Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Cotonou"

Correspondant coopération décentralisée
Lara GILMAN
Courriel : lara.gilman-ancb[at]hotmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Michel KASBARIAN
Courriel : jean-michel.kasbarian[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Coopérons pour l’accès à l’eau, Ici et là-bas
Année de première signature de la convention
2013
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2013
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
L’association Eau pour la Vie intervient depuis 2009 dans des classes de l’école primaire de Prades-Le-Lez. Par l’intermédiaire du volontaire en service civique et un agrément d’intervenant extérieur, elle contribue de nouveau en cette année scolaire 2012/2013 au projet éducatif et culturel de l’école dans l’éducation à l’environnement et en particulier à la problématique de l’eau.
La particularité de l’association est d’intervenir également dans les écoles au Bénin pour des sensibilisations à l’eau, l’hygiène, la santé et l’environnement. Ces sensibilisations accompagnent les projets de solidarité et d’aide au développement pour la construction de bornes fontaines et autres infrastructures liées à l’eau potable et à l’assainissement. En août 2011, des jeunes collégiens se sont rendu au Bénin dans le cadre d’un projet d’initiative soutenu par le conseil général de l’Hérault sur l’importance du lavage des mains et la fabrication du savon.
Dans ce contexte, la commune souhaite renforcer cette initiative en apportant son soutien technique et valorisé au projet de coopération décentralisée.

