Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ankara"

Correspondant coopération décentralisée
Catherine DURIEUX
Courriel : catherine.durieux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Luc MASLIN
Courriel : jean-luc.maslin[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Programme d’appui au renforcement des capacités locales en matière de jeunesse et de gestion des ressources hydrauliques
Année de première signature de la convention
2011
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2011
Le partenariat est
Terminé
Date de fin du partenariat
31/07/2012
Contexte
Le processus de Barcelone lancé en 1995 s’est accordé un nouveau souffle depuis 2008, grâce à la création d’une « Union pour la Méditerranée ». La dynamique euro méditerranéenne qui en découle met en avant la nécessité de travailler collectivement à l’instauration et à la pérennité d’un espace partagé autour des valeurs et d’enjeux communs. Au nombre de ces enjeux, on trouve les problématiques liées à la ressource eau. De nombreux chercheurs, dans de nombreuses disciplines, s’accordent à dire qu’il s’agit d’un enjeu mondial qui pourrait générer d’importants conflits si les pays ne s’entendent pas pour trouver des solutions à la demande urbaine croissante, et la demande agricole qui ne diminue pas.
Dans ce contexte, les CT ont un rôle essentiel à jouer, apportant à leurs partenaires un savoir faire que ces derniers peuvent compléter, pour alors aboutir à une gestion de la ressource plus rationnelle et durable.

Une autre priorité est l’implication des jeunes et leur insertion dans la société euro méditerranéenne. Cette thématique recoupe la volonté forte du Conseil de l’Europe de promouvoir une égalité d’accès à l’éducation et à l’emploi. Il s’agit également de former les structures intermédiaires qui travaillent avec les jeunes pour mettre en avant la valeur ajoutée que représente une expérience de mobilité internationale dans une recherche d’emploi, et de dynamiser le retour des jeunes dans leur territoire d’origine.
Là encore, les CT ont un rôle moteur à jouer dans l’accompagnement des jeunes, afin de maintenir ces populations dynamiques sur leur territoire.
Historique
La ville de Vienne entretient un important réseau de villes partenaires à l’international. Depuis 1958, en effet, Vienne est une ville de dialogue interculturel. Cette ouverture de la Ville de Vienne lui a valu d’accueillir plusieurs vagues d’immigration, et elle a aujourd’hui la chance de bénéficier de la présence sur son territoire de nombreux citoyens issus de cultures et de langues différentes.

Les villes de Vienne et d’Emirdag sont en relation depuis 2008. Grâce à l’implication positive des ressortissants turcs de Vienne, ces relations ont pu se concrétiser par plusieurs rencontres.
Ces rencontres avaient pour objectif de présenter les enjeux contemporains des deux collectivités, et embrasser ainsi les contextes culturels, socio économiques et politico-administratifs des deux territoires.

Les partenaires ont ensuite exprimés leur volonté commune de travailler ensemble dans les domaines que sont la politique locale en faveur de la jeunesse, notamment autour de la question de l’égalité hommes femmes, et celle de la gestion rationnelle et durable de la ressource hydraulique.
Ces deux axes d’intervention sont à la base d’un accord de coopération décentralisée, qui doit faire suite au protocole de partenariat qui a été signé entre les collectivités en juin 2010.
La signature officielle de cet accord doit intervenir en 2011.
Objectif du partenariat
Le présent programme d’actions s’inscrit dans une double priorité de l’Union pour la Méditerranée :
- travailler collectivement à l’insertion des jeunes dans la société euro méditerranéenne, en favorisant leur implication dans l’exercice démocratique et en renforçant leurs compétences pour évoluer dans un monde de plus en plus ouvert
- promouvoir un développement durable, défini par un développement répondant aux besoins du présent sans pour autant compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs, notamment en matière d’accès et de gestion de la ressource hydraulique.

Ces objectifs s’articulent autour de différents axes d’intervention :
- Insertion et mobilité des jeunes :
- Appui à la formation et la mise en réseau des acteurs locaux des politiques de jeunesse ;
- Promotion de la mobilité internationale des jeunes ;
- Promotion de l’égalité hommes/ femmes.

- Accès et gestion durable de l’eau :
- Approche de la gestion urbaine et durable de l’eau ;
- Echanges réciproques de pratiques d’EAD autour de l’eau
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Les villes de Vienne (Isère) et d’Emirdag (Afyonkarahisar) souhaitent formaliser les relations qui les rassemblent régulièrement depuis 2 ans dans le cadre d’un programme d’actions commun en faveur du renforcement des capacités locales et du dynamisme des territoires.
Les axes d’intervention qui ont été retenus pour nourrir cette première année de partenariat touchent à deux des priorités de l’Union pour la Méditerranée : la place des jeunes dans les sociétés de la zone euroméditerranéenne (et en particulier la question de l’égalité hommes femmes) et leur mobilité internationale ; ainsi que la gestion des ressources hydrauliques dans une perspective de développement durable.

