Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France en Roumanie "

Correspondant coopération décentralisée
Pierre MACE
Courriel : coopdec.bucarest-amba[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Stanislas PIERRET
Courriel : stanislas.pierret[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
deux cultures dans une coopération solidaire pour préserver la ressource en eau
Année de première signature de la convention
2002
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Protection / Gestion de l'environnement / Biodiversité
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2002
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/12/2001
Contexte
L'eau est le principal enjeu de notre Siècle, l'implication et la responsabilité des élus politiques à une échelle proche du terrain commune, groupement de communes, agglomération, est essentielle mais impose des modalités contractuelles ou de régulation exemplaires pour assurer une bonne gouvernance de ce secteur. Cette action de coopération s’inscrit dans le respect de la directive-cadre 2000 de l’Union Européenne sur l’eau établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau. Les territoires concernés se doivent de mettre en place cette directive, et cet outil servira de fil conducteur aux réflexions et échanges. La dimension de l’intercommunalité dans le projet est un enjeu important et il est un outil de développement proche du terrain et garantit la pérennité des actions engagées. Sur le bassin versant du Somes, l’association intercommunale PROSOMES pourra permettre une plus grande autonomie, une meilleure maîtrise du développement en s’appuyant sur les particularités, les spécificités du territoire concerné, en structurant cet espace pour qu’il soit plus cohérent, plus solidaire et plus attractif. Les points forts de cette vallée sont la qualité de l’espace montagnard et son environnement, de ses paysages, de ses villages, des spécialités économiques, agricoles et artisanales. Ces points forts sont sensiblement les mêmes en haute vallée de la Loire et cette coopération est un atout pour le développement durable de ces territoires, puisque ce projet pluriannuel en intègre les principales composantes : la gestion environnementale, le développement socioéconomique et écotouristique ainsi que la dimension sociale .
Historique
Le SICALA intervient sur son territoire (147 communes) de Haute-Loire pour la protection et la gestion des milieux aquatiques, par la mise en place de schémas de gestion intégrée des rivières à l'échelle des bassins versants. Ces actions sont mises en œuvre en étroite concertation avec tous les acteurs locaux concernés, afin de répondre avec cohérence et respect de l'écosystème rivulaire aux problématiques locales liées à l'eau : protection des biens et des personnes contre les facteurs aggravants des crues, protection de la ressource en eau, valorisation du patrimoine touristique représenté par les cours d'eau.
Si les besoins et les attentes au niveau des milieux aquatiques restent locales, les compétences et les solutions ne connaissent pas de frontière. Aussi, c'est dans cette dynamique de solidarité intercommunale, mais aussi dans une volonté de partager nos expériences et nos savoirs-faire, que le SICALA a décidé de poursuivre la coopération existante entre deux lycées sylvicoles (Bistrita /Roumanie et Haute-Loire / France), et de l’étendre aux domaines de compétence du Syndicat Intercommunal . Cela s’est concrétisé
Par en 2001 la participation à des échanges (élus, techniciens) sur les deux territoires, par des réunion de travail, entre les élus du Sicala et les élus du bassin versant du Somes, entre les techniciens du SICALA, de l'ONF et les techniciens de Romsylva et Apele Romane .

Le 29.04.02, pour affirmer notre volonté commune à coopérer ensemble, cette coopération a été contractualisée par la signature en Haute Loire d'une convention de coopération décentralisée entre les communes du Sicala et les 22 communes du bassin versant du Somes.

Le 25.09.02, après de nombreuses réunions de travail, les communes du bassin versant du Somes s’associent entre elles, créant ainsi l'association intercommunale PROSOMES (première association de communes roumaines) .

Ces différentes étapes constituent la première phase du projet de coopération (phase d’élaboration du partenariat ).
Objectif du partenariat
L'eau est un élément primordial et vital du développement économique et humain, c'est un bien économique mais aussi un bien social, et sa gestion nécessite une dynamique de concertation entre tous les individus concernés, afin de trouver les réponses les plus justes et durables et ainsi contribuer à la protection de ce patrimoine commun .
Coopérer ensemble dans une dynamique solidaire et de développement durable pour mieux gérer et préserver la ressource en eau sur nos territoires en partageant nos expériences, nos savoirs-faire, en comparant nos modes de gestion territoriales dans nos domaines de compétence, permettra d'apporter des solutions pertinentes et durables aux problèmes rencontrés par la mise en place d'actions concrètes sur nos territoires au niveau de la restauration et de la mise en valeur des cours d'eau, la protection des biens et des personnes contre les facteurs aggravants des crues, tout en favorisant un développement respectueux des équilibres écologiques et paysagers des vallées concernées.
Plus qu'un échange sur une thématique, le projet a pour ambition de développer de nouvelles approches qui pourront être appliquées à d'autres régions . Le caractère novateur du projet consiste aussi en un partenariat entre structures intercommunales, structures proches du terrain et du citoyen .
Description détaillée du partenariat
Objectif 1 : PROSOMES, la composante roumaine de l'opération est à ce jour une des première association de communes d'Europe de l'Est, il est donc nécessaire d’apporter un soutien à la structuration de ce groupement et d’apporter une dynamique notamment dans les aspects ‘’travail en concertation et en partenariat ‘’. Ces échanges entre régions aux problématiques variées mais avec une dominante commune, et une entité territoriale et géographique commune, seront enrichissants pour les acteurs concernés comme pour la globalité de l'opération qui à terme pourra exporter son expérience à d’autres territoires..

