Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Tananarive"

Correspondant coopération décentralisée
Florian MARCHADOUR
Courriel : marchadour.matd[at]gmail.com
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Philippe GEORGEAIS
Courriel : philippe.georgeais[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
création de jumelages numériques
Année de première signature de la convention
2006
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Technologies de l'information et de la communication
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2006
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La situation en matière d’éducation à Madagascar est particulièrement critique étant donné le manque de moyens du gouvernement. Il manque cruellement de salles de classe et d’équipements et bien souvent la création de classes supplémentaires est pris en charge par les groupements de parents qui paient non seulement le gros œuvre, les équipements de base mais également les professeurs.
Les classes sont surchargées et les conditions d’enseignement mauvaises.
Par ailleurs, l’apport pédagogique extraordinaire que représente l’internet n’est pas accessible aux établissements scolaires qui n’ont, en outre, que très peu d’outils de ressources que ce soit des livres, des cartes ou autres.
Bien que les moyens manquent, des initiatives privées permettent parfois un accès ponctuel au numérique mais payant via les télécentres et comme partout dans le monde, les jeunes sont captivés par l’utilisation de cette ressource.
Le gouvernement malgache a donc investi dans un programme de déploiement du numérique afin de sortir le pays de l’isolement, accélérer le développement socio-économique, rompre la fracture numérique.

On connaît les causes qui empêchent les pays en développement d'accéder aux NTIC et de profiter de ce levier : infrastructures de télécommunications insuffisantes, coût de l'accès à Internet, absence de cadre légal et réglementaire adapté, manque de formation, difficulté à trouver du contenu en langue locale, faible dynamisme de la création d'entreprise.
Or, à Madagascar, la conjonction de différents facteurs permet de supprimer une bonne partie de ces obstacles :
o Volonté consensuelle de développement des NTIC, nonobstant les remous politiques que Madagascar a pu connaître dans un passé récent,
o Raccordement récent de Madagascar au backbone de l’Internet mondial par deux câbles sous-marins de fibre optique : câble du projet EASSY à Tulear (sud de l’Île), et câble LION à TAMATAVE (côte est).
o Développement des infrastructures par les 3 opérateurs présents sur le territoire malgaches (Orange, Airtel, Telma)
o Démocratisation des technologies 2G et 3G qui permettra le raccordement des zones enclavées à un coût accessible.

De plus, des hommes et des femmes sont déjà opérationnels et des structures préexistent:
o le gouvernement malgache forme déjà au niveau BTS et universitaire les ressources compétentes dans le domaine de l’informatique et de la téléphonie.
o Il existe déjà sur le territoire un réseau de distributeurs telecom qui a la capacité à faire fonctionner les outils NTIC, à les entretenir et à former les utilisateurs.
Historique
Dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région Nord – Pas de Calais et la Région Analanjirofo à Madagascar, un accord de coopération a été signé en octobre 2006 qui porte sur les thématiques suivantes :
-Appui institutionnel
-Environnement
-Santé
-Education
-Formation
-NTIC, nouvelles technologies de l’information et de la communication

Ce projet intègre le volet « NTIC, nouvelles technologies de l’information et de la communication » et le volet « Education » de l’accord de coopération signé entre la Région Nord – Pas de Calais et la Région Analanjirofo. C’est le premier projet concret dans ce domaine.

Le travail de réflexion et de concertation sur la thématique Ntic a été démarré durant l’année 2010. Les orientations dessinées avec les partenaires devraient déboucher sur :
-accompagner la mise en œuvre technologique de la connexion sur le territoire de la région Anlanjirofo par des négociations avec les fournisseurs d’accès
-la connexion internet des 6 districts de la région Analanjirofo avec les autorités régionales
-la connexion internet des structures publiques de chaque thématique de coopération (les lycées, les hôpitaux….)
-déployer de la formation pour les jeunes, la population active, l’administration en matière de ntic, de téléformation pour les professionnels notamment en éducation et en santé
-améliorer le site internet de notre partenaire
-trouver des solutions de maintenance informatique localement et si nécessaire former et soutenir la création de micro-entreprises dans ce domaine

