Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Cotonou"

Correspondant coopération décentralisée
Lara GILMAN
Courriel : lara.gilman-ancb[at]hotmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Michel KASBARIAN
Courriel : jean-michel.kasbarian[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Promotion de l'éducation, de l'information et des échanges culturels
Année de première signature de la convention
1991
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1991
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La Ville d'Échirolles mène depuis 1991 une action de coopération décentralisée au Bénin avec la commune de Houéyogbé, et en particulier avec l’arrondissement de Honhoué (partenaire initial de cette coopération décentralisée, alors dénommée commune rurale de Honhoué).

Au fil du temps, ce partenariat a permis d’apporter de véritables réponses aux besoins exprimés par la population locale béninoise. On peut citer à titre d’exemple : la réalisation d’établissements scolaires d’enseignement primaire et secondaire, d’un centre de santé-maternité-dispensaire, l’électrification et l’alimentation en eau de la commune, l‘aide à la création d’activités génératrices de revenus telles que l’agriculture ou l’établissement d’un marché.

Le premier pacte d’amitié et de solidarité / convention-cadre de coopération décentralisée entre les communes d'Échirolles et de Honhoué a été engagé en juillet 1991. En 2010, les communes d'Echirolles et de Houéyogbé ont renouvelé pour la troisième fois cet acte, et élaboré un nouveau programme pluriannuel prévisionnel d’actions pour la période 2010 - 2013, correspondant à un engagement solidaire et financier dans le cadre des mandats politiques des deux collectivités (Houéyogbé : 2008 – 2013, Échirolles : 2008 – 2014).

Du fait des lois de décentralisation de 2003 au Bénin, la coopération décentralisée de la ville d'Echirolles s'est élargie de l'arrondissement de Honhoué à l'ensemble de la commune de Houéyogbé. Ainsi notre cadre collaboratif est en train d'évoluer. Cependant, la ville d'Echirolles tient à achever le cycle partenarial engagé depuis 20 ans avec l'arrondissement de Honhoué (le plus pauvre et le plus enclavé de la commune de Houéyogbé) par : la réalisation d'un espace polyvalent socio-éducatif et culturel comprenant une bibliothèque et un centre polyvalent intergénérationnel, la dotation du village de Honhoué-Dévédji d'un module d'enseignement maternel (2 classes) et la remise en état du point lumineux de chacun des 5 villages de la Commune de Houéyogbé, permettant une vie collective après 18h et l'électrification de la salle polyvalente.
Historique
La commune de Houéyogbé est située dans le département du Mono, dans le Sud du Bénin. Le partenariat entre les villes d'Echirolles et de Houéyogbé consiste en un jumelage, doublé d'une action de coopération décentralisée, qui s'inscrit dans le cadre juridique français des lois de décentralisation de 1992 puis de 1995.

L'histoire commune d'Echirolles et de Honhoué est née, il y a une vingtaine d'années, d'une initiative citoyenne. En effet, à l'époque, l'Association Laïque d'Echirolles s'était lancée dans un projet de construction d'une école à Honhoué, village béninois de 4 500 habitants.

Les actions de coopération décentralisée entre Echirolles et Houéyogbé concernent des domaines aussi variés que ceux de la santé, du développement d'activités économiques, de l'accès à l'eau potable et à l'électricité ou encore de l'aide à la gestion communale. Cependant, il faut souligner que l'éducation constitue l'objectif à la fois historique et principal des actions de coopération entre Houéyogbé et Echirolles.

Du bilan quantitatif et qualitatif ressortent les données suivantes :
Entre 1991 et 2008, la Ville a réalisé 5 groupes pédagogiques, soit 25 salles de classe. L'arrondissement de Honhoué compte désormais 7 groupes pédagogiques et 28 salles de classe, avec un besoin réel sur place estimé à 42 salles.
En 1991, la commune de Honhoué comptait 161 écoliers, dont 120 garçons contre seulement 41 filles (25% de l'effectif total). En décembre 2008, on a dénombré 1 920 enfants scolarisés, dont 1 040 garçons et 880 filles (soit 45% de l'effectif). On peut donc constater une augmentation des taux de scolarisation de 1 à 21 pour les filles, et de 1 à 9 pour les garçons.