Objectif 2 : L’objectif est d'apporter des réponses opérationnelles en matière de protection de la ressource en eau, la mise en oeuvre de schémas de gestion intégrée et durable sur les bassins versants concernés ce qui constitue une bonne approche, grâce aux nombreux aspects transversaux qu’il est nécessaire de prendre en compte (gestion des espaces naturels, eau potable, traitement des déchets...) .
Après une visite globale sur le haut bassin versant du Somes et une concertation avec l'ensembles des élus du bassin il ressort une forte demande locale compte tenu des enjeux importants notamment en ce qui concerne la protection des biens et des personnes contre les facteurs aggravants des crues il est donc de ce fait nécessaire pour que les actions entreprises puissent être menées dans une dynamique globale et cohérente que soit réalisé à l'échelle du bassin versant une étude de diagnostic et d'état des lieux, permettant en fonction des enjeux la hiérarchisation d'un programme pluriannuel de restauration, d'entretien, et d'aménagement du haut bassin du Somes .
Objectif 3 : L'environnement est un lieu de restructuration pour l'homme, et celui-ci représente beaucoup d'avantages sur le plan pédagogique pour favoriser l'insertion d'une personne rencontrant des difficultés sociales ou d’accès à l’emploi . Les différents niveaux de technicité requis permettent la réalisation de taches adaptées au niveau de formation de chacun . Pour beaucoup de personnes exclues du monde du travail, un simple coup de pouce ne suffit pas, mais il est nécessaire de planifier un véritable parcours d'insertion qui s'inscrit dans le temps et qui nécessite plusieurs étapes. Aussi, coopérer autour de ce thème en utilisant l'environnement comme support à la mise en place d'un parcours de réinsertion sociale permet de répondre aux problématiques sociales et environnementales des territoires concernés, en partageant nos expériences, nos pratiques professionnelles entre partenaires sociaux, chargés de l'insertion sociale et professionnelle dans les deux pays .
L'objectif est de proposer sur le territoire du bassin du Somes, la possibilité à un public en difficulté sociale ou faisant partie des minorités ethniques de bénéficier d'un parcours d'insertion sociale par l'activité économique. Le support à cette dynamique d'insertion consiste en la mise en place d'équipes d'entretien et de restauration de cours d'eau, encadrées par un chef d'équipe, bénéficiant des compétences sociales et techniques nécessaires ainsi que du suivi individualisé effectué par un accompagnateur social. Le parcours sera élaboré en concertation avec les travailleurs sociaux du département de Bistrita afin de répondre au plus juste, aux problématiques sociales locales. Hormis les échanges entre les partenaires sociaux des deux territoires, cette action nécessitera la mise en places de formations :
Une formation ‘’technique et sécurité ‘’ pour 12 bénéficiaires
Une formation ‘’encadrement technique et social ‘’ pour 2 bénéficiaires
Un parcours de formation au ‘’génie végétal’’



Objectif 4 : Contribuer au développement d'une conscience citoyenne, autour du thème de la ‘’préservation de la ressource en eau’’, par la mise en place d'actions de sensibilisation, de communication, de formations auprès des populations locales, des élèves, des élus locaux. Deux axes principaux seront créés au cours de l’année 2004 : un site Internet Franco Roumain permettant de mutualiser les données récoltées, de faire partager l’expérience réalisée, mais aussi comme moyen pour faire le lien entre tous les partenaires . La mise en place en partenariat et en collaboration avec le lycée sylvicole de Nasaud d’un parcours thématique à destination du public pour faire découvrir la richesse écologique du Somes et de son bassin versant (lieu d’implantation : sur les rives du Somes sur la commune de Nasaud)

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
SICALA Haute Loire
Maître(s) d'ouvrage
SICALA Haute Loire
Bénéficiaire(s)
Prosomes

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Prosomes Roumanie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Prosomes MURESAN dumitru prosomesbn@yahoo.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Sicala Haute Loire commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Sicala Haute Loire 21090 0 2002
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12210 2002
Prosomes 3700 2002
Autre 0 0 2002




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013