Sur le champs « Education » : une délégation « éducation » comprenant des proviseurs malgaches et des responsables de l’éducation nationale malgache a été reçue en région Nord – Pas de Calais en septembre 2010 afin de pouvoir développer des échanges susceptibles de déboucher sur des projets en matière d’éducation.
Il est prévu d’intervenir avec notre partenaire sur l’extension en salles de classe des lycées de la région Analanjirofo, de leur permettre des échanges concrets et pédagogiques avec des lycées de la région Nord – Pas de Calais et de soutenir une démarche d’accompagnement d’orientation du jeune hors du circuit scolaire puis de participer en équipements (évolution des matériels techniques des lycées régionaux) à la mise en place ou la modernisation de filières de formation technique en région Analanjirofo.
Objectif du partenariat
La finalité générale de l’axe NTIC de l’accord de coopération est de permettre de manière transversale aux autres axes (appui institutionnel, environnement, éducation/formation, santé) de réduire la fracture numérique en région Analanjirofo à Madagascar tout en permettant une amélioration globale de l’environnement socio-économique.

Ce projet répond à la thématique croisée : NTIC/éducation tout en respectant les objectifs spécifiques à chaque axe et s’inscrit dans une démarche bilatérale de modernisation pédagogique et de réduction de la fracture numérique en Afrique via le programme « SANKORE » de la DIENA (Direction Interministérielle de l’Education Numérique en Afrique)

Le projet prévoit :
 des jumelages numériques entre lycées
 l’équipement informatique interactif prévu dans le programme « sankoré » des lycées malgaches et français pour permettre une nouvelle approche pédagogique, un contenu pédagogique original et des échanges
 des rencontres d’établissements en vue de création de jumelages et de signatures d’appariements avec l’objectif à moyen terme de monter un projet pédagogique intégrant les nouvelles technologies et associant les élèves à travers un échange de classes
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Ce projet consiste à
 accompagner l’ouverture au monde et la connaissance des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) des lycéens de la région Analanjirofo
 renforcer les outils pédagogiques des formations générales et techniques

par des jumelages numériques entre lycées et notamment en créant des classes numériques dans le cadre du programme « Sankoré » initié par la DIENA (Délégation Interministérielle à l’Education numérique en Afrique).

- 1ere MISSION DE RECONNAISSANCE DES LYCEES REGIONAUX A MADAGASCAR
Objectif de l’action : L’objectif de l’action est de permettre aux 4 proviseurs concernés de rencontrer leurs homologues sur place afin d’entamer le travail de contenu pédagogique des actions de jumelage puis de procéder à la signature de l’appariement
Description sommaire : Un déplacement collectif encadré par le maître d’œuvre et le Conseil Régional Nord – Pas de Calais permettra des rencontres officielles de travail entre lycées et de connaissance du pays malgache ; ce déplacement sera encadré par le Conseil Régional.

Ce déplacement sera préparé par l’antenne technique Nord – Pas de Calais en lien avec le Conseil Régional, le Directeur de la Formation technique et professionnelle de la Région Analanjirofo, le Directeur régional de l’éducation nationale de la Région Analanjirofo et la Région Analanjirofo.
Il fera l’objet d’un déplacement préalable préparatoire du Maître d’œuvre qui commencera à rechercher un partenaire technique pour les classes numériques (installation des équipements, formation de base à l’informatique, contrat de maintenance).

Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
région Analanjirofo
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional du Nord-Pas de Calais
Bénéficiaire(s)
Les proviseurs, les professeurs, les élèves de 4 lycées malgaches et de 4 lycées de la Région Nord – Pas de Calais, les relais informatiques locaux…

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Région Analanjirofo Madagascar commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Région Analanjirofo DOKOLAHY lainirina donne nirinadonne@yahoo.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional de Hauts-de-France commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
région Analanjirofo
Collectivité territoriale avant réforme
Conseil régional du Nord-Pas de Calais



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 7482 0 2006
Conseil régional de Hauts-de-France 104388 0 2006
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 28000 2006
, région Analanjirofo 2826 2006




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013