Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Yaoundé"

Correspondant coopération décentralisée
Serge GRAZIANI
Courriel : serge.graziani[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Regis DANTAUX
Courriel : regis.dantaux[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Projet d’appui au renforcement des initiatives et politiques locales à Yaoundé
Année de première signature de la convention
2012
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Appui institutionnel

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Pour reprendre les propos du Ministre Délégué Auprès du Ministre de l'Administration Territoriale et de la Décentralisation chargé des collectivités territoriales décentralisées, la réalisation au Cameroun de la Décentralisation reste subordonnée au plan juridique, au respect de trois conditions essentielles :
« - l’existence d’une sphère de compétences spécifiques au bénéfice des collectivités locales ;
- la prise en charge des affaires locales par des autorités locales indépendantes du pouvoir central tant pour leur nomination et leur évaluation que pour leur révocation ;
- une autonomie suffisante de ces autorités locales dans la gestion de leurs affaires propres. »

Le présent projet s’inscrit dans cette volonté de renforcer l’autonomie des collectivités en appuyant institutionnellement et techniquement les acteurs locaux de Yaoundé III.
Historique
Les premiers contacts ont été établis en octobre 2010 entre l’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC) et l’association Galilée avec la visite durant une semaine à Saint-Omer de M. Cirille Nyeck, Directeur de l’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC). Les deux organismes vont alors constater la convergence de leurs objectifs et la complémentarité de leurs métiers.
Convergence des objectifs : les deux ONG (Organismes Non Gouvernementaux) ont pour objectif commun la mise en œuvre de stratégies de développement territorial économiques et sociales équitables, fondées sur la mobilisation de toutes les compétences et la participation des populations cibles.
Complémentarité des métiers : L’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC) est à la fois un organisme de formation de haut niveau spécialisé dans les différents thèmes du développement local, et un « think tank » (production d’audits et de propositions pour l’amélioration de l’action publique et l’organisation de séminaires entre autres activités).
Alors que Galilée est une association spécialisée dans l’appui aux collectivités pour l’élaboration de politique de développement, ainsi que dans l’accompagnement des initiatives de l’Economie Sociale et Solidaire.
Le principe d’un partenariat est donc acté entre les deux organismes de promotion de la gouvernance et de l’économie sociale et solidaire gages d’une contribution concrète au développement socio-économique des collectivités territoriales intéressées par le projet.

En avril 2011, une délégation de responsables de Galilée s’est rendue au Cameroun afin de découvrir le contexte local et de rencontrer les responsables de l’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC). Des visites ont été organisées dans plusieurs communes camerounaises : Yaoundé III ; Akonolinga et Akono. En outre, les responsables de Galilée ont participé à différentes réunions techniques avec l’équipe de L’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC), et à un atelier/débat associant des élus, des techniciens du développement local et des responsables associatifs. Une conférence a enfin été organisée sur le thème « l’Economie Sociale et Solidaire » avec la participation d’étudiants de l’Université Catholique d’Afrique Centrale / Institut Catholique de Yaoundé. A l’occasion de ce déplacement, des premiers contacts ont été pris entre l’association Galilée et l’Honorable Vincent de Paul Emah Etoundi, député de Yaoundé III ainsi qu’avec M. Etienne Marcel Otélé MANDA, Maire de Yaoundé 3e.

Cette visite a abouti à la création de Galilée Cameroun dans l’optique de proposer localement un panel de compétences complémentaires à celles de L’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC) (accompagnement technique des collectivités et des porteurs de projets). Cette nouvelle association est indépendante de Galilée Saint-Omer qui est cependant disposé à lui apporter un appui multiforme (concours technique, transfert d’outils, formation des responsables).
Par ailleurs, L’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC) et Galilée ont constaté que le partenariat technique développé entre les deux organismes doit, pour être efficient, être complété à moyen terme, par des accords de partenariat portant sur des projets de développement impliquant des collectivités françaises et camerounaises.

En juin et juillet 2011, l’association Galilée Saint-Omer a reçu successivement Monsieur Cirille Nyeck et l’Honorable Vincent de Paul Emah Etoundi, pour une première prise de contact avec des responsables de collectivités de la région de Saint-Omer. Des échanges ont été organisés avec le Syndicat Mixte Lys Audomarois (M. Bonnier, Président et les membres du bureau), la communauté d’Agglomération de Saint-Omer (Monsieur Duquenoy, Président, et M. Strobbe, Vice-Président chargé des affaires sociales), la ville de Saint-Martin au Laërt (M. Petit, Maire), la communauté de communes du canton de Fruges (M Jean-Jacques Hilmoine ; Président), ou encore le Parc Naturel des Caps et Marais d’Opale (M. Mulet). Des contacts ont également été pris avec Mme Rembotte, conseillère Régionale, et M Lefait, Député de la 8eme circonscription du Pas de Calais. Ces visites ont permis également l’échange de technicités et le transfert d’outils entre les responsables de Galilée et de L’Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC).