Dans la région de Montpellier, le processus de la loi Oudin pour soutenir des actions de coopération dans le domaine de la solidarité internationale via le dispositif de la coopération décentralisée n’est pas utilisé. Malgré cela, le fort tissu associatif a créé des liens qui se renforcent avec les communautés du Sud, en particulier dans le cadre du projet présenté avec l’Afrique subsaharienne (Bénin).
Depuis la loi de la décentralisation au Bénin, l’Etat vient de déléguer la mise en place des équipements des infrastructures de l’eau aux mairies. La mairie a la compétence de l’apport de l’eau potable aux populations. Malheureusement les moyens financiers et humains ne suivent pas ainsi que le manque de formation, ce qui implique que ce rôle n’est pas souvent effectif sur le terrain. A Akpro-Missérété, le processus de décentralisation semble plus avancé.
Par ailleurs, il est important de noter que la loi portant sur l’organisation des communes en République du Bénin (loi n° 97-029 du 15 janvier 1999) permet aux communes, en cas de besoin, de créer ses propres services techniques pour mener à bien ses responsabilités en termes d’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Une délégation de la maîtrise d’ouvrage est envisageable selon la loi ; c’est dans ce cadre bien défini que l’association eau pour la vie intervient. Ainsi, notre projet global s’inscrit dans l’objectif de l’initiative Eau du Pays. La mairie d’Akpro-Missérété est maître d’ouvrage de sa commune.
Historique
2008-2009-2010 : Premiers projets étudiants de sensibilisation au problématiques de l’eau dans les écoles du bénin, accompagnés par l’association Eau pour la Vie
2009 Avril : Visite à Clapiers d’une délégation de la commune d’Akpro-Missérété
2010 : Clapiers (collectivité territoriale française) met en place une coopération avec la commune d’Akpro-Missérété sur la compétence éducation leur rendant la visite d’avril 2009
2010 : l’Association Eau pour la Vie intervient sur la réparation d’une pompe dans l’école d’Amouloko (commune d’Akpro-Missérété)
2011 Avril : l’Association Eau pour la Vie (Prades-Le-Lez), présente au Bénin depuis 2004, rencontre les élus et l’association SILVA impliqués dans un projet portant sur le MORINGA OLIFEIRA « l’arbre du paradis »
2011 Août : 3 collégiens de Prades-le-Lez se rendent au Bénin dans le cadre de leur projet « Il faut que ça mousse ! » afin de réaliser des actions de sensibilisation à l’hygiène (importance du lavage des mains et fabrication du savon) dans l’école d’Amouloko (commune d’Akpro-Missérété)
2011 Octobre-Décembre : un potager voit le jour dans l’école d’Amouloko. Une stagiaire étudiante à l’école SupAgro réalise une mission et du Moringa Olifeira est entre-autre planté dans le potager. La liaison est faite avec l’école primaire de Prades-Le-Lez en France grâce à un volontaire en service civique de l’association qui intervient sur le thème de l’éducation à l’environnement et au développement durable (dans le domaine de l’eau)
2012 Avril : L’école primaire publique d'Amouloko (commune d'Akpro-Missérété) est reliée au réseau électrique. Un château d'eau de 2m3 et un point d'accès à l'eau potable sont mis en service dans l'école
2012 Avril à Juin : Mission de stage de Lucas LEFEVRE : étude de faisabilité/diagnostic sur l'extension du réseau d'adduction d'eau villageoise de Pahou/Avlékété dans la commune de Ouidah
2012 Août : (i) Création de la structure associative Eau pour la Vie Bénin ; (ii) Extension du réseau d'eau pour le jardin de l'école d'Amouloko ; (iii) Réalisation du Projet Cap Jeunes  « Hérault et Bénin : connexions au fil de l'eau » par Fabien ROUDIL et Christophe CARABIN : sensibilisation à l’eau dans les collèges du complexe scolaire Phines et collège l'Espérance à Pahou (commune de Ouidah), et dans l'école primaire d'Amouloko à Akpro-Missérété
Objectif du partenariat
L’objectif principal du projet est de renforcer les liens de coopération entre les acteurs des communes de Prades-Le-Lez, Clapiers et les acteurs de la commune d’Akpro-Missérété. Cette coopération est d’abord portée sur la thématique de l’éducation à l’environnement et au développement durable en particulier sur les problématiques de l’eau et de l’assainissement. Le projet sera concrétisé par la connexion internet (actuellement en cours de perfectionnement) entre l’école primaire de Prades-Le-Lez en France et l’école d’Amouloko au Bénin qui permettra des correspondances entre les élèves sur les projets pédagogiques portés par l’Association Eau pour la Vie. La formation technique apportée dans le cadre du projet doit amener à un renforcement des capacités locales des communes françaises et Béninoises impliquées.
Dans le cadre de la solidarité internationale, le projet contribue à un objectif d’aide au développement par le renforcement des capacités locales. Il s’inscrit dans la perspective d’accompagner par la suite le processus de décentralisation en cours au Bénin notamment sur la thématique de l’eau et de l’assainissement. Cela consiste à initier avec la population un programme d’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour ensuite voir émerger d’autres activités basées sur une gestion de l’eau durable et respectueuse de l’environnement.
En France, l’objectif moteur est le déclenchement d’une dynamique au sein des collectivités territoriales de la région montpelliéraine pour la promotion de la coopération décentralisée (notamment par la création d’un fond Eau via la loi Oudin1).Toujours dans cette perspective, 2013 sera l’année de la coopération sur l’eau, ce sera l’occasion de mettre un coup de projecteur sur nos projets auprès des citoyens de l’agglomération de Montpellier. La coordination et la promotion se réaliseront au niveau d’une plateforme qui actuellement se met progressivement en place à partir du recensement et des rencontres avec les projets existants.
D’un point de vue transversal, l’objectif principal est que les acteurs des collectivités territoriales du Nord comme du Sud s’approprient concrètement la signification de la dimension et de la coopération internationale. Ils doivent en tirer chez eux un enrichissement dans la mise en réseau des acteurs qui prennent part au projet (agriculteurs, éducateurs, ingénieurs, médecins, élus, associations) mais aussi dans la coopération avec leurs homologues des autres collectivités territoriales du monde.
Description détaillée du partenariat
Le projet s’inscrit dans le contexte de la décentralisation au Bénin (transfert de compétences de l’Etat à la commune). Il consiste à préparer, par l’éducation à l’environnement, et en particulier à la problématique de l’eau, une coopération décentralisée envisagée à partir de 2013 dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.
Le projet va permettre de renforcer les liens de coopération entre les collectivités territoriales françaises et des communes du Bénin.
La commune de Prades-Le-Lez se positionne comme chef de file afin d’apporter son soutien au projet en partenariat avec la commune de Clapiers qui intervient déjà sur la commune Béninoise concernée depuis plusieurs années. L’objectif étant de mutualiser les moyens et d’agir de façon cohérente et concertée sur ce territoire. Afin de mettre en œuvre ce projet, la maîtrise d’œuvre est déléguée à l’Association Eau pour la Vie dont le siège social est basé à Prades-Le-Lez. D’autre part, elle apportera son soutien pour initier la création d’un Fonds Eau pour la solidarité internationale (via la loi Oudin) au niveau de l’agglomération de Montpellier qui possède la compétence Eau et Assainissement. La date de commencement visée est l’année 2013 : année internationale de la coopération sur l’eau. L’objectif est d’apporter un soutien constructif sur cette thématique de l’accès à l’eau et à l’assainissement qui complète la coopération initiée par la commune de Clapiers avec Akpro-Missérété (Bénin) sur l’éducation.
Pour se faire la commune de Prades-Le-Lez souhaite intégrer les partenariats existants avec les collectivités Béninoises et écoles primaires (Amouloko au Bénin et Prades-Le-Lez en France) initiés par l’Association Eau pour la Vie qui intervient au Bénin depuis 2006.
Le projet qui se déroulera sur trois années se décline en trois volets s’articulant les uns avec les autres. Le premier consiste à mettre en place des infrastructures d’adduction en eau potable et en assainissement dans une démarche de renforcement des capacités locales et d’amélioration de la gouvernance de l’eau (volet 1). En parallèle, des actions de sensibilisations seront menées dans les écoles sur le thème de la gestion et de la protection de la ressource en eau, ainsi que sur l’éducation à l’hygiène (volet 2). Enfin, dès l’été 2013, un informaticien bénévole de l'association Eau pour la Vie se rendra au Bénin afin d’installer et de former le personnel de l’école d’Amouloko (commune d'Akpro-Missérété) à l’utilisation de l’outil informatique ; le but étant d’établir une connexion internet afin de renforcer les liens entre les élèves des écoles primaires en France et au Bénin (volet 3).

