Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bamako"

Correspondant coopération décentralisée
Sherazade BENALLA
Courriel : sherazade.benalla[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Françoise GIANVITI
Courriel : francoise.gianviti[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui au développement des capacités de la commune urbaine de Gao dan sle cadre de son projet d'assainissement intégré -3ème phase
Année de première signature de la convention
2008
Thématique d'intervention
Environnement, Climat et Energie
Sous-thématique d'intervention
Eau et déchets
Sous-sous-thématique d'intervention
Eau et assainissement

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2008
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
A Gao, le manque d’infrastructures et d’organisation du service public de l’assainissement cumulé aux comportements à risque des populations et à la croissance démographique importante mène à une situation critique en terme d’hygiène, d’assainissement et de santé publique. L’abandon des ordures, la stagnation des eaux de pluies et des eaux usées dans les rues et dans les ouvrages de drainage bouchés sont à la base du développement de nombreuses maladies. La préservation de l’environnement ainsi que du capital santé de la population est une condition essentielle au développement de la commune urbaine de Gao.
Historique
Le 4ème Forum Mondial de l’Eau a été l’occasion de reconnaître, pour la première fois, le rôle des autorités publiques locales en tant qu’échelon pertinent de l’organisation et de la gouvernance des services publics d’eau et d’assainissement. C’est aussi la première fois que les autorités locales y sont intervenues en tant que telles, sous l’impulsion de CGLU et du Conseil mondial de l’eau. Les autorités locales ont rédigé une déclaration dite « des autorités locales », annexé à la déclaration finale ministérielle qui elle aussi reconnaît pour la première le rôle des pouvoirs locaux « pour développer un accès durable à l’eau et aux services d’assainissement » et pour atteindre les objectifs du millénaire, soit réduire de moitié, d’ici 2015, la population mondiale toujours privée d’accès à ces services.

Henri Bégorre, président du NANCIE et maire de Maxéville a pris l’attache de l’AIMF et sollicité par lettre son homologue à Gao, en livrant ses réflexions sur le Forum Mondial de l’Eau et sur la nécessité d’une mise en œuvre sur le terrain d’actions concrètes liées au rôle et à la responsabilité des maires dans les services d’eau et d’assainissement. Le maire de Gao a rapidement répondu qu’il était intéressé par le projet, au vu des difficultés en matière d’eau et d’assainissement.

Ce projet entre dans sa dernière phase et il en comportait trois.

la première phase s'est articulée autour de réunions de démarrage, de la réalisaiton d'une étude de référence avant la réalisaiton du document projet.
la deucième phase s'est articulmée autour de l'appui à la mise en place du schéma organisationnel de la filière de collecte des OM, de l'appui à la mise en place du cadre contractuel de l'organisation de la filière de pré-collecte des OM, de la mise en oeuvre de mesures de sensibilisation et d'animation.
Objectif du partenariat
Outre l’amélioration de la qualité de l’environnement urbain et des conditions sanitaires de vie, le projet a pour objectif de renforcer les capacités de maîtrise d’ouvrage dans le secteur de l’assainissement, le projet s’inscrivant avant tout dans le cadre d’une coopération entre collectivités territoriales, cet objectif d’appui institutionnel est essentiel. Le projet s’intègre ainsi au processus de décentralisation au Mali ainsi qu’à la stratégie nationale de l’assainissement adoptée en décembre 2007 attribuant à la commune le rôle de maître d’ouvrage dans le secteur de l’assainissement.
Description détaillée du partenariat
Dans la poursuite des deux premières phases, cette dernière action s'articule autour : de l'appui de la commune dans l'organisation de la filière des déchets liquides, de l'appui à la commune pour l'élargissement du projet à l'ensemble des quartiers de la ville, et enfin de la mise en oeuvre des activités de sensibilisation et d'animation.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Mairie de Gao
Maître(s) d'ouvrage
Maxéville, via le Centre International de l'Eau de Nancy
Bénéficiaire(s)
la population de Gao, la mairie, les GIE, les associations de quartier, le service local de l'assainissement

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Gao Mali commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Gao DIALLO Sadou Harouna mairiedegao@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Maxeville commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
le Grand Nancy, la région Lorraine, la mairie de Thionville
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
la mairie de Gao, la DRACPN, la DRS, la DRHE, les GIE, les associaitons de quartier, les écoles


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 20000 0 2008
Maxeville 10000 30000 2008
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28000 2008
Région Lorraine, Grand Nancy, Ville de Thionville 50000 2008




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013