En novembre 2011, l’Honorable Vincent de Paul Emah Etoundi s’est rendu de nouveau à Saint-Omer afin de participer à une table ronde dans le cadre d’une manifestation organisée par le Syndicat Mixte Lys Audomarois sur le thème de « l’engagement citoyen » dans le Pays de Saint-Omer.

Suite à une première année de préfiguration permettant la définition des axes de collaboration et une meilleure connaissance respective de chacun, une mission a été organisée à Yaoundé en juillet 2012. Au cours de celle-ci, en présence de l’Ambassadeur de France, le maire de Yaoundé III et le représentant du Syndicat Mixte Lys Audomarois ont signé une convention afin d’officialiser les échanges et de définir un programme d’actions pluriannuel partagé.
Objectif du partenariat
Le projet présenté vise à accompagner des acteurs locaux dans un processus de montée en compétences et d’autonomisation. L’objectif est de parvenir aux deux résultats suivants :

-Des initiatives portées par les habitants, les associations et/ou les collectivités sont soutenues et concourent au développement local

-La commune de Yaoundé 3e planifie l’aménagement de son territoire et expérimente la mise en place d’un budget participatif
Description détaillée du partenariat
Depuis le premier semestre de l’année 2012, sous l’égide du Syndicat Mixte Lys-Audomarois et de la Communauté de Communes du Canton de Fruges, l’association Galilée et l’Agence d’Urbanisme ont répondu à une demande de partenaires de Yaoundé au Cameroun pour un accompagnement institutionnel et technique.
Des contacts sont établis entre l’association Galilée et les partenaires camerounais depuis plusieurs années et la mission de juillet 2012 a été l’occasion d’officialiser et de matérialiser ces échanges, en présence de l’Ambassadeur de France au Cameroun, par la signature d’une convention et la définition d’un programme d’actions qui s’articule autour de deux axes :
- Axe 1 : Démocratie participative, citoyenneté, économie sociale et solidaire
- Axe 2 : Aménagement et Urbanisme

- AXE 1. Démocratie participative, citoyenneté, Economie Sociale et Solidaire
Objectif de l’action : -Connaître et soutenir les initiatives d’implication des populations dans le développement local
-Appuyer le développement de l’association Galilée Cameroun afin qu’elle accompagne des initiatives locales
-Développer les échanges citoyens et participer à l’éducation au développement

Description sommaire : Action 1 : Connaître et soutenir les initiatives d’implication des populations dans le développement local
Le Point Accueil Association (pôle ressource à la vie associative du Pays de Saint-Omer) soutient l’Incubateur des associations (structure d’appui aux associations de Yaoundé 3e). Le projet permet à l’incubateur d’établir un diagnostic des acteurs de son territoire (habitants engagés, leaders d’opinions, associations) et de leurs besoins. Sur cette base, un programme d’actions sera établi afin de soutenir le développement des associations du territoire et la montée en compétences des bénévoles associatifs. Le Point Accueil Associations apporte son expertise en terme de diagnostic de territoire, d’identification des besoins des acteurs locaux, de méthodologie d’accompagnement des bénévoles et d’élaboration de programmes de formation.

Action 2 : Appuyer le développement de l’association Galilée Cameroun afin qu’elle accompagne des initiatives locales
Galilée St-Omer soutient le développement de Galilée Cameroun afin que cet organisme développe une ingénierie dans l’accompagnement des projets des collectivités et de l’Economie sociale et solidaire. Des échanges d’outils, de méthodologie, des analyses d’expériences permettront aux techniciens de Galilée Cameroun de gérer leur structure en interne et de monter en compétences dans leur travail d’accompagnement des projets structurants portés par les collectivités locales et les associations.

Action 3 : Développer les échanges citoyens et participer à l’éducation au développement
Des classes de lycées seront mises en relation, des temps d’échanges seront organisés dans des collèges du Pays de St-Omer et des liens seront créés entre des associations des deux territoires.
Trois lycées du Pays de Saint-Omer souhaitent s’engager dans le projet :
le lycée Durand, le lycée de l’Aa et le lycée Blaise Pascal. D’autres établissements scolaires du territoire peuvent se rapprocher de l’association Galilée afin de déterminer les échanges possibles.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Galilée Cameroun
Maître(s) d'ouvrage
Syndicat Mixte Lys Audomarois
Bénéficiaire(s)
Autorités locales, Société Civile de Yaoundé III

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune de Yaoundé 3 Cameroun commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune de Yaoundé 3 manda Etienne Otele otlem@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Syndicat Mixte Lys Audomarois commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Communauté de Communes du Canton de Fruges, Conseil Régional Nord-Pas de Calais, Conseil Général du Pas-de-Calais
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune de Yaoundé 3


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 19000 0 2012
Syndicat Mixte Lys Audomarois 20000 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 11000 2012
Communauté de Communes du Canton de Fruges, Consei 35000 2012




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013