A ce titre, et avec un souci constant de concertation et de partage réciproque des compétences, plusieurs actions sont prévues.
Afin de garantir la pertinence des actions, et d’assurer la pérennité du programme d’actions au-delà de l’année 2011, plusieurs études sont programmées. Toutes associeront les partenaires français et turcs dans la collecte d’informations et l’élaboration de préconisations. C’est à cette condition que le programme sera approprié par l’ensemble des acteurs et pourra alors s’inscrire dans la durée.

Les collectivités locales impliquées souhaitent s’engager dans ces deux directions pour promouvoir un développement solidaire et partagé, et accompagner une citoyenneté active, interculturelle et sereine des publics, notamment jeunes, de leur territoire.

- Mise en réseau et formation des acteurs de la politique jeunesse
Objectif de l’action : Insertion et mobilité des jeunes :
- Appui à la formation et la mise en réseau des acteurs locaux des politiques de jeunesse : il s’agit ici d’impulser une dynamique de formations des acteurs locaux, et de créer des habitudes de travail en réseau, en faisant profiter Emirdag du réseau des villes partenaires de Vienne, en pariant qu’à terme, la ville viendra enrichir ce réseau d’échanges de bonnes pratiques et de formations.

- Promotion de la mobilité internationale des jeunes : en inscrivant Emirdag dans les réseaux d’échanges de la ville de Vienne, et en accompagnant au sein de ces réseaux la mobilité des jeunes (préparations au départ et au retour, traduction des échanges et des expériences dans le tissu local, inscription des jeunes dans des dynamiques citoyennes et d’engagement à l’échelle de leur territoire…). Cette promotion est bien entendu réciproque.

- Promotion de l’égalité hommes/ femmes : les rapports de genre sont à la base de toute construction sociale, et il paraît essentiel de sensibiliser les jeunes générations aux problématiques sous tendues par ces rapports. Promouvoir une approche genre permet de proposer un outil de transformation sociale, pour plus d’égalité des droits et un partage plus équitable des responsabilités entre les femmes et les hommes.


Description sommaire : Le mouvement en faveur des droits des femmes et de l’égalité des femmes a une longue histoire en Turquie . De nombreuses avancées juridiques ont été obtenues depuis 1926, mais la loi ne change pas la réalité sociale.
Pour accompagner ce mouvement, il paraît essentiel de former les jeunes, et d’engager des actions en faveur d’un débat éclairé sur cette question, afin de contribuer, modestement, à la transformation des mentalités.
L’approche genre a donc été retenue pour proposer une approche différente et innovante aux jeunes des territoires de Vienne et d’Emirdag.

La population turque compte en effet une part importante de moins de 25 ans. Cette donnée démographique représente en même temps un atout essentiel pour le développement du pays et des territoires, car elle est synonyme de dynamisme et de créativité, et un défi important à relever, celui de l’accompagnement de ces jeunes vers une insertion sociale et professionnelle optimale.
Dans un monde globalisé et qui est toujours plus ouvert, il est indispensable d’accompagner les jeunes vers des expériences de mobilité internationale. Ces dernières permettent en effet de mettre en avant des compétences nouvelles (comme la capacité à se mouvoir et s’adapter à un environnement culturel différent, la compétence de communiquer dans une langue qui est différente de sa langue maternelle, …), d’expérimenter un nouvel espace de vie où vivre une citoyenneté active.
Pour mener à bien un tel accompagnement et en mesurer les conséquences positives sur les populations jeunes, il convient de commencer par faire un diagnostic local, qui permettra d’identifier les besoins de formation des équipes qui travaillent au contact des jeunes, et de proposer ensuite un dispositif d’accompagnement complet, de la formation des équipes à l’évaluation des actions et des expériences des jeunes, en passant par la recherche de fonds européens pour financer les projets des jeunes.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Ville d’Emirdag (Emirdağ Belediyesi)
Maître(s) d'ouvrage
Vienne
Bénéficiaire(s)
Jeunes des deux territoires (Vienne et Emirdag); professionnels de la jeunesse issus des deux territoires; fonctionnaires et agents de la Ville d’Emirdag; personnel des écoles de la Ville d’Emirdag; élèves des écoles d’Emirdag; population résidant en permanence à Emirdag; population estivante à Emirdag

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Ville d’Emirdag Turquie commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Ville d’Emirdag KILINC Alper Tolga alpertolga13@gmail.com

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Vienne commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Ville d’Emirdag (Emirdağ Belediyesi)


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 2700 0 2011
Vienne 10000 0 2011
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 6200 2011
, Ville d’Emirdag (Emirda&#287; Belediyesi) 5800 2011




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013