La ville d'Echirolles est engagée, sur son territoire, pour l'égalité femme - homme à travers une initiative (Maison de l'égalité Femme – Homme) visant à accroître l’autonomie des femmes, à réduire les stéréotypes et à faire évoluer les approches au sein des structures et des institutions. Aussi, elle participe à la promotion de l'égalité des sexes, avec son partenaire béninois, par l'accès à l'éducation aux filles et garçons, à travers le développement des infrastructures d'enseignement maternel, primaire, voire secondaire (collège d'enseignement général de Honhoué).

La réalisation de l'espace polyvalent socio-culturel et éducatif (salle polyvalente intergénérationnelle et bibliothèque) viendra compléter le dispositif éducatif du collège d'enseignement général (CEG) de Honhoué (qui a ouvert ses portes en octobre 2002).

L'idée de doter le village de Honhoué, d'une maison des jeunes, remonte à une mission d'Echirolles de 1995/1996. Ce qui tenait alors lieu de maison des jeunes avait été construit par des ressortissants de Honhoué, résidant au Nigéria. Sa vétusté nécessitait une réhabilitation. De plus elle ne répondait plus, en terme de dimension, au besoin de la population au regard du nombre croissant de participants aux réunions et fêtes organisées à Honhoué.

Ainsi, le projet a évolué d'une demande de réhabilitation de la maison des jeunes en création d'un véritable centre polyvalent intergénérationnel. Ce projet a été inscrit, pour la première fois, par le Conseil Communal de Houéyogbé au programme d'activité au titre de l’année 2007, et s'est étoffé avec la volonté de réaliser une bibliothèque attenante suite à la construction du CEG.

Courant 2008, le maire de Houéyogbé a fait parvenir au maire d'Echirolles des plans, issus de format standard, en vue de la réalisation du projet. Suite à l'analyse de ce que pourrait être ce centre polyvalent, la Ville a confié une mission d'expertise à l'association Architectes Sans Frontières (ASF), en avril 2009, afin de faire une évaluation plus précise du projet et de l'abonder au regard des préoccupations de solidarité internationale et de développement durable de la Ville. Ainsi ASF a proposé un projet comprenant la réalisation d'un centre polyvalent intergénérationnel et d'une bibliothèque avec accès aux outils informatiques.
Objectif du partenariat
L'espace socio-culturel et éducatif a pour objectifs principaux de répondre aux besoins :
de constitution d'un lieu ressource pour les jeunes du CEG par la réalisation d'une bibliothèque et des équipements informatiques. Actuellement, aucun équipement informatique n'est présent dans l'arrondissement, sauf chez des privés. Une salle informatique au sein de la bibliothèque serait un début pour réduire la fracture numérique. Techniquement, internet est accessible via le téléphone satellite. Le correspondant local de la ville d'Echirolles, Emmanuel Danhounsi, maîtrisant l'outil informatique et internet, s'est proposé pour faire de la formation. Reste toutefois la mise en place du réseau informatique qui pourrait être fait avec l'aide d'associations spécifiques.
de création d'un espace pouvant accueillir des évènements culturels et permettant le développement « d'artistes en herbe » d'après les recommandations des enseignants du collège d'enseignement général (CEG).

L'espace socio-culturel et éducatif, au même titre que le centre de santé de Honhoué, doit constituer un centre « pilote » en ce qui concerne le partage intergénérationnel. Car les jeunes du village ont une forte tendance aujourd'hui à se détourner de leur patrimoine culturel au profit d'une culture mondialisée, et ainsi de perdre certaines de leurs racines. Aussi, les « Anciens » du village ont-ils prôné la mise en œuvre d'un plan d'action pour promouvoir la musique « traditionnelle », afin de combler le fossé culturel qui semble se creuser entre les générations. Le but est de permettre aux jeunes d'appréhender la richesse de leur patrimoine culturel afin de se le réapproprier en vue de le moderniser et en faire un véritable levier du développement de leur localité. Par ailleurs, le centre polyvalent intergénérationnel constituera un lieu festif participant à la création de lien et de cohésion sociale et renforçant les échanges intergénérationnels. D'autre part, l'arrondissement ne bénéficie pour l'instant pas de bibliothèque, aussi ni les habitants, ni les élèves du CEG n'ont accès au savoir via les livres, et c'est bien souvent l'échange qui favorise le partage des connaissances.

