Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Consul général à Jérusalem"

Correspondant coopération décentralisée
Jacqueline COULON-LASCAUX
Courriel : jacqueline.coulon-lascaux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Paul GHONEIM
Courriel : jean-paul.ghoneim[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Des ordinateurs à destinations des élèves scolarisés dans les établissements scolaires gérés par l’UNRWA dans le camp de réfugiés de Khan Younes
Année de première signature de la convention
2006
Thématique d'intervention
Education, Social et Recherche
Sous-thématique d'intervention
Education, emploi, formation professionnelle
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2006
Le partenariat est
Archivé
Date de fin du partenariat
31/12/2014
Contexte
La construction du camp de Khan Younes débute en 1948, durant la première guerre israélo-arabe, afin d’accueillir les Palestiniens qui fuient les combats ou sont expulsés des zones contrôlées par Israël. L’absence de possibilité de retour, la poursuite des affrontements et les occupations successives au fil des décennies expliquent le peuplement toujours croissant du camp de Khan Younes.

Les conditions de vie sont d'autant plus précaires que la prise de pouvoir opérée avec force par le Hamas en 2007 a accru l’isolement de ce petit territoire. La population subit depuis les effets conjugués du blocus israélien et de la rupture du dialogue avec le Fatah, qui dirige la Cisjordanie et constitue l’interlocuteur palestinien privilégié auprès de la Communauté internationale. Les bombardements qui ont suivi dans le cadre de l’opération israélienne baptisée « Plomb durci » ont encore détérioré la situation humanitaire.

Le secteur de l'éducation est gravement touché alors que 48,3 % des Gazaouis ont moins de 15 ans. La croissance démographique est telle que la population pourrait doubler d'ici 20 ans, passant de 1,4 million à 3 millions d'habitants, selon le Bureau central des statistiques palestinien. Il est urgent de fournir à ces enfants les moyens d'effectuer une scolarité convenable, tout en tenant compte des réalités du terrain, notamment le manque d’électricité et d’infrastructures de télécommunication.

Or, l’UNRWA lance actuellement, avec l’association américaine « One laptop per child », un vaste plan d’équipement en ordinateurs portables des 210 000 élèves de la Bande de Gaza. L’objectif est de leur donner un apprentissage ludique du programme scolaire de base, mais aussi d’élargir leur champ d’étude grâce à des cours complémentaires en ligne (enseignement du français par exemple). Il s'agit de développer un contenu pédagogique intéressant et adapté à tous les niveaux.
Historique
Le camp de réfugiés de Khan Younes, représenté par son Comité populaire, fut d’abord jumelé avec la Communauté d'agglomération Evry Centre Essonne. En octobre 2003, la nouvelle répartition des compétences entre communes et agglomération aboutit à une réorganisation de la coopération décentralisée. La Ville d’Evry reprend alors le partenariat avec le Comité populaire du camp, qu’ils développent en vue de procéder à « un échange permanent de connaissances de savoir-faire et d’expériences, en vue d’assurer le développement de projets économiques, sociaux et culturels de leurs populations ». Les deux parties décident également de privilégier la coopération dans les domaines de la micro-économie, de la jeunesse et de l’éducation.

Toutefois, l'accession au pouvoir du Hamas a eu pour conséquence la suspension de la coopération. En effet, deux comités populaires coexistent actuellement dans le camp de Khan Younes : l’ancien, administré par le Fatah et le nouveau, contrôlé par le Hamas. Le premier Comité, avec qui la Ville travaillait, n’a plus aucun rôle effectif et que le second, certes actif, ne peut constituer un partenaire viable et légitime, conformément aux engagements internationaux de la France.

Cette situation conflictuelle contrarie autant la mise en œuvre du partenariat qu’elle le rend indispensable. C’est pourquoi, la Ville d’Evry a, par l’intermédiaire du Chargé de mission pour la coopération décentralisée au sein du Consulat de France à Jérusalem, Damien Vaquier, pris contact avec l’UNRWA, qui constitue l'un des derniers opérateurs fiables la région. Après plusieurs échanges, la commune a décidé de participer à l’opération d’équipement des élèves de la Bande de Gaza en ordinateurs portables, conduite par l’agence des Nations Unies en association avec l’ONG « One Laptop per Child ».

En effet, ce programme, encore dans sa phase pilote avec 2100 ordinateurs déjà distribués dans 90 classes, ne bénéficie pas encore aux enfants du camp de Khan Younes. L’appui de la Ville d’Evry s’adressera donc exclusivement à eux, en application de la convention initialement établie avec le comité populaire, qui demeure d’ailleurs consulté par l’UNRWA sur le sujet et a validé le choix du projet.
Objectif du partenariat
• Lutter contre la fracture numérique et l’isolement qui sévissent dans les Territoires Palestiniens ;
• Soutenir l’action de l’UNRWA dans le secteur de l’éducation ;
• Assurer à une partie des élèves du camp de réfugiés de Khan Younes une scolarité améliorée et accessible ;
• Encourager l’apprentissage de la langue française dans la Bande de Gaza ;
• Concourir à l’accession à l’Objectif du Millénaire pour le développement N°2 qui vise à assurer l’éducation primaire pour tous.
Description détaillée du partenariat
Le projet conduit par la ville d’Evry vise à financer l’achat d’ordinateurs portables à destination des élèves inscrits dans les établissements scolaires du camp de Khan Younes gérés par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA), dans le cadre du plan d’éducation mis en place, en association avec l’ONG nord-américaine « One Laptop per Child » (OLPC). Ces ordinateurs, conçus pour être utilisés durablement dans des conditions difficiles, faciliteront la scolarité des enfants du camp et l’accès aux nouvelles technologies de l’information et des télécommunications.


- Achat de 250 ordinateurs portables à destination des élèves scolarisés dans les établissements scolaires gérés par l’UNRWA dans le camp de réfugiés de Khan Younes
Objectif de l’action :
• Lutter contre la fracture numérique dans le camp de réfugiés de Khan Younes ;
• Faire de l'éducation une priorité et une réalité, conformément aux Objectifs du Millénaire pour le développement.

Description sommaire : L'action est un transfert de fonds à l'UNRWA en vue d'acheter, la première année, 250 ordinateurs portables que l'agence des Nations Unies distribuera ensuite aux élèves du camp de réfugiés
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA), ONG "One Laptop per Child"
Maître(s) d'ouvrage
Ville d'Evry
Bénéficiaire(s)
Les élèves scolarisés dans les établissements scolaires du camp de réfugiés de Khan Younes gérés par l’UNRWA.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA) Territoires palestiniens commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA) Trives Sébastien s.trives@unrwa.org

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Evry commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
Conseil général de l'Essonne
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA)


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 13000 0 2006
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 0 2013
Evry 20000 0 2006
Conseil général de l'Essonne, Office de secours et 20000 2006




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013