Accueil > ???menu.atlas.libelle??? > ???menu.atlas.detailProjet.libelle???

Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures

Contacts dans le poste diplomatique "Ambassade de France à Bagdad"

Correspondant coopération décentralisée
Claude POULET
Courriel : claude.poulet[at]diplomatie.gouv.fr
 
Conseiller de coopération et d'action culturelle
Claude POULET
Courriel : claude.poulet[at]diplomatie.gouv.fr
Titre
Gouvernance locale et renforcement des capacités pour un développement territorial durable et équitable.
Année de première signature de la convention
2012
Thématique d'intervention
Economie durable
Sous-thématique d'intervention
Aménagement du territoire et transports
Sous-sous-thématique d'intervention

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat

Autres thématiques mises en œuvre pour le partenariat
Thématique éligible Sous-thématique Sous-sous-thématique Priorité
<< < pagination.page.precedent 1 pagination.page.suivant > >>
Année de début du partenariat
2012
Le partenariat est
En cours
Date de fin du partenariat
Contexte
La constitution irakienne de 2005 qui a fait de l’Irak un état fédéral, reconnaît le gouvernement régional du Kurdistan et ses institutions autonomes (Parlement). Cette même constitution permet à la région du Kurdistan de signer des accords internationaux avec d’autres régions du monde et avec des états dans les domaines de l’économie, du social, de l’éducation et de la culture.

Les institutions du Kurdistan d’Irak répondent totalement aux standards démocratiques européens : des médias libres, des courants d’opposition politique et religieuse respectés, un état démocratique fédéral qui a remplacé une dictature centralisée.

La constitution de 2005 a également autorisé la région du Kurdistan d’Irak à créer des représentations diplomatiques. Ces représentations se sont établies aux Etats-Unis, dans plusieurs pays d’Europe et en Australie.
La représentation française a quant à elle été ouverte en février 2011 avec Khaman Zrar Asaad pour Représentante et Akil Marceau pour Directeur.

La faiblesse de la place de la France dans les échanges avec le Kurdistan a entraîné un grand travail de la part de la Représentation en France de la Région du Kurdistan auprès des collectivités locales, des parlementaires, et du monde économique (MEDEF) afin d’engager et de développer des accords de coopération et de partenariat
Historique
Cette volonté de coopération s’est manifestée lors des différents entretiens que Bernard CAZEAU, Sénateur et Président du Conseil général de la Dordogne, a pu avoir avec les représentants du Gouvernement Régional du Kurdistan en France.



Historique des rencontres:
- Rencontre avec Fareed Yasseen Ambassadeur d’Irak en France – 19 octobre 2010 - Sénat
- Rencontre avec Khaman Zrar Asasd - 11 juillet 2011 – Sénat
- Accueil en Dordogne de Khaman Zrar Asaad et Akil Marceau – les 24 et 25 novembre 2011 : rencontre avec des chefs d’entreprise, établissements d’enseignement supérieur
- Visite de l’Ancien Premier Ministre Barham SALIH - 13 décembre 2011 – Sénat
- Rendez-vous de travail avec Khaman ZrarAsaad et Akil Marceau – ébauche d’une mission technique au Kurdistan – 25 septembre 2012 – Sénat
- Rencontre de Hemin HAWRANI –Conseiller politique de Massoud BARZANI – Président du Gouvernement autonome du Kurdistan

Ces nombreux entretiens ont amené le Conseil général de la Dordogne à travaillér – dans le cadre de sa politique en matière de coopération décentralisée – sur un projet de programme.

Les différentes réunions techniques réalisées en Dordogne ont permis d’identifier des secteurs de coopération dans les domaines de :
- l’environnement et plus particulièrement la gouvernance de l’eau (gestion des bassins),
- le patrimoine architectural comme source de valorisation touristique avec la possibilité d’intervenir sur les techniques de conservation et de restauration du patrimoine classé,
- l’éducation et la formation autour des métiers du tourisme,
- le développement économique, en particulier dans les secteurs de l’agro-alimentaire.