- Renforcement des capacités locales pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.
Objectif de l’action : L’objectif principal de l’action est de renforcer les capacités locales en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement.
Le premier sous-objectif consiste à construire des bornes fontaines et des latrines sur la commune d’Akpro-Missérété.
Le deuxième sous-objectif est de créer des comités de gestion des points d’eau autonomes
L’accompagnement et la formation technique des comités de gestion des points d’eau créés soutiendront le développement économique et social local. Cette action servira à appuyer également le processus de décentralisation en cours au Bénin notamment sur la compétence Eau et Assainissement.
Description sommaire : L’action se décline en deux volets : (i) l’installer de bornes fontaines et de latrines, et (ii) la formation de techniciens à l’entretien et à la gestion de ces ouvrages sur la commune d’Akpro-Missérété.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Association Eau pour la Vie
Maître(s) d'ouvrage
Prades le Lez
Bénéficiaire(s)
Les premiers bénéficiaires du projet seront les élèves des écoles de Prades-Le-Lez, et d’Amouloko.Par la suite, les infrastructures d’accès à l’eau et à l’assainissement profiteront aux populations des arrondissements d’Akpro-Missérété. Dans cette commune, on compte 600 élèves et personnels de l’école d’Amouloko ainsi que 1500 villageois qui bénéficieront de l’accès à l’eau et des retombés économiques engendrés par l’émergence d’une économie sociale et solidaire.Les acteurs des collectivités locales de l’agglomération de Montpellier et du Bénin (agriculteurs, ingénieurs, chercheurs, élèves, instituteurs, élus locaux, fontainiers, médecins, associations, …) sortiront renforcés d’avoir mis en synergie leurs compétences. L’identité de la collectivité territoriale sera renforcée à travers ce nouveau regard concret porté sur la coopération et la solidarité internationale.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Commune d’AKPRO-MISSERETE Bénin commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Commune d’AKPRO-MISSERETE BAHOU Michel bahou.michel@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Prades le Lez commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Clapiers, Conseil Général de l'Hérault, Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Commune d’AKPRO-MISSERETE


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 12500 0 2013
Prades le Lez 7000 0 2013
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 6000 2013
Clapiers, Conseil Général de l'Hérault, Agence de 41300 2013




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013