Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Beyrouth"

Correspondant coopération décentralisée
Martine HERLEM-HAMIDI
Courriel : martine.herlem[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Denis GAILLARD
Courriel : denis.gaillard[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Réhabilitation de la Maison jaune en équipement culturel (Beit Beirut)
Année de première signature de la convention
1993
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
1993
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
29/09/2016
Contexte
La « Maison Jaune » est un immeuble du début du siècle aux qualités architecturales exceptionnelles. Situé sur la ligne de démarcation entre Ouest et Est et fortement marqué par la guerre civile, cet immeuble offre une architecture unique à travers la superposition d’une architecture domestique et d’une « architecture de guerre », élaborée par les francs-tireurs qui l’ont occupé durant la guerre civile. En vue de sa réhabilitation, il a fait l’objet d’une expropriation par la Mairie de Beyrouth en 2003 qui souhaite en faire un lieu d’accueil pour « Beit Beirut », centre culturel qui accueillera le futur Musée de l’Histoire de la Ville.

La Mairie de Beyrouth a pour ambition de faire de Beit Beirut un lieu au rayonnement international inscrit dans une stratégie de développement touristique municipale et nationale :
- Objet architectural original, la Maison Jaune sera réhabilitée selon une double approche, 1) de préservation patrimoniale et notamment des traces de la guerre et 2) d’innovation technologique en jouant sur les rapports entre ancien et moderne, afin de donner au futur équipement municipal toutes les qualités fonctionnelles permettant d’en faire un lieu d’accueil du public, accessible à tous.

- Lieu culturel dédié à l’histoire de Beyrouth et à ses mutations, Beit Beirut permettra aux beyrouthins, mais aussi aux touristes nationaux et internationaux, de découvrir la ville. Son caractère unique et ses multiples activités (expositions permanentes et temporaires, place de l’art contemporain, débats …) lui assureront une place importante dans l’offre culturelle et touristique du Liban.

- Enfin, institution municipale dédiée au patrimoine, Beit Beirut sera le lieu privilégié de la mise en réseau des acteurs et des connaissances dans ce domaine. Elle alimentera les réflexions en cours sur la nécessité de préserver l’identité de Beyrouth et de mettre fin aux destructions en cours du patrimoine de la ville. Elle permettra à la Mairie de réfléchir aux moyens (réglementaires, humains et financiers) de mise en œuvre d’une stratégie de sauvegarde de son patrimoine, levier du développement du tourisme durable sur le long terme. Ce projet s’inscrit dans une dynamique plus vaste qui a vu la société civile (à travers par exemple la Fondation Nationale du Patrimoine ou l’Association pour la Protection des Sites et des Anciennes Demeures) et les autorités publiques se positionner de plus en plus clairement contre les destructions massives du patrimoine de Beyrouth. A ce titre, le choix de la Maison Jaune, témoin d’une histoire douloureuse, pour accueillir le Musée de l’Histoire de la Ville illustre un rapport novateur à la mémoire et à l’identité de Beyrouth.

L’appui de la Ville de Paris à la sauvegarde du patrimoine de Beyrouth a démarré en septembre 2008, à travers le projet de réhabilitation de la Maison Jaune. Depuis lors, une dizaine de missions parisiennes d’assistance technique ont permis d’aider la Ville de Beyrouth à lancer de cprojet:
- Un comité scientifique consultatif, issu de la société civile, a été créé en mai 2009.
- Un architecte libanais a été mandaté par la Mairie de Beyrouth pour mettre au point le projet et en conduire la réalisation (août 2009).
- Les études menées par l’architecte se sont achévées début 2010.
Le permis de construire et l’ensemble des autorisations ont été obtenus en 2011.
-- Une entreprise a été désignée et le démarrage des travaux est prévu en 2012.
- Une équipe chargée de la programmation culturelle est en cours de recrutement en 2012.

Au terme de deux années de travaux, le musée devrait ouvrir ses portes aux visiteurs, habitants et touristes en 2013.