La réalisation du module de classes maternelles de Honhoué-Dévédji s'inscrit dans le réseau éducatif en cours de réalisation sur la commune de Houéyogbé. Quant aux travaux envisagés sur les 5 points lumineux, ils sont nécessaires, car, au Bénin, la nuit tombe tôt (vers 18h), et très peu de foyers ont accès à l'électricité pour s'éclairer. Les installations solaires présentes, dans chacun des 5 villages de la commune de Houéyogbé, sont vieillissantes et souffrent de dégradations, principalement dues à une détérioration par les UV des enveloppes des batteries qui ne se rechargent plus ou mal. Ainsi ESF recommande le remplacement des batteries et l'installation de protections UV impliquant les habitants (remplacement du grillage de sécurité par une construction en briques locales). Aujourd'hui ces points lumineux constituent de véritables cœurs de village, où se retrouvent les élèves pour réaliser leurs devoirs (peu d'entre eux bénéficient d'un point lumineux à leur domicile). D'autre part, ces installations permettent la recharge de téléphones portables, seul moyen de communication sur ce territoire diffus et peu accessible.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Dans le cadre du pacte d'amitié et de solidarité de coopération décentralisée liant la ville d'Echirolles et l'arrondissement de Honhoué (commune de Houéyogbé - Bénin), un ensemble d'actions au titre du projet de promotion de l'éducation, de l'information et des échanges culturels doit être mené, au titre de l'année 2011, sur le territoire de l'arrondissement de Honhoué.

Ainsi, les actions inscrites comprennent :
la réalisation de l'espace polyvalent socio-éducatif et culturel pour les jeunes de Honhoué (centre polyvalent intergénérationnel et une bibliothèque),
la supervision de l'électrification de l'espace polyvalent, lors d'une mission de l'association Energies Sans Frontières (ESF), la remise à niveau des points lumineux installés dans 5 villages de la Commune de Houéyogbé dont 3 dans l’arrondissement de Honhoué et la formation d'agents locaux à la maintenance et l'entretien des installations et à l'électricité intérieure,
la construction d'un module de classes pour l'école maternelle de Honhoué-Dévédji (un des 6 villages constitutifs de l'arrondissement de Honhoué).
- Réalisation d'un espace polyvalent socio-éducatif et culturel pour les jeunes de Honhoué
Objectif de l’action : Le projet de construction d'un espace polyvalent socio-éducatif et culturel à Honhoué est l'aboutissement d'une longue amitié et coopération décentralisée avec l'arrondissement de Honhoué (commune de Houéyogbé) au Bénin. En effet, cet équipement à double programme (bibliothèque et salle polyvalente) vient compléter un complexe d'équipements créé dans le cadre de cette coopération, à savoir : un pôle d'enseignement (le collège d'enseignement général), un pôle sportif (terrains de foot), le centre de santé. Le centre intergénérationnel constituera le pôle culturel et artistique de Honhoué.

Sa situation géographique, à proximité du collège d'enseignement général, assurera son dynamisme. Sa proximité avec le centre village, d’une part, avec les villages de Honhoué-Dévédji et Kpétou-Gbadji d’autre part, incitera à la rencontre et aux échanges entre générations afin de générer du lien social, un partage et une appropriation de la culture, …

Réalisation de la bibliothèque et du centre polyvalent intergénérationnel : Créer un espace constituant un lieu festif et éducatif ayant pour principale cible les jeunes, mais aussi ouvert à tous, permettant de tisser du lien social et de renforcer les échanges entre les générations. Ce lieu pourra servir d'espace de réunions et permettra l'expression d’une citoyenneté participative.
Description sommaire : La bibliothèque

Elle est constituée d'une « zone de lecture - espace de travail » dans un espace extérieur clos avec couvert végétal, et à proprement parlé, de la bibliothèque comprenant un espace de rayonnage et devant accueillir un espace multimédia de 10 postes informatiques.


Le centre polyvalent intergénérationnel

Le projet est de construire un espace très ouvert du même type qu'un immense Apatam (abri typique d'Afrique de l'Ouest) pour des raisons thermiques (chaleur), capacité d'accueil, convivialité. L'espace comprend : un dépôt, un bureau d'accueil, des vestiaires, des latrines, un auvent d'entrée et une clôture lourde. La capacité à l'intérieur de la salle sera de 300 personnes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
E. Danhounsi
Maître(s) d'ouvrage
Echirolles
Bénéficiaire(s)
L'ensemble de la population de l'arrondissement de Honhoué et de quelques villages de Houéyogbé.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Houéyogbé Bénin commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Houéyogbé sodome Hermann sodomehermann@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Echirolles commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Houéyogbé


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 4000 0 1991
Echirolles 46000 0 1991
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 12000 1991
, Houéyogbé 2000 1991




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013