivité et des élus et techniciens locaux - Le second niveau est celui de la population de la communauté rurale La Communauté de communes mobilise ses moyens humains et son savoir-faire pour accompagner la communauté rurale dans la phase de réflexion, de recherche et de mise en œuvre de solutions. En cela, les premiers bénéficiaires sont les élus en charge du dossier qui bénéficient d’un appui méthodologique, d’informations, d’une technicité etc. au service de leur projet. Chronologiquement, ce sont les habitants qui bénéficient de ce projet dans un deuxième temps. D’une part, pour des raisons environnementales et sanitaires évidentes et d’autres parts, pour des raisons économiques puissent qu’ils tireront une ressource de la revente des déchets plastiques recyclables. Mais ce sont bien eux qui motivent en premier lieu la réalisation de ce projet et qui justifient de trouver des solutions durables à la problématique de la gestion des déchets.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Communauté rurale de Baba-Garage Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Communauté rurale de Baba-Garage NDIAYE MODOU

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Communauté de communes des Véziaux d'Aure commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Communauté rurale de Baba-Garage


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 29740 0 2010
Communauté de communes des Véziaux d'Aure 8645 0 2010
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2400 2010
, Communauté rurale de Baba-Garage 1500 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013