Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ankara"

Correspondant coopération décentralisée
Catherine DURIEUX
Courriel : catherine.durieux[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Jean-Luc MASLIN
Courriel : jean-luc.maslin[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui à la réhabilitation du quartier historique de Germir à Kayseri, Turquie
Année de première signature de la convention
2010
Thématique d'intervention
Culture et Patrimoine
Sous-thématique d'intervention
Patrimoine
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2010
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Le contexte du projet est la coopération récente entre Strasbourg et Kayseri et la volonté des deux villes d’identifier et de développer des actions concrètes en accord avec les axes de travail définis d’un commun accord et dont les bénéfices seront mutuels.

Il s’agit également d’associer à ces échanges les acteurs de la société civile strasbourgeoise et kayseriote afin d’élargir le partenariat et notamment, pour ce qui concerne le présent projet, les enseignants et étudiants des écoles d’architecture des deux villes.

Historique
Les premiers échanges entre Strasbourg et Kayseri ont eu lieu en 2009, à travers des rencontres entre élus et agents des deux villes, qui faisaient suite à l’engagement du Maire de Strasbourg, ville européenne et siège du Parlement Européen, de développer les liens avec la Turquie. L’objectif était également la prise en compte d’une particularité strasbourgeoise : l’importance de sa population d’origine turque, en grande partie originaire de la région de Kayseri.

Avril 2009 : premier accueil d’une délégation officielle de Kayseri suite à l’invitation de Roland Ries, Maire de Strasbourg.
Mai 2010 : Mission d’identification du partenariat conduite par un expert indépendant, ancien fonctionnaire de l’Unesco.
Juillet 2010 : déplacement d’une délégation strasbourgeoise conduite par son maire à Kayseri pour valider le principe de la coopération et les axes de travail.
Octobre 2010 : accueil d’une délégation de Kayseri présidée par le Maire,
M. Mehmet ÖZHASEKI, et signature de la convention de coopération pour une durée de 3 ans dans le domaine de la préservation du patrimoine, de la mobilité urbaine, de l’urbanisme et du logement.

Avril 2011 : déplacement à Kayseri d’une mission technique de Strasbourg (Communauté urbaine, Ecole nationale supérieure d’architecture, experts indépendants UNESCO et département de planification urbaine de l’université technique d’Istanbul) pour mise en œuvre opérationnelle de la convention de coopération.
Octobre 2011 : accueil du Maire de Kayseri. Validation des conclusions de la mission d’experts d’avril 2011 et validation du plan de travail pour 2012, objet de ce dossier.
Objectif du partenariat
Comme beaucoup de villes turques modernes, la municipalité de Kayseri est confrontée à une urbanisation très soutenue. La population de la zone métropolitaine qui s’élevait à 690 000 en 2000 approche 970 000 en 2009. La surface de la ville est par ailleurs près de 6 fois plus grande qu’en 1989. Le Kayseri moderne est méconnaissable pour quiconque a connu la ville il y a 30 ans. Le développement de l’offre de logements et d’infrastructures permettant d’accueillir le flot massif d’immigrants des provinces rurales de l’est de la région et du pays tout entier, attirés par les emplois dans cette zone industrielle d’expansion rapide, a radicalement transformé la ville et ses alentours.
Couvrant une surface de plus de 2,350 hectares à l’ouest de la ville, la zone industrielle de Kayseri est l’une des plus importantes de Turquie. Aujourd’hui, près de 69 % de la population vit en zone urbaine. L’impact de cette urbanisation rapide a eu des effets notables sur l’identité urbaine historique de la vieille ville dont l’héritage culturel remonte à 6 000 ans.
Kayseri est devenue une ville internationale standard dont l’identité urbaine propre est peu visible en dépit d’un très riche passé culturel. La conservation et la restauration de ce qui subsiste de ce patrimoine urbain est par conséquent un enjeu réel pour la ville et permettrait de reconnecter la ville moderne avec son histoire, au-delà de la réhabilitation de quelques monuments historiques isolés.
Germir constitue à ce titre un ensemble urbain emblématique et intéressant, du point de vue de l’urbanité et du savoir-vivre ensemble, à préserver en priorité. Déplacer les populations qui y habitent en périphérie de la ville, dans des immeubles collectifs sans espaces publics extérieurs, pourrait en outre avoir de lourdes conséquences sociales et économiques (déracinement, décalage culturel, etc.)
Il s’agit donc de permettre à la municipalité de Kayseri, par le biais d’échanges d’expertise et la réalisation d’un atelier d’architecture, de réhabiliter avec succès le quartier historique de Germir, dont le patrimoine culturel est unique. L’attractivité de la ville s’en trouvera renforcée, tout en améliorant la qualité de vie des habitants de ce quartier.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Le projet s’inscrit dans la cadre de la convention cadre de partenariat signée entre Strasbourg et Kayseri, Turquie, en octobre 2010, pour une durée de trois ans et dont les axes de travail sont le patrimoine, les transports, le logement social et l’urbanisme. Le projet consiste à mettre en œuvre une action dans le domaine de la préservation du patrimoine bâti et de l’attractivité de Kayseri. Strasbourg et Kayseri souhaitent échanger sur la cohabitation entre modernité et préservation/mise en valeur du patrimoine, à partir du site de Germir, identifié en avril 2011 lors de contacts techniques entre experts des deux municipalités et enseignants d'architecture. Germir fait partie du patrimoine bâti de la ville, dont l’intérêt historique et la valeur patrimoniale sont considérés comme un levier potentiel de développement touristique pour la ville. Situé à proximité du centre ville (5 km au nord-est), cet ancien village, lieu de naissance du cinéaste Elia Kazan, est composé de maisons arméniennes et grecques, menaçant ruine pour beaucoup, voire insalubres. Peu à peu encerclé par les hauts immeubles des quartiers alentours, Germir conserve toutefois un potentiel très intéressant pour la ville et ce d’autant plus que le village est encore habité (estimation 2 à 3 000 habitants). L’objectif est de valoriser et de réhabiliter, dans une démarche de développement durable, un patrimoine relativement préservé par sa situation excentrée, dans la perspective de la création d’un campus universitaire à proximité. Une fois restauré, le site deviendra à la fois un quartier confortable pour ses habitants mais également un lieu de découverte pour les visiteurs de Kayseri.

