Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Dakar"

Correspondant coopération décentralisée
Julie CAMY
Courriel : julie.camy[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent PEREZ
Courriel : laurent.perez-vidal[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
MAISON DE JUSTICE
Année de première signature de la convention
1997
Thématique d'intervention
Politique, humanitaire et coopération transfrontalière
Sous-thématique d'intervention
Aide d'urgence, humanitaire et à la reconstruction
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1997
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Dans le cadre de l'exercice de ses compétences, le Conseil régional de Dakar, a mis en place en 2011 un programme régional de solidarité visant à réduire la pauvreté sur son territoire et à soutenir les initiatives locales. Les principales orientations de ce programme sont les suivantes :
1/ la facilitation de l'accès aux financements pour le soutien des initiatives locales destinées aux publics particulièrement exposés : enfants et jeunes, handicapés et personnes âgées;
2/ la promotion d'un environnement favorable à l'émergence du secteur privé.

Lors du comité mixte des 27 et 28 juin 2011, la Région s'est engagée à soutenir le CRD dans la mise en oeuvre de ce programme. Celui-ci a souhaité mettre en place un partenariat avec le Ministère de la Justice afin de mener des actions conjointes de proximité de lutte contre la délinquance des jeunes, en particulier dans les quartiers sensibles de la région de Dakar.

Il est ainsi proposé de soutenir les projets des Maison de Justice des HLM, de Rufisque et de Diamaguene Sicap Mbao
Historique
Le conseil régional de Dakar et le conseil régional d’Ile-de-France ont signé un accord de coopération le 18 septembre 1997, sous les mandatures des présidents Michel Giraud et Mar Diouf.
La phase de lacement de ce partenariat a bénéficié d’un grand projet mobilisateur, la construction du lycée de Rufisque, qui a initié une dynamique positive entre les deux institutions et a mobilisé l’intégralité des moyens humains et financiers disponibles pour ce partenariat.
2001 a été l’année de l’inauguration du lycée de Rufisque et de l’unique comté mixte de cette coopération, sous les mandatures des présidents Jean-Paul Huchon et Mar Diouf. Il a permis de définir un programme d’actions autour des domaines d’intervention suivants : échanges institutionnels, enseignement, éducation, formation professionnelle, aménagement, environnement et planification, développement économique et sociale, culture et francophonie.
Un nouveau comité mixte s’est déroulé en juin 2011, permettant ainsi d’actualiser les enjeux de cette coopération.
Objectif du partenariat
Maison de Justice HLM :
- lutte contre la délinquance juvénile et le décrochage scolaire dans la commune d'arrondissement des HLM (Ville de Dakar);
- réinsertion de mineurs en conflit avec la loi;
- mise en oeuvre de la politique de prévention définie conjointement par les autorités nationale (Ministère de la Justice) et locale (Commune d'arrondissement des HLM) ;
- mise en oeuvre d'un volet du Programme régional de solidarité défini par le Conseil régional de Dakar.

Maison de Justice de Rufisque:
créer un cadre d'échanges et de formation afin de permettre aux jeunes d'être sensibilisés sur les risques de délits et les peines encourues, dans le but de prévenir la délinquance juvénile. Un objectif annexe est de prévenir les conflits en milieu scolaire, souvent à l'origine de décrochages.

Maison de Justice de Diamagune Sicap Mbao :
- prévention de la délinquance dans la commune d'arrondissement;
- réinsertion de mineurs en conflits avec la loi;
- mise en oeuvre de la politique de prévention définie conjointement par les autorités nationale (Ministère de la Justice) et locale (Commune d'arrondissement de Diamagune Sicap Mbao);
- mise en oeuvre d'un volet du Programme régional de solidarité défini par le CRD.

Description détaillée du partenariat
Le micro-projet de la Maison de Justice des HLM se base sur le recrutement pour 18 mois d'un éducateur spécialisé agréé par la Direction de l'Education spécialisée et de la Prévention sociale, et d'un animateur de quartier, pour mettre en place la série d'activités suivantes sur le territoire de la commune d'arrondissement :
- assister les familles des mineurs en conflit avec la loi pour les appuyer dans leur effort de réinsertion de leur enfant ;
- mettre en place des opérations de sensibilisation des populations au problème de la délinquance des mineurs ;
- mettre en place des opérations de sensibilisation des populations aux droits des mineurs à partir des outils mis en place par la maison de justice ;
- proposer aux mineurs en conflit avec la loi des sessions d'alphabétisation en français et de formation professionnelle en apprentissage.

Le projet propose de placer le jeune au centre de la stratégie de lutte contre les délits intra et extra scolaires. L'objet à court terme est la formation et la sensibilisation de 150 lycéens et collégiens de Rufisque, afin d'éveiller leur sens des responsabilités, leur engagement civique et juridique à l'école et dans leur quartier. Le projet s'appuiera sur des associations de quartiers, des associations de jeunes de Rufisque et les enseignants.
Il s'agira plus précisément de mener les activités suivantes :
- renforcement de 15 enseignants sur les droits humains et la gestion des conflits en milieu scolaire;
- information et sensibilisation de 150 lycéens et collégiens sur les petits délits et les risques correspondants à travers des temps d'animation et des sketches;
- formation de 150 collégiens et lycéens sur la gestion des conflits intra et extra scolaires;
- organisation de 8 journées de mobilisation sociale dans les établissements scolaires en relation avec les communautés scolaires afin de promouvoir un cadre de dialogue et de communication sur des thématiques d'ordre juridique.

Le micro-projet de la Maison de Justice de Diamaguene Sicap Mbao se base sur le recrutement pendant une année d'un éducateur spécialisé agréé par la Direction de l'Education Spécialisée et de la Prévention Sociale (DESPS) et d'un enseignant, et mobilisera largement le coordinateur et le médiateur de la Maison de Justice, afin de dérouler les activités suivantes :
- assistance des familles des mineurs en conflit avec la loi ou en situation difficile;
- renforcer ou initier la formation professionnelle des mineurs identifiés par le projet (couture, menuiserie, mécanique, plomberie) ;
- organisation de sessions de sensibilisation par de l'éducation civique : droits de l'enfant, à la paix, à la citoyenneté et à la solidarité;
- organisation de sessions de sensibilisation aux problèmes sanitaires (paludisme, choléra, VIH-SIDA, toxicomanie, santé de la reproduction);
- alphabétisation en français et initiation à l'informatique des mineurs identifiés.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Maisons de Justice
Maître(s) d'ouvrage
Conseil régional de Dakar
Bénéficiaire(s)
Populations de la région de Dakar

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Conseil régional de Dakar Sénégal commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Conseil régional de Dakar Berthomeau Stéphanie stephanie.berthomeau@iledefrance.fr

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil régional d'Ile-de-France commun.ico.loupe.alter



Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 0 0 1997
Conseil régional d'Ile-de-France 30000 0 1997
Ministère sénégalais de la Justice, FSP ADEN 59033 1997




Évaluations, communication et perspectives

Aucune communication n'a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Aucune politique d'évaluation n'a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013