Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Ouagadougou"

Correspondant coopération décentralisée
Marion ANVROIN
Courriel : marion.anvroin[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Laurent BARBOT
Courriel : laurent.barbot[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Poursuite des programmes d'équipement engagés
Année de première signature de la convention
1989
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention
Infrastructures et équipements

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
1989
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
Bittou est une ville à croissance démographique très importante (flux migratoire de la zone sahélienne vers la zone plus favorable sur le plan climatique du sud du Burkina)

Actuellement la population est d'environ 75 000 habitants (pour 15 000 environ en 1986), dont 27 000 en zone urbaine et 48 000 en zone rurale (26 villages ruraux).

En 2000, Bittou a été érigée en commune de plein exercice et en 2006, l'ensemble des villages environnant ont été intégrés au processus de municipalisation du pays.

L'activité économique importante de douane à Bittou (frontière entre le Burkina, le Togo et le Ghana) qui en fait le deuxième centre de transit du pays après Ouagadougou, ne doit pas faire oublier le caractère essentiellement agricole de la commune. Même si l'activité artisanale et commerciale se développe au côté de la douane, c'est bien l'agriculture qui fait vivre la population.


Historique
La coopération entre Châteauroux et Bittou a largement porté sur l'aide à l'agriculture (aménagement des bas-fonds pour la culture du riz pluvial, aide au réensemencement de terres cultivables en cultures vivrières, formation des groupements d'agriculteurs aux nouvelles techniques culturales et à la gestion, …).

Le partenariat a également permis de développer très fortement l'offre d'éducation de base pour les enfants de Bittou. Après un programme d'équipement en école en zone urbaine, l'équipement des villages ruraux est engagé. Pour chaque école, un « tryptique » est systématiquement mis en oeuvre : école de 6 classes, latrines et forage pour eau à usage domestique pour les enfants et la population locale. Education et santé publique ont toujours été étroitement liées dans les projets communaux. Le volet de santé publique a revêtu des formes variées à partir du Centre Médical, des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS), de l'accès à l'eau potable, à l'hygiène publique (latrines, collecte de déchets urbains), l'accès aux médicaments essentiels (dépôt pharmaceutique).

Le programme 2009 comportait une action d'électrification d'un forage et deux CSPS par énergie solaire. Très rapidement les réalisations sont apparues défectueuses et Châteauroux a imposé la remise en conformité avant que ne reprenne le partenariat. Cette démarche a été achevée en 2012, permettant ainsi la reprise de l'aide au développement.
Objectif du partenariat
- Améliorer la formation de base des enfants en secteur rural
- Permettre l'accès à l'eau potable d'un village rural






Description détaillée du partenariat
Le programme 2013 de partenariat Châteauroux-Bittou repose sur deux actions s'ancrant sur l'expérience développée dans les secteurs de l'accès à l'eau potable et à l'éducation de base.
- Normalisation de l'école de Zampa
Objectif de l’action : Achever l'aménagement d'une école complète dans un village rural de Bittou.
Normalisation de l'école.
Contribuer à l'atteinte des objectifs du millénaire en matière d'accès à l'éducation de base.


Description sommaire :
Construction de 3 salles de classe à l'école du village de Zampa. Les deux collectivités partenaires ont déjà réalisé en 2009, 3 classes, des latrines et un forage.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Comité de Jumelage de Bittou, par délégation de la commune de Bittou
Maître(s) d'ouvrage
Châteauroux
Bénéficiaire(s)
- Environ 200 enfants de 7 à 13 ans (3 classes de 70 enfants en moyenne) - Population du village d'Hamdalaye

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Mairie de Bobo-Dioulasso Burkina Faso commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Mairie de Bobo-Dioulasso ZAMPALIGRE Issoufou mairie.bittou@fasonet.bf

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Châteauroux commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat en France
conseil régional du centre
Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Mairie


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Autre 12624 0 1989
Châteauroux 9610 0 1989
conseil régional du centre, Mairie 15460 1989




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013