Ce projet comporte les composantes suivantes :
- restauration du patrimoine,
- mise en place de méthodes de réhabilitation innovantes de logements (auto-promotion, etc.),
- concertation avec les habitants,
- étude prospective sur l’aménagement des espaces publics environnants et les éventuelles futures connexions au tramway,
- collaboration entre écoles d’architecture de Strasbourg et trois facultés d’architecture de Kayseri (Erciyes, Meliksah et Abdullah Gül).

Le projet s’inscrit pleinement dans un processus d’investissements ayant pour objectif de renforcer l’attractivité de Kayseri, qui prévoit notamment l’ouverture prochaine de deux équipements (parc d’attractions familial et nouveau complexe skiable)ayant pour objectif de prolonger le séjour des 2 millions de visiteurs par an qui transitent en moyenne 1,8 jours dans cette ville porte d’entrée de la Cappadoce.



- Echanges techniques entre les équipes municipales et approfondissement des contacts entre les écoles et facultés d’architecture – Strasbourg, mars 2012.
Objectif de l’action : Découvrir et partager les connaissances, pratiques, et outils d’aménagement urbain, d’urbanisme et de logement mis en œuvre à Strasbourg.

Préparer l’atelier international d’architecture et de projet urbain entre école et facultés d’architecture.

Description sommaire : Une équipe de trois personnes de Kayseri (deux des services de la municipalité et un universitaire) sera accueillie au sein de la direction de l’Urbanisme, de l’aménagement et de l’habitat de la Communauté urbaine et de l’ENSAS, pendant 7 jours afin d’échanger sur les méthodes de travail et l’organisation de l’atelier d’architecture.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Municipalité métropolitaine de Kayseri
Maître(s) d'ouvrage
Ville et Communauté Urbaine de Strasbourg
Bénéficiaire(s)
Les agents et élus de la municipalité de Kayseri et de Strasbourg, les étudiants et professeurs des écoles et facultés d’architecture de Kayseri et de Strasbourg, les habitants du quartier de Germir (2 à 3 000 estimés).

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Municipalité métropolitaine de Kayseri Turquie Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Municipalité métropolitaine de Kayseri DURUKAN OKTAY odurukan@kayseri.bel.tr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Strasbourg Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Municipalité métropolitaine de Kayseri


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Strasbourg 12500 0 2010
Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 33820 2010
, Municipalité métropolitaine de Kayseri 23500 2010




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international 2013