Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Cotonou"

Correspondant coopération décentralisée
Lara GILMAN
Courriel : lara.gilman-ancb[at]hotmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Michel KASBARIAN
Courriel : jean-michel.kasbarian[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme de coopération Albi-Abomey
Année de première signature de la convention
2005
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Infrastructures, équipements et manifestations culturelles
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2016
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Albi et Abomey ont noué des relations durables dans le cadre de leur coopération décentralisée, articulées autour de 4 volets d'échanges : l'eau potable, l'éclairage public, le patrimoine-tourisme et le soutien à des actions de la société civile. Elles engagent en 2016 leur 4eme programme triennal.
Historique
La mairie d'Albi a décidé en 2003 de s'engager dans une coopération décentralisée avec une collectivité étrangère. Un cahier des charges énonçant les critères de sélection du futur partenaire a alors été rédigé, mettant clairement en évidence la volonté d'engager des actions avec une collectivité ou un site francophone déjà inscrit au patrimoine mondial.
L'association Cités Unies France, chargée d'accompagner la ville dans l'identification de la collectivité partenaire, a œuvré au rapprochement entre les villes d'Albi et Abomey dont l'identité et la particularité se fondent sur l'existence d'un patrimoine de terre exceptionnel héritage de l'ancien royaume du Danhomey.
Fortes de la volonté d'enraciner leur développement dans leur histoire, les deux communes ont formalisé les termes de leur coopération technique par la signature d'une convention le 4 juin 2005. Un premier programme d'actions triennal 2006-2008 a été établi dans les domaines du tourisme et patrimoine, de l'eau potable, de l'éclairage public et de l'accompagnement de la société civile albigeoise présente à Abomey par le biais d'associations œuvrant sur les thèmes de la santé et de la culture. Il a été financé pour 45% dans le cadre des crédits du fonds de solidarité prioritaire accordé par le ministère des affaires étrangères.
Le premier programme ayant été mené à son terme et les deux communes souhaitant assurer la continuité de leurs actions, les villes d'Albi et Abomey ont signé le 21 février 2009 en présence du président du conseil exécutif de l'Unesco en exercice, son Excellence O. Babalola Joseph Yaï, une déclaration d'intention à poursuivre leurs actions dans la continuité des thèmes définis par la convention-cadre, en portant une attention soutenue à la gestion du site des palais royaux d'Abomey, inscrit au patrimoine mondial.
Un second programme couvrant la période 2010-2012 a ainsi été mis en œuvre autour des thèmes de coopération précédents, pour un montant total de 467 391 € financé à hauteur de 65 000 € par le ministère des affaires étrangères.
Un troisième programme couvrant la période 2013-2015 a permis de prolonger les actions engagées lors des programmes précédents.
A partir d'un travail commun entre les deux villes, ces deux programmes ont notamment permis :
- de réaliser l'éclairage urbain d'une partie de la ville d'Abomey et de l'ensemble des dispensaires de santé (ilots photovoltaïques) ;
- d'apporter un soutien à la réhabilitation et à la gestion du site des palais royaux d'Abomey, inscrit au patrimoine mondial ;
- d'améliorer les conditions de vie et l'autonomie financière des femmes qui habitent les espaces réhabilités (Dossoémé et couvent de Djenan) ;
- de contribuer au maintien voire au retour de certaines pratiques cultuelles du fait de la réhabilitation de deux espaces sacrés (Dossoémé et Djénan) ;
- de contribuer au développement touristique ;
- de réaliser des études sur l'alimentation en eau potable en milieu rural sur le territoire d 'Abomey ;
- d'accompagner la mairie d'Abomey dans l'exercice des compétences liées à la gestion de l'eau qui lui sont dévolues dans le cadre de la décentralisation.
- d'œuvrer au renforcement des capacités dans chacun des thèmes de coopération ;
- de soutenir l'action de deux associations albigeoises œuvrant l'une pour améliorer les conditions de prise en charge médicale sur les dispensaires d'Abomey et l'autre visant à faire partager la culture béninoise et aboméenne aux albigeois.
À l'aube d'un quatrième programme triennal pour la période 2016-2018, la coopération Albi-Abomey est véritablement devenue un partenariat durable et dynamique.

Ce partenariat est aussi profondément s'inscrit dans les mentalités respectives des populations des deux villes. Albi et Abomey soulignent l'une et l'autre leurs intérêts propres à poursuivre ces échanges, qui s'inscrivent dans la continuité et la cohérence des programmes précédents tout en proposant de nouvelles initiatives.
Objectif du partenariat
L'objectif général du projet vise à accompagner le développement de la commune d'Abomey dans l'exercice de ses compétences et à ancrer son développement dans la valorisation du patrimoine qui fonde aujourd'hui l'identité de la ville.

Pour la ville d'Albi, ce programme de coopération répond aux objectifs d'ouverture internationale et d'ouverture à d'autres cultures.

