Accueil > Atlas > Détail projet

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Moroni"

Correspondant coopération décentralisée
Pierre LAYE
Courriel : pierre.laye[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Pierre LAYE
Courriel : pierre.laye[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Appui technique à l’organisation et à la gestion communale dans l’île autonome de la Grande Comore
Année de première signature de la convention
2012
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Gouvernance locale et appui institutionnel
Sous-sous-thématique d'intervention
Gouvernance et démocratie locales

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < Précédent 1 Suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
L’union des Comores s’est engagée dans un processus de décentralisation visant notamment la mise en place d’une institution communale appelée à organiser et animer la vie et le développement local.
Cette nouvelle institution doit s’appuyer sur une organisation administrative opérationnelle, un personnel capable d’animer et gérer les politiques de développement communal et des élus formés à la prise de décision et au portage de leurs politiques de développement local.

Pour répondre à ce besoin essentiel, les autorités de l’Île de Ngazidja font du renforcement des capacités des acteurs (élus et techniciens) des communes une de leurs priorités.

La configuration des communes comoriennes, organisées sous forme de regroupements de plusieurs villages (une commune est composée de 3 à 11 villages), nécessite une gestion communale particulière, qui doit notamment prendre en compte, aussi bien dans son organisation administrative que dans l’animation de ses instances de démocratie participative, les particularités de ces anciens « territoires-villages » appelés à travailler ensemble dans cette nouvelle entité territoriale.
Dans ce domaine, la Communauté urbaine de Dunkerque a une longue expérience, forgée par des années de gestion de l’intercommunalité, qu’elle peut mobiliser pour accompagner la mise en place des communes comoriennes.
Ainsi, l’organisation et la gestion des services communaux, le développement et l’animation d’espaces de démocratie participative locale sont des domaines dans lesquels la CUD peut intervenir, pour apporter son savoir-faire et, en retour, enrichir ses propres pratiques.


C’est la raison pour laquelle les deux partenaires ont décidé d’inscrire, dans le cadre de leur partenariat de coopération, un axe fort d’accompagnement de l’île de Ngazidja dans sa phase d’installation des structures administratives communales et de la mise en place d’une dynamique de démocratie participative à l’échelle locale.

Historique
L’agglomération dunkerquoise entretient des liens historiques avec les Comores qui sont liés notamment à l’histoire des compagnies maritimes qui ont acheminé, à partir des années soixante, un grand nombres de travailleurs comoriens sur ce territoire. Ces derniers gardent, à travers notamment un réseau associatif très actif, des liens de solidarité avec leurs régions d’origine.

La ville de Dunkerque, centre d’agglomération, accompagne depuis de nombreuses années, dans le cadre de son action de solidarité internationale, des projets de développement local portés par les acteurs associatifs.
Pour aller plus loin dans ces échanges et les inscrire dans une cohérence au profit d’un développement durable et dynamique, les autorités de l’Île de Ngazidja et de la Communauté Urbaine de Dunkerque, ont décidé d’engager leur deux institutions dans un partenariat formalisé de coopération décentralisée visant notamment les domaines de l’appui à l’organisation et à la gestion communale, la formation professionnelle, la santé et le traitement des déchets.

Trois rencontres ont eu lieu entre les deux partenaires et ont permis de fixer les priorités, eu égard aux besoins exprimés et aux attentes des deux territoires.

Une action d’appui à l’organisation et à la gestion communale est apparue urgente compte tenu du processus de décentralisation en cours en Union des Comores.
Cette action doit permettre aux communes de l’Île de Ngazidja de se doter d’une institution administrative opérationnelle, de développer et organiser, sur la base d’un échange sur l’expérience dunkerquoise, d’espaces d’expression de démocratie participative.
L’expérience et les résultats obtenus à l’issue de cette action seront par la suite transposés au reste des communes de l’ensemble de l’Union des Comores.
Objectif du partenariat
Renforcer la gouvernance locale en permettant aux communes de l’île de Ngazidja (Grande Comore) de se doter d’une organisation administrative opérationnelle en capacité d’assumer ses missions.
Description détaillée du partenariat
Projet cofinancé par le MAEE en 2011
Le projet d’appui à l’organisation et à la gestion communale vise le renforcement des capacités des acteurs communaux (élus et techniciens) de l’île de Ngazidja (Grande Comore) pour leur permettre d’assurer la maîtrise d’ouvrage dans les domaines de leurs compétences.
Il consistera à l’aide à :
- la formation des cadres et des élus communaux,
- la structuration des services administratifs communaux,
- l’échange de pratiques et à l’accompagnement dans la mise en place et à l’animation d’espaces de démocratie participative locale.

L’action se déroulera en territoire comorien et ciblera les 28 communes de l’Île dans une optique de réplication dans les autres îles.

Une approche de formation-action, adaptée au contexte comorien, sera privilégiée.
Le projet mobilisera essentiellement des ressources humaines issues de la CUD et de la Ville de Dunkerque.

- Formation des secrétaires généraux et des maires à la gestion communale
Objectif de l’action : Permettre aux maires et aux secrétaires généraux, issus des 28 communes de Ngazidja, d’acquérir les connaissances de base dans le domaine de la gestion communale.


Description sommaire : La commune est une institution nouvelle en Union des Comores qui doit être animée et pilotée par des personnes formées aux enjeux, à l’élaboration, au pilotage et à la gestion d’actions de développement communal. Pour répondre à ce besoin la formation sous forme d’échange d’expérience est appropriée.
Une équipe d’élus et techniciens mobilisés par la CUD se rendra à Ngazidja en raison d’une mission d’une semaine l’année pour animer les ateliers de formation.

Une préparation au départ leur sera dispensée pour une bonne connaissance du contexte institutionnel, social et culturel des Comores.
Des intervenants locaux ou issus de l’immigration comorienne seront associés à l’animation des ateliers.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Île autonome de la Grande Comore
Maître(s) d'ouvrage
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine
Bénéficiaire(s)
Les communes de l’île de Ngazidja (élus, techniciens ) Pour les besoins du projet : les 28 communes de l’île de Ngazidja bénéficieront directement de l’appui au titre du présent projet. Toutefois l’expérience et les résultats obtenus, à l’issue du projet, seront essaimés sur l’ensemble du territoire de l’Union des Comores.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Île autonome de la Grande Comore Comores Icone d'une loupe

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Île autonome de la Grande Comore Mouigni Baraka Said Soilihi

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine Icone d'une loupe

Autres partenaires du partenariat en France
Ville de Dunkerque
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Île autonome de la Grande Comore


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 2012
Dunkerque Grand Littoral Communauté urbaine 19177 0 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 16471 2012
Ville de Dunkerque, Île autonome de la Grande Como 11412 2012




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Aucune communication n'a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013