Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Beyrouth"

Correspondant coopération décentralisée
Martine HERLEM-HAMIDI
Courriel : martine.herlem[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Denis GAILLARD
Courriel : denis.gaillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
DIGITALCOOP Culture en Méditerranée
Année de première signature de la convention
2012
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2015
Contexte
Très engagées en Méditerranée, la Ville de Marseille et la Région PACA souhaite poursuivre
leur programme de coopération culturelle et numérique en Méditerranée initié il y a 10 ans.
Historique
Depuis 10 années, et plus particulièrement les six dernières, le programme de coopération
décentralisée culturelle et numérique, porté par la Région PACA et la Ville de Marseille, avec
l’association ZINC, a développé plusieurs plates-formes de coopération dans la société
civile. Axé sur la question des nouvelles technologies dans la culture, le programme a
touché:
• Enseignants, bibliothécaires scolaires, élèves des écoles, collèges et lycées avec
ANIMANET
• Bibliothécaires, éditeurs, associations de médiation culturelle, musées, graphistes et
auteurs, avec MEDIAKITAB.
• Artistes et institutions culturelles avec RAMI
La mise en oeuvre du projet CULTURE TIC 2010-2012 a été dense, avec la création de la
plate-forme et du réseau MEDiakitab, le programme de mobilité LIVERATO qui a permis la
résidence en France de 6 artistes pendant un mois et la tenue de trois ateliers multimédias
et deux premiers médialabs à Alexandrie et au Caire. Les projets comme Particules de
Mohamed Youssef et PsychOpera de Adam Hafez ont permis l’ouverture de partenariats
nouveaux, avec le secteur de la recherche (IMERA et Institut de l’Image et du Mouvement à
Marseille) en particulier, de même que le renforcement des liens entre écoles d’art des deux
rives (Aix, Alexandrie, Beyrouth) et les Universités de Beyrouth (RAMI 3.0). Dans le domaine
professionnel, l’accueil en stage à Marseille et Arles de près de quinze bibliothécaires et
enseignants dans les bibliothèques de Marseille et à la Friche, dans des établissements
scolaires, en lien avec le ministère de la culture libanais et le réseau des écoles bilingues
d’Alexandrie a professionnalisé les intéressées et renforcé les liens et les projets de
partenariat entre les écoles et dans le réseau des bibliothèques publiques libanaises.
L’accueil et l’accompagnement de jeunes collégiens d’Alexandrie et de Tunis, à la faveur des
projets d’appariement et du Printemps des Lycéens et des Apprentis, a donné de la visibilité
et du dynamisme dans les échanges.
A noter que les évènements révolutionnaires de la région, en Tunisie et en Egypte en
particulier, les évènements au Liban en 2012, s’ils ont transformé les conditions d’existence
des partenaires, n’ont pas empêché la mise en œuvre des projets, moyennant un suivi très
précis du terrain et une adaptation aux contraintes d’agenda.

L’un des enseignements de la période porte sur l’évolution des partenaires méditerranéens,
de leurs projets et de leurs aptitudes. Les besoins qui se font sentir vont encore plus
qu’avant vers des relations de concertation, de coproduction et co-construction des projets,
vers le soutien à la réflexion et la formation. Les relations bilatérales ne sont pas
abandonnées, mais les approches multilatérales permises par les plates-formes
collaboratives et facilitées par la communication web 2.0 sont favorisées. La mutualisation
des ressources et les relations sud-sud sont également recherchées. Les réseaux de
ressources francophones numériques, comme celui de CREA NUMERICA de l’Organisation
Internationale de la Francophonie (OIF), deviennent des instances dynamiques d’échanges
dépassant les frontières de la Méditerranée.
Fin 2012, les deux collectivités locales impliquées sont désireuses de prolonger ce
programme.
L’association ZINC ayant décidé de réorienter son activité localement, c’est donc avec
l’association TransversCité et plusieurs services et associations locales et régionales, que le
programme triennal 2013-2015 est bâti. Il comprend:
- l’évaluation des résultats obtenus sur plusieurs volets du programme et leur publication
- le renforcement des échanges professionnels, de la réflexion stratégique, de la
mutualisation des ressources et de la circulation d’information
- la réalisation d’actions particulièrement innovantes et/ou dont la portée favorise la
coopération et valorise l’intégration du numérique dans les projets culturels.
Objectif du partenariat
- l’évaluation des résultats obtenus sur plusieurs volets du programme et leur publication
- le renforcement des échanges professionnels, de la réflexion stratégique, de la
mutualisation des ressources et de la circulation d’information
- la réalisation d’actions particulièrement innovantes et/ou dont la portée favorise la
coopération et valorise l’intégration du numérique dans les projets culturels.
Description détaillée du partenariat
Poursuite du programme de coopération culturelle et numérique en Méditerranée porté par la
Ville de Marseille et la Région PACA.

- Evaluation des dispositifs 2010-2012
Objectif de l’action : A préciser ultérieurement
Description sommaire : A préciser ultérieurement
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Union des municipalités de Jezzine, Gouvernorat d'Alexandrie, Gouvernorat de Tunis
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur, Ville de Marseille
Bénéficiaire(s)
a préciser ultérieurement

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Union des municipalités de Tyr Liban Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Union des municipalités de Tyr a Préciser A préciser

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Ville de Marseille
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Union des municipalités de Tyr, Union des municipalités de Jezzine, Gouvernorat d'Alexandrie, Gouvernorat de Tunis


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Conseil régional de Provence Alpes-Côte d'Azur 0 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 123500 2012




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013