Les objectifs généraux dans chacun des trois volets de coopération technique sont :
dans le secteur de l'eau potable :
- étendre le réseau hydraulique de la commune ;
- appuyer la création d’un système de gestion des ressources hydrauliques à partir d'un mode de gestion adapté aux besoins des populations ainsi qu’au contexte économique et social qui sera définit conformément aux lois nationales sur la décentralisation ;
- renforcer les compétences techniques et institutionnelles ;

dans le secteur de l'électrification :
- éclairer et valoriser la porte d'entrée touristique de la ville ;
- doter les bornes fontaines réalisées dans le cadre du projet eau potable de dispositifs de pompages photovoltaïques ;
- renforcer les compétences techniques ;

dans le secteur du patrimoine-tourisme :
- accompagner la réhabilitation de lieux sacrés habités par des communautés féminines garantes du culte vaudou, situés sur ou abords immédiats du site classé sur la Liste du patrimoine mondial ;
- valoriser le patrimoine tangible et intangible ;
- contribuer à leur mise en valeur par le biais du développement touristique et en particulier la création de circuits ;
- procéder à des échanges de bonnes pratiques en matière de gestion conformément aux recommandations du centre du patrimoine mondial ;
- favoriser le maintien des savoir-faire ancestraux.

Innovation :
Ce partenariat est novateur à plusieurs égards.

Dans le secteur de l’eau potable, le programme de desserte en eau potable de l'arrondissement de Zounzonmé contribue à l'atteinte des objectifs nationaux tels qu'il sont décrits dans le "document de la stratégie nationale de l'Alimentation en Eau Potable en milieu urbain 2006-2015", à savoir notamment :
- atteindre un taux moyen de desserte des populations urbaines de 75 % à l'horizon 2015 ;
- mettre en place une comptabilité analytique des coûts de l'eau ;
- sensibiliser les usagers aux questions de protection ;
- transférer le patrimoine Eau de l'État aux communes.

Par ailleurs, la création d'un réseau hydraulique municipal nécessite de définir le cadre contractuel avec la SONEB (fournisseur national de l'eau) d'une part et avec les gestionnaires fermiers des bornes fontaines d'autre part, ce qui constitue une première à l'échelle nationale et pourra servir de cadre expérimental :

Dans le secteur de l’électrification, l'installation de dispositifs de pompage photovoltaïques positionnés sur les bornes fontaines réalisées dans le cadre du projet eau, constitue un élément innovant qui pourra être dupliqué par les équipes formées localement à la réalisation et à l'entretien de ce type de matériel ;

Dans le secteur du patrimoine et du tourisme, l’originalité de ce partenariat repose sur des échanges de bonnes pratiques en matière de gestion de sites inscrits au patrimoine mondial, ce qui constitue une déclinaison locale de la Convention du patrimoine mondial ratifiée par la France en 1975.
Par ailleurs, ce programme porte aussi une attention particulière à la condition des femmes qui occupent les espaces sacrés, en s'attachant à améliorer leurs conditions de vie et en les accompagnant dans une prise d'autonomie financière. Ceci contribue très largement à la valorisation et à la protection du patrimoine immatériel qui est indissociable du cadre bâti.
Description détaillée du partenariat
Ce projet-ci constitue donc le quatrième programme triennal de cette coopération, il s'attache à poursuivre les actions menées dans les secteurs déjà évoqués de manière à accompagner Abomey dans l'exercice des compétences qui lui ont été confiées dans le cadre des lois nationahttps://pastel.diplomatie.gouv.fr/cncdext/dyn/protected/mesProjets/teleprocedures/modifierProjetCoop.html?projet.prjId=9331#les sur la décentralisation :
dans le secteur de l’eau,
dans le secteur de l'électrification,
dans le secteur du patrimoine et du tourisme,
Parallèlement à ces échanges techniques et institutionnels, l'association Coopération Santé Albi-Aboomey poursuit son action dans le domaine de la santé, désormais accompagnée par le SDIS 81 (Service Départemental d'Incendie et de Secours du Tarn) qu intervient auprès des pompiers d'Abomey dans les domaines des premiers secours et de la prévention incendie.

Enfin, pour chacun des volets concernés, ce programme apporte un soutien particulier au renforcement des compétences qu'elles soient techniques ou institutionnelles, par le biais de formations à Albi et à Abomey. De manière plus générale et comme par le passé, les actions menées seront intersectorielles et pourront concerner tous les domaines susceptibles d’améliorer les conditions de vie des populations.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ville d'Albi et partenaires
Maître(s) d'ouvrage
Albi
Bénéficiaire(s)
populations localesd' Abomey)

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie d'Abomey Bénin Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie d'Abomey GLELE Blaise Ahanhanzo Maire glele_blaise@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Albi Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
CRAterre-ENSAG Adour-Garonne, powéo (à solliciter) UNESCO
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Minsitère de la culture office de tourisme SBEE OPT


Le partenariat est triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Ville d'Abomey 8000 2016
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 26655 2016
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2018
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2017
Albi 143045 0 0 0 2016




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013