La mission organisée au Kurdistan du 30 novembre au 7 décembre 2012 par le Service des Affaires Européennes et de la Coopération Décentralisée du Conseil général de la Dordogne et avec l’appui des services de la Représentation en France de la Région du Kurdistan ont eu pour objectif :
- d’évaluer les conditions techniques d’un programme de coopération décentralisée avec la Région du Kurdistan,
- de valider les thèmes de coopération priorisés,
- de parvenir à la signature d’un protocole de partenariat
Objectif du partenariat
Il s’agira d’aider le Gouvernement régional du Kurdistan à mettre en œuvre une politique concertée dans les domaines du développement rural, de l’agriculture, de l’eau et du tourisme.
Description détaillée du partenariat
Les actions programmées répondent aux problématiques communes en matière d’aménagement du territoire, de gouvernance et de planification. Le Kurdistan irakien a connu une modernisation économique assez spectaculaire, du point de vue de ses institutions et de son développement économique avec des programmes architecturaux nombreux et un développement des infrastructures spectaculaire. Dans cet essor essentiellement lié aux richesses pétrolières dont disposent le Kurdistan, l’approche gouvernance locale et aménagement du territoire est tr-s peu prise en compte. L’approche coopération permettra de relever le défi de l’ouverture économique par la mise en œuvre de nouveaux modes de gouvernance locale
- Gouvernance de l’Eau
Objectif de l’action : Pour le GRK, Gouvernement Régional du Kurdistan, une politique concertée de l’eau est une composante majeure du développement de la Région autonome comme elle l’est au niveau de l’Irak tout entier.
L’eau est un enjeu majeur au niveau national et au niveau régional, qui doit être concerté avec les pays voisins (Turquie et Iran), ainsi qu’avec les autres Provinces irakiennes.
Des priorités différentes doivent être croisées, barrages et production d’électricité, développement agricole et irrigation, production et gestion de l’eau potable, développement industriel et protection de l’environnement.
L’exploitation des ressources en eau de surface et souterraine pour les différents usages est de plus en plus importante, d’autant plus que la Région doit faire face à une forte augmentation démographique et qu’elle est riche d’écosystèmes uniques et fragiles.
L’agriculture irriguée, basée sur des méthodes traditionnelles fortes consommatrices en eau, représente à elle seule 70 à 80% des prélèvements. La Région autonome du Kurdistan n’a pas actuellement de Lois spécifiques concernant les usages de l’eau.
Le Ministère de l’Agriculture et des Ressources en Eau du Kurdistan Irakien a lancé en 2010 avec l’aide de la France, une étude sur les modalités de mise en oeuvre d’une Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE).
Menée par la Société du Canal de Provence et l’OIEau. Cette étude s’est focalisée d’abord sur le Bassin Versant du Greater Zab, qui concerne les provinces d’Erbil et de Souleymanie.
Création d’une structure de gestion et de gouvernance qui prenne en compte les problématiques de gouvernance de l’eau à l’échelle d’un bassin, en concertation avec les partenaires locaux, régions et pays voisins.

Description sommaire : Il s’agira à partir des études réalisées menées localement dans le cadre de l’office International de l’Eau :
- d’accompagner les partenaires dans l’organisation de la gestion publique de l’eau à l’échelle d’un bassin,
- d’aider à a création d’une structure de gestion,
- d’organiser un séminaire sur la gouvernance de l’eau.
Votre partenariat prend la forme d'un(e)
Projet de coopération décentralisée
Mise en œuvre du partenariat
Maître(s) d'œuvre
Gouvernement régional du Kurdistan
Maître(s) d'ouvrage
Conseil général de Dordogne
Bénéficiaire(s)
Les autorités locales,la société civile, les populations rurales, les acteurs de l'agriculture,les personnes impliquées dans les programmes de restauration et conservation, les enseignants et étudiants des universités liées au tourisme.

Partenaires étrangers du partenariat

Partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Pays  
Gouvernement régional du Kurdistan Irak commun.ico.loupe.alter

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat

Contacts dans les partenaires étrangers du partenariat
Nom de la collectivité étrangère Nom Prénom Fonction Courriel
Gouvernement régional du Kurdistan Baban Serwan

Collectivités territoriales partenaires du partenariat

Collectivités territoriales partenaires du partenariat
Nom de la collectivité territoriale  
Conseil départemental de Dordogne commun.ico.loupe.alter

Autres partenaires du partenariat dans le(s) pays partenaire(s)
Gouvernement régional du Kurdistan


Le partenariat n'est pas triennal

Financement du partenariat

Financement du partenariat
Nom du financeur Montant en euros Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Montant 1% Eau (Loi Oudin 2005) Année
Conseil départemental de Dordogne 150500 10000 2012
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 63000 2012
, Gouvernement régional du Kurdistan 107950 2012




Évaluations, communication et perspectives

Une communication a été engagée en France

Une communication a été engagée dans les pays partenaires

Une politique d'évaluation a été engagée

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité

Volontaires impliqués dans le partenariat (VSI, service civique, etc.) d'Échange et de Solidarité
Nom Prénom Mission Champs d'action Entité d'affectation

Documents

Documents
Titre du document Taille en Ko Nom du fichier  
bilan mission 278.02 RAPPORT MISSION KURDISTAN.doc commun.ico.doc.alter


PIED DE PAGE

Tous droits réservés - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 2013