A travers la création de ce lieu dédié au patrimoine, la Mairie de Beyrouth impulse une politique novatrice qui favorisera l’émergence d’une nouvelle image touristique de la ville. Le futur Musée de l’Histoire de la Ville sera ainsi un élément du rayonnement national et international de Beyrouth.
Historique
Les liens qui unissent la Ville de Paris et la Ville de Beyrouth sont anciens, ils ont été formalisés par un Pacte d’Amitié et de Coopération en juin 1993, puis réaffirmés, en septembre 2006, par la signature d’un Mémorandum de Coopération, qui énonce les priorités des deux villes en vue de faire vivre leurs échanges et développer de nouvelles actions.

Sur le plan culturel, cette volonté s’est d’abord concrétisée par deux importantes manifestations culturelles entre 2006 et 2008 : l’opération « Théâtre Ville ouverte », par le Théâtre du Rond Point à Beyrouth et son volet « retour » : « Beyrouth à Paris » dans plusieurs théâtres parisiens.

Des actions de solidarité témoignent également de la force des relations entre les deux villes. Ainsi, le Conseil de Paris a voté en 2006 une subvention de 220 000 € au bénéfice des populations sinistrées au Liban et dans le Nord d’Israël.

Le Mémorandum de 2006 annonçait une « réflexion en commun sur les questions d’aménagement urbain et de protection et de valorisation du patrimoine architectural ». Dans ce cadre, les deux maires ont décidé d'unir leurs efforts pour la création de Beit Beirut.

Anne Hidalgo s'est rendu en septembre 2016 à Beyrouth pour inaugurer le bâtiment. L'ouverture du lieu au public est prévu en septembre 2017.
Objectif du partenariat
L’objectif général de ce projet est d’amorcer la mise en place d’une politique de préservation de son patrimoine architectural et urbain, premier jalon d’une stratégie de tourisme durable.

Cet objectif général sera atteint à travers les objectifs spécifiques suivants :

1)Aider la Municipalité de Beyrouth à se doter de compétences et à développer une stratégie en matière de patrimoine et de tourisme durable;

2)Faciliter la création de Beit Beirut, futur centre culturel et Musée de l’Histoire de la Ville dans une approche de préservation du patrimoine, exemplaire ;

3)Sensibiliser la société civile et les visiteurs, nationaux et internationaux, aux enjeux patrimoniaux et urbains en faisant de Beit Beirut une véritable plateforme, lieu de débats publics ouvert à tous.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE de 2010 à 2012.
- visant à apporter un appui institutionnel à la Mairie de Beyrouth pour le renforcement de sa politique patrimoniale et touristique. Il s’agit de fournir à la Mairie de Beyrouth une assistance technique sur deux plans complémentaires :

1. Au niveau stratégique, accompagner la Mairie de Beyrouth dans l’analyse de ses atouts pour construire une démarche de préservation patrimoniale contribuant au développement du tourisme.
Un important volet sera consacré aux instruments réglementaires utiles pour la sauvegarde du patrimoine beyrouthin, réflexion cruciale dans un contexte juridique où la dernière loi relative à la protection du patrimoine date de 1933 et offre très peu de leviers d’action réels.

2. Au niveau opérationnel, le projet de création de Beit Beirut constitue :
o une première expérimentation de ce nouveau positionnement de la Mairie de Beyrouth comme « assemblier » des démarches et acteurs oeuvrant dans les domaines du patrimoine et du tourisme ;
o une occasion de forger des compétences à même de jouer ensuite un rôle actif dans la préservation du patrimoine et la mise en place d’une stratégie de tourisme durable ;
o le futur lieu-phare du rayonnement de la ville : lieu ouvert aux touristes, source d’informations et de connaissance sur la ville.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ville de Paris ; architecte mobilisé par la Municipalité de Beyrouth, entreprise de travaux
Maître(s) d'ouvrage
Ville de Paris ; Ville de Beyrouth
Bénéficiaire(s)
Ville de Beyrouth ; architectes et urbanistes beyrouthins ; habitants de Beyrouth

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Beyrouth Liban Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Beyrouth ABOURZIK Nadim nad.na@sodetel.net.lb

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Paris Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
MAEE
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Ambassade de France à Beyrouth Institut français du Liban


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 120300 0 1993
Paris 71000 0 1993
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 23666 1993
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 23666 1994
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 23668 1995
Ville de Beyrouth (68200) et APUR (51000) 119200 1993




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013